téléphoner en thailande avec un portable

Téléphoner en thailande avec un portable

Téléphoner en thailande avec un portable
Rate this post

Téléphoner en Thailande avec un portable au meilleur coût

Téléphoner en Thailande avec un portable

Pour téléphoner en thailande avec un portable, avant de partir en Thailande, DESIMLOQUER (débloquer) votre smartphone si ce n’est pas déjà le cas – Rendez-vous ensuite dans les paramètres de votre téléphone et DÉSACTIVER L’ITINÉRANCE. Toujours dans paramètres, DÉSACTIVER LES DONNÉES MOBILES. Vous éviterez de mauvaises surprises à votre retour de vacances, comme une énorme surfacturation. Ces trois opérations effectuées, vous voilà prêt(e) à utiliser votre téléphone mobile en toute sécurité. Le wifi, il est quasiment partout en Thailande. Pour communiquer à moindre coût, faites-le avec l’application WhatsApp, Line, Messenger, ou avec une carte sim thaïlandaise, si vous avez besoin de beaucoup téléphoner, du gps, de Google maps, ou du wifi,  au cours de vos déplacements. Si par le plus grand des hasards, vous ne parvenez pas à désactiver l’itinérance et les données mobiles, enlever votre carte sim de votre téléphone.  

Acheter une carte sim thailandaise True Move

Dès votre arrivée à l’aéroport de Bangkok – niveaux des arrivées – vous pouvez acquérir une carte Sim, avec l’option Wifi si vous le souhaitez,afin de pouvoir téléphoner en thailande avec un portable, sur l’un des réseaux de téléphonie thaïlandais . Comment s’y rendre :

   – À l’aéroport, en sortant, prendre sur la droite.

   – Munis de votre passeport, Il vous faudra vous présenter – gate 8 –  pour acheter une carte sim thai.

Chez True Move, vous avez le choix entre plusieurs forfaits, par exemple, avec le forfait 10G pour 1 mois, vous avez la 4G pratiquement partout pour environ 1000 bahts. DTAC, AIS et True Move sont les principaux opérateurs en thailande. Vous allez recevoir des textos en Thaïlandais, pas de panique, ce sont juste des pubs.

Source:

True Move: http://truemoveh.truecorp.co.th/

DTAC:  http://www.dtac.co.th/en/prepaid/products/sim-go-plearn.html

AIS: http://www.ais.co.th/postpaid/prepaid-to-postpaid/en/

Pour utiliser internet, le pays dispose de très nombreux points d’accès Wi-Fi disséminés dans pratiquement toutes les provinces thaïlandaises. Leur nombre est en croissante augmentation. Ils sont présents gratuitement  quasiment partout – dans les restaurants, les centres commerciaux, les hôtels, etc. – Comme dans le reste du monde, le royaume dispose de  points d’accès payants.

Autres points de vente pour acheter une carte sim thaïlandaise

Les opérateurs de téléphonie Téléphoner en thailande dont vous aurez besoin pour téléphoner en thailande avec un portable ont des points de vente un peu partout – dans les centres commerciaux, mais aussi dans les épiceries les plus répandues en Thaïlande : les 7 Eleven. Reconnaissons-le, c’est très pratique. Cette solution est l’une des plus pratique parce que vous obtenez une assistance complète. Les 7 Eleven ont l’avantage d’être ouvertes 24 heures sur 24 – Elles vendent des cartes SIM que vous pourrez re-créditer avec votre carte de crédit, ou avec l’aide d’un vendeur, ce qui n’est pas négligeable. La plus part des 7 Eleven disposent désormais d’une borne tactile de couleur orange destinée à créditer votre carte. Pour recharger votre carte, c’est relativement simple, bien qu’écrit dans la langue de William Shakespeare.

   – Sur l’écran tactile, cliquer sur le drapeau britannique et saisissez votre numéro de téléphone thaïlandais.  Il ne vous reste plus qu’à sélectionner la somme à créditer sur votre carte – Une fois votre carte créditée, vous allez recevoir un sms sur votre mobile – il vous indiquera le montant disponible, et la date de validité de votre carte sim. Généralement, chaque fois que vous créditerez votre carte sim prépayée, sa validité sera prolongée d’un mois – Vous avez aussi la possibilité de recharger votre carte sim à l’aide d’une carte à gratter dont les montants vont de 60 à 500 bahts, sauf changement à l’heure à laquelle je rédige cet article.

Conseils pour acheter un téléphone portable en Thaïlande

Envisager l’achat d’un téléphone mobile en Thailande ne doit pas se faire à la légère – Toujours vérifier, si vous ne maitrisez que la langue de Molière, que celle-ci est bien disponible dans le téléphone – et qu’il se recharge bien sur une prise en 220 volts. Introduisez la carte sim thaïe que vous venez d’acquérir et faites l’essai.

   Téléphoner avec une carte sim thaïe – combien ça coûte

   – Un appel local se facture 3 bahts par minute. Si vous appeler en dehors du pays, par exemple en France, la communication vous coutera  7 bahts la minutes.

   – Pour joindre un numéro français à partir du pays du sourire, faites précéder votre numéro français par « 007 » ;          « 008 » ; ou « 009 » ; + 33 ; suivi du numéro français auquel vous aurez supprimé le 0 (exemple : 04 92 09 57 xx devient 4 92 09 57 xx).

   – Vos correspondants français, depuis la France, composeront le 00 66, suivi de leur numéro sans le 0, (exemple : 00 66 4 92 09 57 xx).

