Communauté des retraités français et expatriés en Thaïlande, le groupe Facebook

Communauté des retraités français et expatriés en Thaïlande, le groupe Facebook

Rejoindre notre groupe Facebook, c’est devenir membre et participer. Sur le groupe facebook Communauté des retraités français et expatriés en Thaïlande , il suffit simplement de répondre honnêtement à la question posée lors de votre demande d’adhésion. Aucun justificatif d’identité n’est exigé. Si vous ne répondez pas à la question votre demande d’adhèsion sera refusée.

 

Seul,on va plus vite. Ensemble,on va plus loin.

 

Notre groupe est conçu comme « un lien d’Union entre tous les Retraités et Expatriés français et francophones, qui vivent en Thaïlande », si vous êtes déjà résident OU futur expatrié à court terme, vous avez toute votre place parmi nous. Il ne s’adresse absolument pas aux touristes. Rejoignez-nous et n’hésitez pas à ajouter vos proches expatriés (ou en passe de le devenir) pour agrandir notre communauté. Echanger sur l’expatriation en Thaïlande, et à poser vos questions.

Notre devise : Plus fort ensemble !

La particuliarité de notre groupe est d’être « Indépendant politiquement » (ce qui n’implique pas de renier vos opinions politiques personnelles pour nous rejoindre), un groupe dévoué aux Retraités Français et Expatriés dont le sérieux, et la reconnaissance, dépend de vous. Entraide, échange, partage, solidarité sont les valeurs mises en avant dans le groupe.

 

https://web.facebook.com/groups/retraites.francais.et.expatries.en.thailande

 

Nous comptons sur votre collaboration pour échanger ensemble sur des sujets et informations importantes (partage de connaissances, questions / réponses, conseils /recommandations, formalités diverses, visas, travail, banque, assurances, santé, immobilier, réglementations thaïlandaises, virement bancaire international vers la Thaïlande, mariage, filiation, succession, etc.).

  • Prenez soin de respecter les règles élémentaires de bonne conduite pour que notre communauté reste « Un espace convivial d’entraide ». Ne critiquez pas, ne calomniez pas les autres groupes et leurs administrateurs, certaines personnes mal intentionnées s’en chargent déjà…
  • La diversité de notre groupe Facebook « Communauté des retraités français et expatriés en Thaïlande » est notre richesse, elle nous permet d’apprendre, d’évoluer, de grandir, d’éviter bien des erreurs, de nous entraider.
    Faisant cordialement de nos expériences, de nos connaissances, de nos informations et de nos vécus en Thaïlande « une expérience d’enrichissement mutuel » afin qu’elle bénéficie aux membres de notre communauté.
Consultez les publications «À la une» et utilisez «La loupe» pour faire une recherche avant de poser ou publier vos questions. Bonnes recherches.
Notre groupe de Français et françaises et francophones en Thaïlande, c’est une seule communauté : celle des expatriés, souvent retraités, qui vivent en Thaïlande à l’année, ou en alternance avec la France, une expérience au sein d’une culture différente… mais aussi celles et ceux qui se préparent « sérieusement » à vivre à court ou moyen terme dans le royaume.
L’objectif est que nous pouvions toutes et tous y trouver les informations « et l’actualité » dont nous avons besoin sur un seul et même groupe apolitique, dédié aux expatriés et aux retraités français en Thaïlande, quel que soit votre projet de vie en Thaïlande. Et nous mobiliser pour la défense de nos compatriotes en cas de besoin.
Pourquoi avoir créé ce groupe et que pourrez-vous y trouver ? Les réponses en détails :
«Être expatrié définitivement ou pour un temps, ou travailler en Thaïlande n’est plus réservé qu’à une élite, ce qui vous l’affirme se trompent» : S’expatrier c’est un projet de vie ouvert à toutes et tous.
Comme nous l’avons fait, il faut juste être en mesure de s’organiser et de trouver des informations concrètes très diverses.
Il vous faut avoir préalablement organisé notre projet et s’être renseigné sur une infinité de sujets : – Démarches administratives,
– Logement, vie sociale, découverte du pays,
– Pension de retraite, salaires,
– Opportunités professionnelles,
– Langue, climat…
La liste non exhaustive est plutôt longue.
«En faisant partie d’une dizaine de groupes on s’y perd très vite et notre fil d’actualité devient totalement flou et incontrôlable. D’où l’intérêt de trouver et regrouper toutes les informations au même endroit».
L’idée est de rassembler sur notre groupe toutes les réponses à nos questions :
– Pour connaître les adresses à éviter,
– Bien connaître les démarches administratives « mises à jour » à effectuer,
– Pour trouver votre logement plus rapidement,
– Trouver un emploi,
– Mieux connaître les réseaux de transports en commun du royaume, etc.
« Notre groupe c’est une seule et même communauté », c’est elle qui fait vivre le groupe, en partageant ses expériences, ses avis, son vécu, ses bons plans.
Surtout, vous trouverez sur ce groupe, non pas l’unique avis de son administrateur, mais les avis de vos compatriotes dont la voix compte, qui ont de l’expérience en tant qu’expatriés (es), et retraités français en Thaïlande. La voix de celles et ceux qui connaissent la vie sur le terrain, en dehors de ce que vous pouvez trouver dans des livres théoriques.
«Avoir créé ce groupe, c’est aussi une volonté de rassembler, de renseigner, et de privilégier l’entraide».

