Le Temple de la déesse de la fertilité à Bangkok

Le temple de la déesse de la fertilité de Bangkok

LE TEMPLE DE LA DÉESSE DE LA FERTILITÉ

 

temple de la déesse de la fertilité

 

Lors de votre découverte de la thailande, à Bangkok, ne vous méprenez pas sur le temple de la déesse de la fertilité, familièrement connu sous le nom de “SANCTUAIRE DU PHALLUS”. Nous avons eu l’occasion de le découvrir grâce à notre ami, et guide francophone, Kamol Santi. C’est un endroit surprenant, peu connu, très discret, et très respecté.

Ouvrons la parenthèse, “Est-ce un simple concours de circonstance, si une de nos meilleures amies, qui ne parvenait pas malgré de nombreuses FIV infructueuses (Fécondations In Vitro), à attendre un heureux événement, est aujourd’hui une maman comblée ? Est-ce la déesse Chao Mae Thabthim, ou est-ce Bouddha, que nous avons aussi beaucoup prié, qui a exaucé son vœux le plus cher ? Comme a dit Bouddha, doutez de tout même, même de ce que je vous dit…” Fermons la parenthèse.

Comment vous y rendre

 

temple de la déesse de la fertilité.

 

Rendez-vous à Bangkok, au Swissôtel Nailert Park (ancien Hilton). Derrière l’hôtel le sanctuaire est dédié à la déesse Chao Mae Thabthim, une divinité à laquelle les thaïs viennent pieusement rendre un culte entouré de mystère et de de représentations phalliques. Le temple de la déesse de la fertilité est plus familièrement connu comme le sanctuaire du pénis, à Bangkok.

“Sachez qu’en Thaïlande, le phallus est considéré comme un symbole de chance symbolisant la fertilité. Des statues de pénis sculptées dans le bois sont censées posséder des pouvoirs cosmiques spéciaux et doter de la bonne fortune et de la fertilité ceux qui viennent en contact avec ces précieux phallus. Vous ne serez plus surpris lorsque vous verrez des thaïs avec un petits phallus à leur ceinture ou en porte-clés”.

 

Une plaque explicite

 

temple de la déesse de la fertilité..

 

A l’entrée, une plaque gravée explique (en thaï et en anglais) que l’origine de ce culte est inconnue. Consacré à la déesse supposée résider dans le ficus exubérant, ce lieu reçoit en offrandes des guirlandes de jasmin, de l’encens et des bourgeons de lotus. Au fil des années, des phallus sont venus s’y ajouter, et continueraient de l’être, par des couples souhaitant , ou ayant des difficultés, à avoir un enfant, et dont les prières ont été exaucées par Chao Mae Thabthim, désormais considérée comme une déesse de la fertilité.

 

Des totems hors du commun

 

temple de la déesse de la fertilité...

 

Ces «totems» hors du commun constituent une collection hallucinante de phallus de toutes tailles, allant de quelques dizaines de centimètres à plus de deux mètres cinquante. La plupart sont en bois, mais on en trouve également en pierre, en ciment et même en polystyrène. Le rouge est la couleur dominante, car c’est celle de l’énergie. «Thabthim» en thaï signifie «rubis» et symbolise la passion amoureuse.

Situation

 

Le Swissotel Nai Lert Park est situé au bord du khlong Saen Saep, sur le côté ouest de Wireless (Wittayu) Road, non loin de Phetchaburi Road.

 

N’hésitez-pas à partager (liens de partage en fin d’article).

🔒100% Zéro Spam : Vous aussi, abonnez-vous à notre newsletter (Thailande/News)

>>> Soutenez-nous en faisant vos réservations via notre site.

 

Le site est calme et retiré, peu fréquenté. Vous pouvez vous rendre au temple de la déesse de la fertilité en toute discrétion. Des dons en nature (fruits, eau lustrale, fleurs, encens, bougies…) sont régulièrement déposés sur le parvis de l’élégante maison des esprits en bois de teck, gardée par deux modestes statuettes d’éléphants. Le temple peut se visiter tous les jours sans restrictions, mais pour le trouver, il vaut mieux demander au concierge de l’hôtel qui vous indiquera le chemin avec un petit sourire complice.

 

A ne pas manquer :

Ayutthaya, l’Ancienne capitale du royaume du Siam

Les Moyens de Transports en Thailande