Gérer votre smartphone pendant vos déplacements.

Ce n’est pas parce que vous êtes en vacances dans un autre pays que vous devez négliger les règles élémentaires de prudence – Si la zénitude s’imposera d’elle-même au pays du sourire, les smartphones, tablettes, et ordinateurs portables restent parmi les objets les plus convoités par les voleurs et cyber pirates, qui ne sont pas forcément thaïlandais, osons le dire…

Éviter les galères et la perte des données.

Les meilleurs conseils que l’on puisse vous donner sont ceux de Charles d’Aumale, directeur marketing et communication d’Ercom, société spécialisée dans les solutions télécoms et la sécurité des réseaux de télécommunications.

   – Protéger vos appareils mobiles par un code – L’utilisation d’un code renforce la protection et évite ainsi le vol de données en cas de perte ou de vol de votre mobile.

   – Modifier fréquemment les mots de passe de vos applications mobiles –  De nos jours, d’innombrables applications mobiles existent pour gérer les différents aspects de notre quotidien: consultation de ses données bancaires, règlement de ses factures, réclamation en ligne. Il est souvent nécessaire de s’authentifier via un identifiant et un mot de passe. Pour éviter que nos comptes ne soient accessibles en cas de vol de notre mobile, il est important de penser à ne pas utiliser des mots de passe qui puissent être facilement devinés (date de naissance par exemple), à ne pas les préenregistrer et à les modifier fréquemment.

   – Désactiver la fonction Bluetooth – La technologie Bluetooth, très couramment utilisée dans les téléphones portables, permet d’être connecté avec des ordinateurs, assistants personnels ou encore les dispositifs mains-libres, tels que les oreillettes Bluetooth. C’est également une véritable porte d’entrée pour tout individu malveillant souhaitant voler des données. Afin d’éviter toute intrusion, il est impératif de veiller à verrouiller la fonction Bluetooth quand elle n’est plus nécessaire.

   – Se méfier des accès gratuits des bornes Wi-Fi publiques – Ces bornes Wi-Fi sont, en général, signalées et disponibles dans de plus en plus d’endroits publics, comme les hôtels, restaurant, fast-food, bars. Certains de ces établissements proposent des accès gratuits, et pour s’y connecter, si c’est très simple pour l’utilisateur, ça l’est aussi pour les pirates. Ces accès sont souvent mal, voire pas protégés, ce qui laisse le champ libre pour accéder facilement aux données disponibles sur le réseau.

   – Téléchargement d’applications « hors des sentiers battus » – Selon une étude réalisée par l’institut Gartner, en 2013, environ 102 milliards d’applications ont été téléchargées, contre 64 milliards en 2012. Ce chiffre s’accroît d’année en année, il devrait dépasser les 270 milliards de téléchargement en 2018. Les chiffres étant en constante augmentation, il n’est pas inutile de vous rappeler l’importance de lire toutes les informations concernant chaque application, avant d’en télécharger une nouvelle. Prêter attention aux fonctionnalités, en cas de doute, ne  téléchargez pas cette application.

   – Téléchargement sur des portails réglementés – Afin d’éviter toute mauvaise surprise, fiez-vous aux portails de téléchargement classiques, tels que l’App Store ou Google Play. Les applications sur ces portails sont contrôlées avant la mise en ligne pour assurer un maximum de sécurité aux utilisateurs.

   – Réception de MMS, SMS ou d’appel inconnu – Bien que vous soyez à plus de 10 000 kms de votre pays d’origine, il vous arrivera de recevoir des MMS, SMS de destinataire inconnu. Ne les ouvrez pas, supprimer les  directement. Il peut s’agir d’une tentative pour “s’introduire” dans votre  mobile ou vous inciter à rappeler un numéro surtaxé. Il est toujours préférable de ne pas décrocher, il s’agit très souvent d’un numéro surtaxé ou d’une tentative d’intrusion.

   – À l’étranger, que ce soit pour une raison professionnelle ou privée, appliquez-vous à téléphoner en toute discrétion. Faire attention aux discours tenus et aux informations transmises, en particulier dans les lieux publics. Passez vos communications, dites sensibles en toute discrétion, par exemple en envoyant, si besoin, des informations en plusieurs fois et sous différents moyens (par mail, par SMS, par appel). Ceci dans le but d’éviter à toute personne malveillante d’accéder à des données pouvant être confidentielles.

   – De la friture sur la ligne rime parfois avec mise sur écoute ou problème de réseau – Lors d’un déplacement à l’étranger, en particulier dans certains pays, il peut arriver que la communication soit mauvaise. La Thailande n’y déroge pas. – Deux possibilités : soit en effet le réseau est de mauvaise qualité (dans 98% des cas), soit la ligne a été mise sur écoute… Dans les deux situations, surtout pour un professionnel, le mieux est de ne pas s’attarder et de se limiter à des informations sans grande importance.

   – Le smartphone est une propriété personnelle – Le conseil fondamental à retenir pour protéger son mobile de toute tentative d’intrusion est qu’un smartphone est une propriété personnelle. En résumé, il est fortement recommandé de toujours garder son mobile près ou sur soi, et d’éviter de le laisser sans surveillance.

 

Lire aussihttps://objectifthailande.com/visa-retraite-o-a-longue-duree-pour-vivre-en-thailande/

 

Sources :

https://www.ercom.fr/

https://www.facebook.com/groups/ObjectifThailande/

©2018 – objectifthailande.com