Qui sont les membres du groupe ?

Les membres dont le nombre est le plus importants, c’est bien sûr ceux qui ont déjà rejoint notre communauté et vivent déjà en Thaïlande ! Tous les Français et tous les expatriés francophones, les nouveaux et futurs expatriés.
De par cette communauté très vaste et éclectique, le groupe est fort d’une expérience sans pareille et de terrain, il se veut être un groupe actif au quotidien et qualitatif ou tout le monde peut ainsi aider la communauté par son savoir, son expérience et ses bons plans et informations. C’est avant tout une façon de s’entraider entre toutes et tous, sans esprit partisan, sans esprit revenchard envers qui que ce soit.

Qu’allez-vous trouver dans ce groupe ?

Toutes les informations et questions relatives à la vie en Thaïlande peuvent être abordées, librement mais avec respect envers nos interlocuteurs :
Les démarches administratives, quel visa et comment l’obtenir et obtenir son extension, comment déclarer ses impôts, comment se déclarer résident français à l’étranger, quelles sont les assurances internationales de santé, comment refaire votre passeport en Thaïlande, les logements et tous les renseignements souhaités sur l’achat d’un logements dans votre pays d’accueil, la location et les loyers, les charges, les agences immobilières, comment trouver votre logement. Le testament et la succession, le mariage et le divorce en Thaïlande. Quel est le budget à prévoir, quels sont les secteurs recommandés/non recommandés, faut-il passer par un agent immobilier, connaître son Consul honoraire…
Travailler en Thaïlande implique également des droits et devoirs totalement différents de la France. Et la façon de trouver un travail est totalement différente. Quels sont les secteurs qui recrutent ? Quelle est la meilleure période pour trouver un stage à l’étranger ? Quel est le salaire moyen de votre pays d’accueil ? Quels sont les horaires de travail ? Un visa est-il nécessaire pour travailler ?
Et bien entendu :
Quelles sont les démarches à effectuer pour s’expatrier ? Comment bien vivre l’expatriation ? A quoi vous attendre ?
«Ici vous ne discuterez pas qu’avec l’administrateur», vous pouvez discuter entre vous, avec des résidents en Thaïlande qui vous feront part de leur expérience, de leurs craintes, de leurs déboires et leurs réussites dans cette aventure.
Vous vivez actuellement majoritairement en Thaïlande ? En ayant intégré ce groupe, où que vous soyez, vous pouvez vous aussi aider la communauté par votre expérience.
La recherche des informations : Si vous vous posez une question, il est fort probable qu’une autre personne se la soit posée avant vous.
Prenez donc l’habitude de rechercher votre renseignement à l’aide de la «petite loupe en haut à droite» avant de poster votre demande. Cette barre de recherche disponible vous permet de taper plus librement votre demande. Et si le sujet qui vous intéresse n’a pas été traité, alors vous êtes bien entendu invité(e) à poster une publication !
Des sujets sont également classés « à la une » du groupe, de façon à ce que vous puissiez trouver plus facilement l’information souhaitée.
La publication d’un post : Avant toute chose, sachez que les publications sont systématiquement modérées par l’administrateur gérant le groupe. Encore une fois, le but est de partager des avis, conseils, recherches, informations utiles lorsque l’on vit en Thaïlande.
Pour poster votre demande, vous devrez simplement indiquer votre demande clairement et de façon compréhensible. Ainsi, vous recevrez des réponses pertinentes et adaptées à votre recherche, et vous aiderez notamment les autres membres qui sont aussi intéressés par le sujet de votre demande.
Pour conclure :
Les Retraités français et expatriés en Thaïlande, c’est un groupe et une communauté d’entraide, de conseils et de partage apolitique (je le répéte, on ne vous demande pas de renier vos opinions politiques personnelles pour autant).
«Plus nous serons nombreux, plus la communauté sera active et les renseignements nombreux ! Alors n’hésitez pas à poser vos questions, à partager vos avis, vos infos et à faire vivre ce groupe !».
Merci de m’avoir lu, et merci de votre confiance.
Amicalement,
Roland

Précision importante : Ce groupe n’est en aucun cas destiné aux voyageurs, c’est pour cette raison que nous refusons systématiquement leurs demandes ! Si c’est votre cas, je vous invite à rejoindre le groupe Facebook « Objectif Thaïlande dédié au voyage ». Faites nous connaitre : N’hésitez pas à liker et partagez nos publications .

 

Petits extraits de notre Communauté des retraitès français et expatriés  en Thailande:

 

Une pétition demandant la suspension du passage de la Thaïlande en zone 3 par la CFE

(Signez la pétition !!  Même par solidarité avec nos compatriotes si vous n’êtes pas concerné).

Le groupe «Communauté des retraités français et expatriés en Thailande » soutient l’initiative du collectif des associations.
Objet : Demande de suspension du passage de la Thaïlande en zone 3 par la CFE . Signez la pétition !!
(Rappel et relance a ceux qui ne l’ont encore fait. Source : Club Ensemble à Pattaya).
A ce jour + de 1800 personnes ont déjà signé cette pétition, soyez encore plus nombreux a nous rejoindre. Merci d’avance
Suspension du passage de la Thaïlande en zone 3 par la CFE
A l’initiative du Collectif des associations (AFBT Bienfaisance, Amicale française de Pattaya, Bangkok Accueil, Bonjour Phuket, Club ensemble en Thaïlande, Fédération des anciens combattants, FDM-ADFE Thaïlande,Souvenir Français, UFE Phuket, Union Nationale Parachutistes)
La Pétition est soutenue par les Conseillers des Français de l’étranger (Christian Chevrier, Thatsanavanh Banchong, Claude Bauchet, Éric Miné)
Adressée à :
  • Mme Frej Présidente du Conseil d’administration de la CFE
  • Aux deux ministères de tutelle de la CFE (Santé-prévention et Finances-comptes publics)
Considérant que la décision du Conseil d’administration de la CFE en date des 12 et 13 juin 2023 de passer la Thaïlande en zone 3 validée par ses autorités de tutelle :
  • A été prise en dehors de toute concertation avec l’Ambassade de France, les élus conseillers des Français de l’étranger et les associations représentatives des Français dans notre pays d’accueil.
  • Au contraire sans considération des échanges intervenus avec les acteurs de terrain depuis de nombreux mois, lesquels contenaient des propositions de mesures destinées à réduire le montant des dépenses tant pour la CFE que pour les adhérents,
  • Aura pour conséquence première que nombre de compatriotes renonceront à se soigner eu égard à la baisse des remboursements (Médicaments : de 65 à 55%, personnes en ALD : de 100 à 90% …) mais aussi de la prise en charge hospitalière (de 80 à 70%).
Nous demandons la suspension de l’entrée en vigueur au 1er janvier 2024 de la décision de passage de la Thaïlande en zone 3 le maintien de la Thaïlande en zone 2 à minima pour 1 an,
l’ouverture rapide d’une véritable concertation avec les représentants des Français de l’étranger (Administration consulaire, élus et associations) et la venue rapide d’une délégation de la CFE en Thaïlande afin de dégager des solutions pérennes dans le domaine des hôpitaux à conventionner et des frais de santé liés à la prescription de soins par ces hôpitaux.
Accédez à la petition en suivant ce lien :
Faites circuler aupres de vous et soyez nombreux adherents CFE ou adherents potentiels a signer cette petition.
Suspension du passage de la Thaïlande en zone 3 par la CFE
  • Impôts des français de l’étranger : Grâce aux généreux donateurs, vous pouvez désormais utiliser la version 2023 du simulateur d’impôts. «Il est désormais opérationnel. Vous pouvez y accéder gratuitement avec ce lien : https://simulbr.vercel.app ».L’application WEB du simulateur d’impôts 2023, créé par Monsieur Bernard Ribet est très précise.1. Une première étape va vous donner les montants des impôts en taux minimum et moyen.2. Vous accédez alors à un premier rapport (en tout bien tout honneur) qui analyse votre situation fiscale.«Ce rapport vous pouvez le télécharger ou le copier».

    3. Puis, si vous avez reçu votre avis d’imposition cru 2023 sur revenus 2022, vous appuyez sur le bouton orange “contrôle sur avis” en bas à droite du rapport.

    4. Vous accédez alors à une petite séquence qui vous demande de reporter là où il faut les éléments qui figurent sur l’avis d’imposition.
    «Le simulateur va alors comparer ce que devrait être votre impôt avec ce que dit l’avis».

    5. Et vous accédez à un second rapport qui peut vous dire :

    • Votre avis est optimisé pour votre cas avec éventuellement la mention de ce qu’il reste à payer.

    • Votre avis n’est pas optimisé et le rapport donne le texte de la réclamation entre les deux signes ◇. Ce peut être une correction de l’échéancier de l’avis, ou une annulation si non-imposable et un remboursement si nécessaire.

    • Il arrive dans quelques cas que l’avis ne soit pas vraiment optimisé et qu’il y ait une erreur en votre faveur de xyxy €. Si si si, ça arrive ! Dans ce cas votre conscience civique doit vous dire quoi faire ce que le simulateur ne sait pas faire.

    «Ce second rapport est également copiable ou téléchargeable».

    Confidentialité :
    Le simulateur ne sait pas qui vous êtes et où vous êtes puisqu’il ne le demande pas. Votre utilisation est totalement anonyme. Quand vous le quitterez il aura oublié tout ce que vous lui avez dit. (Si vous vous êtes trompé quittez le simulateur et faites une nouvelle connexion).

Un grand merci aux donateurs, à l’association « francais du monde adfe Thaïlande, à notre conseiller des français de l’étranger Claude Bauchet , et aux membres du groupe Facebook ami et site « Ensemble en Thaïlande », sans oublier les membres de notre groupe qui ont participé activement pour que ce simulateur puisse de nouveau voir le jour. Source:

L’inscription au registre des Français établis hors de France

L’inscription n’est pas obligatoire mais elle est vivement recommandée. En effet, cette formalité rapide et gratuite facilite le travail des services consulaires en matière de sécurité et de protection consulaire ainsi que le traitement des démarches administratives. Télécharger le tutoriel (lien).
Sommaire
1. De quoi s’agit-il ?
2. S’inscrire pour la première fois
3. Actualiser son dossier ou vérifier ses données personnelles
4. Renouveler son inscription
5. Signaler son départ
1.De quoi s’agit-il ?
L’inscription au Registre des Français établis hors de France s’adresse à tout Français qui s’établit pour plus de 6 mois dans un pays étranger [1].
Grâce à l’inscription au Registre, les services consulaires peuvent vous communiquer des informations (élections, sécurité, événements particuliers) et contacter vos proches en cas d’urgence. L’inscription en ligne au Registre des Français établis hors de France nécessite de disposer au préalable d’un compte service-public.fr. Si vous ne disposez pas de compte service-public, vous serez invité à en créer un. Vous pouvez également y accéder via FranceConnect . Valable 5 ans, cette inscription facilite vos démarches auprès de votre consulat. Dans certains cas, elle est obligatoire* :
  • Demande de documents d’identité (passeport, carte nationale d’identité)
  • Demande de bourse* pour vos enfants scolarisés dans un établissement français en Europe ou hors Europe
  • Vote aux élections : présidentielle, référendum, européennes, législatives, consulaires.
  • Recensement*
  • Réduction des tarifs des légalisations et copies conformes
2. S’inscrire pour la première fois
Si vous avez déjà été inscrit au Registre des Français établis hors de France du consulat de votre lieu de résidence ou d’un autre consulat, vous devez vous référer au chapitre Actualiser son dossier
Au cours de cette première connexion, si vous ne disposez pas déjà d’uncompte service-public, vous devrez en créer un. Vous pouvez également y accéder via FranceConnect.
Pour vous inscrire au Registre, il suffit de vous connecter, via le site service-public.fr, à la page Inscription consulaire au registre des Français établis hors de France, de compléter le formulaire et de scanner, pour vous-même et vos enfants mineurs qui seront rattachés à votre dossier, les documents suivants :
  • Carte d’identité ou passeport français en cours de validité ou périmé depuis moins de deux ans
  • Justificatif de résidence dans la circonscription consulaire
  • Photo d’identité récente (moins de 6 mois)
Dès que l’inscription est validée par le consulat, le certificat d’inscription et de résidence ainsi que le relevé intégral d’inscription, la carte d’inscription consulaire sont accessibles depuis l’onglet Mes documents de votre espace personnel service-public.fr. Ils pourront être imprimés chaque fois que vous en aurez besoin.
Chaque adulte de nationalité française doit avoir son propre compte.
Si vous n’avez pas la possibilité technique de vous inscrire en ligne ou si vous souhaitez inscrire votre partenaire ou conjoint étranger, connectez-vous sur le site internet du consulat ou de l’ambassade dont vous dépendez afin de connaître les modalités de dépôt de votre demande.
3. Actualiser son dossier ou vérifier ses données personnelles
Si vous êtes déjà inscrit ou avez été inscrit sur le Registre des Français établis hors de France, vous pouvez, via le site service-public.fr, à la page Inscription consulaire au registre des Français établis hors de France, vérifier et actualiser directement en ligne les données vous concernant :
  • Vos données personnelles
  • Votre situation familiale
  • Votre situation électorale
  • Vos données de sécurité
Pour certaines modifications, vous serez invité à scanner les justificatifs relatifs à votre nouvelle situation (arrivée d’un enfant, changement de nom d’usage, déménagement…).
Dès que l’inscription est validée par le consulat, le certificat d’inscription et de résidence ainsi que le relevé intégral d’inscription et la carte d’inscription consulaire sont accessibles depuis l’onglet Mes documents de votre espace personnel service-public.fr. Ils pourront être imprimés chaque fois que vous en aurez besoin.
Si vous avez perdu votre NUMIC, contactez votre consulat qui pourra, après vérification de votre identité, vous le transmettre.
📷Actualisation de vos coordonnées – Avertissement – (PDF, 281.5 ko)
📷Tutoriel pour mettre à jour vos coordonnées au Registre – (PDF, 1.5 Mo)
4. Renouveler son inscription
Un courriel vous invite à renouveler votre inscription 3 mois avant la date d’échéance.
Vous pouvez également choisir à tout moment de prolonger la durée de votre inscription (dans la limite de 5 ans).
Obtenir son certificat d’inscription et ses documents consulaires
Si vous êtes déjà inscrit ou avez été inscrit au Registre des Français établis hors de France, vous pouvez, depuis l’onglet Mes documents de votre espace personnel service-public.fr, imprimer le(s) document(s) concernant l’état actuel de votre inscription : certificat d’inscription et de résidence, relevé intégral d’inscription, carte d’inscription consulaire, ou certificat de radiation.
Vous pouvez également imprimer ces documents pour les enfants mineurs rattachés à votre dossier.
5. Signaler son départ
Si vous rentrez en France, vous devez, avant de quitter votre pays de résidence, demander votre radiation du Registre. Vous pourrez alors imprimer votre certificat de radiation, document utile pour vos démarches ultérieures.
En vous inscrivant sur la liste électorale de la ville dans laquelle vous allez vous installer, vous serez alors automatiquement radié de la liste électorale consulaire (si vous y étiez inscrit).
Si vous déménagez à l’étranger et que vous changez de consulat de rattachement il vous suffit de modifier votre adresse de résidence pour que votre dossier soit transféré au service consulaire compétent pour votre nouveau lieu de résidence.
Pour en savoir plus :
Mise à jour : avril 2023
Source👇:

Le Certificat d’existence des retraités de l’étranger

Chaque année, les retraités français expatriés à l’étranger, et qui perçoivent une retraite française (et complémentaire), doivent remplir et adresser un certificat de vie (d’existence) à leur caisse de retraite. Comme son nom l’indique, ce certificat d’existence permet aux retraités de prouver à leur caisse de retraite qu’ils sont toujours vivants et qu’elle doit donc continuer à leur verser une pension de retraite. Le but de ce dispositif est de limiter la fraude et d’éviter, faute d’informations, qu’une pension de retraite soit toujours versée alors que le bénéficiaire est décédé.
La démarche est simplifiée depuis 15 Novembre 2019
Avant la simplification, un même retraité expatrié devait fournir plusieurs certificats d’existence, si il est affilié à plusieurs caisses de retraite et à plusieurs caisses de retraite complémentaires. Ainsi, un salarié du privé qui perçoit une retraite de base versée par la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) et une retraite complémentaire de l’Agirc-Arrco avait à faire valider un ou plusieurs certificats d’existence chaque année. Autre casse-tête (ou aberration) : une fois rempli, le certificat devait être obligatoirement envoyé par courrier postal (non, non, ce n’est pas drôle…) Or, dans certains pays, comme en Thaïlande, le service postal peut prendre du retard. Et les conséquences peuvent être lourdes: le délai pour renvoyer le certificat d’existence est compris entre deux et trois mois. Si la date butoir est dépassée, les caisses de retraite cessent impérativement de verser la pension.
Depuis le 15 Novembre 2019, “Il n’y a désormais plus qu’un certificat unique d’existence à envoyer” pour les retraités de l’étranger. L’annonce a été confirmée par Stéphane Bonnet, directeur de l’Union Retraite, groupement d’intérêt public (GIP) en charge des projets de simplification et de mutualisation de l’inter-régimes de retraite; qui vient d’annoncer la dématérialisation des certificats de vie et l’accès à des documents multilingues.
Il est maintenant possible de télécharger ce document en se créant un compte sur le site:
La nouvelle procédure est donc quasiment dématérialisée, sauf l’étape consistant à faire remplir le document par l’autorité compétente du pays de résidence. Elle est bien-sûr indispensable pour prouver son existence.
Il ne sera plus nécessaire de se déplacer plusieurs fois dans l’année pour les personnes affiliées à plusieurs régimes.
L’envoi des documents par internet : rapide, pratique et sécurisé
  • Rapide : vos documents sont transmis immédiatement.
  • Pratique : un accusé de réception vous est envoyé.
  • Sécurisé : la connexion au service est protégée.
Grâce au nouveau service en ligne « Transmettre mon certificat de vie », vous n’avez plus qu’un seul document à compléter et à renvoyer pour justifier de votre existence auprès de toutes vos caisses de retraite.
Lorsque vous percevez votre retraite et que vous êtes expatriés, vous devez justifier de votre existence auprès de vos caisses de retraite. Le cas échéant, votre paiement peut être suspendu. Pour simplifier vos démarches et ne plus vous soucier des délais postaux pour transmettre votre certificat de vie, vos caisses de retraite vous proposent un nouveau service en ligne : « TRANSMETTRE MON CERTIFICAT DE VIE ».  C’est simple ! Pour transmettre votre certificat de vie, il suffit de vous connecter à votre espace personnel (ex: lassuranceretraite.fr.) Ensuite, faites compléter le formulaire par l’autorité locale compétente de votre pays de résidence, scannez-le ou photographiez-le, puis renvoyez-le en ligne !
(Exemple d’autorité locale compétente : Khet, BangkokBureau d’état civil. PoliceImmigration. Khet / AmphoeBureaux de district…).
A Hua Hin: Pour tous vos besoins de traduction (français <-> thaï <-> anglais), vos démarches d’état civil (mariage franco-thaï, naissance…), certificat de vie, vos démarches auprès des administrations thaïes (notamment permis de conduire thaï et livret jaune) ou toute autre question, Monsieur Stéphane ROUSSEAU, Consul honoraire,  sera heureux de vous recevoir dans ses locaux situés soi 112 à Hua Hin (à la hauteur des soi Hua Na 16 et 17, ou d’échanger avec vous par téléphone ou Messenger: Agence Consulaire de Hua Hin
(Mr Stéphane Rousseau est également agréé par l’ambassade de France et par l’ambassade de Belgique).
Vous pouvez suivre l’avancement de votre démarche, à tout moment, depuis votre espace personnel.
Pour trouver facilement l’autorité locale compétente de votre pays de résidence, l’Assurance retraite a développé une carte interactive. Grâce à la géolocalisation, l’outil affiche les autorités locales proches de chez vous. Pour le découvrir, consultez notre page dédiée à la retraite internationale.
Picto En savoir plus
Si vous n’avez pas accès à internet, vous pourrez toujours renvoyer vos documents par voie postale à l’adresse suivante :
Centre de traitement retraite à l’étranger
CS 13 999 ESVRES
37 321 Tours Cedex 9 – France
Une sollicitation annuelle unique : Ce qui change, c’est la centralisation de la gestion et du contrôle des certificats de vie. Au lieu de laisser chaque régime gérer ses pensionnés à l’étranger, un seul opérateur prendra en charge l’ensemble des retraités. Ce traitement unifié, cette sollicitation annuelle unique, allégera les retraités du poids de l’envoi multiple de certificats de vie, à des moments différents de l’année puisque chaque régime a sa temporalité. Dès novembre, quelque 200 000 demandes seront traitées chaque mois, pour 1,5 million de retraités.
Sont concernés par les certificats de vie, trois franges parmi les retraités :
  • Les retraités Français expatriés qui ont décidé de passer leur retraite à l’étranger ;
  • Les travailleurs immigrés qui ont travaillé quelques temps en France et qui sont retournés dans leur pays d’origine ;
  • Les veuves (veufs) de travailleurs immigrés ou de retraités Français
Source pour lire l’article en intégralité :

Vous vivez en Thaïlande ? Rejoignez notre groupe Facebook :

Communauté des retraités français et expatriés en Thaïlande

 

communauté des retraités et expatriès français en Thailande
Si vous êtes un voyageur rejoignez notre forum de discussion.

Ne partez pas si vite ! Rejoignez notre communauté,abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire. C’est simple, et, surtout 📷100% Zéro Spam.

TRANSFÉRER DE L’ARGENT VERS LA THAÏLANDE A MOINDRE FRAIS ET EN TOUTE SÉCURITÉ … ET AU MEILLEUR TAUX DE CHANGE

(Réserver votre hôtel en évitant les frais liés à votre carte bancaire habituelle, régler votre visa Élite, transférer de l’argent mensuellement pour vivre en Thaïlande (expatriation), etc.)
Je vous le recommande: Utiliser Wise pour envoyer de l’argent vers la Thaïlande avec les frais les plus compétitifs et le taux de change le plus élevé.
Par exemple : Si vous vous expatriez, je vous recommande de conserver un compte dans votre pays d’origine pour percevoir votre pension de retraite, et d’utiliser Wise pour vos transferts mensuel au meilleur taux et à moindre frais. TransferWise permet d’obtenir également une MasterCard gratuite (Très utile aussi pour payer en bahts en Thaïlande sans frais de change et sans commission).
La majorité des expatriés utilisent déjà Wise !
Wise permet de maîtriser les taux de change et de gagner du pouvoir d’achat. Avec TransferWise c’est vous qui choisissez le meilleur jour et le meilleur taux pour faire un transfert sur (ou vers) votre compte thaï. Vous éviterez ainsi les frais de transfert important de votre banque française.
En résumé:
1.Vous faites un virement en euros de votre banque française sur votre compte Wise (pas de frais de votre banque pour les transfert entre pays européen),
2.Ensuite vous convertissez vos euros en bahts sur Wise (sur votre balance en bahts) au moment le plus favorable, pour ensuite les transférer à moindre frais sur votre compte thaï, ou pour régler votre hôtel par virement bancaire (ou avec votre MasterCard gratuite, sans frais de conversion et sans frais de banque).
Voici un lien de parrainage pour en savoir plus et utiliser Wise, comme la majorité des expatriés: En cliquant sur ce lien vous soutenez le site non commercial
Conformément aux dispositions de la nouvelle réglementation européenne en matière de vie privée entrée en vigueur le 25 mai 2018 (RGPD), l’éditeur du site objectifthailande.com a fait l’objet d’une déclaration normale à la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL) enregistrée sous le n° 2184113v0 le 17 mai 2018.

Tous droits réservés www.objectifthailande.com