Khao Phansa 2021, retraite des pluies et festival des bougies en Thaïlande

Khao Phansa 2021, retraite des pluies et festival des bougies en Thaïlande


Khao Phansa : Le « Carême bouddhiste » (ou retraite des pluies) en Thaïlande

 

Khao Phansa 2019, carême bouddhiste et festival des bougies en Thailande

Festival des bougies en Thaïlande

 

La manifestation bouddhiste d’entrée dans le Carême bouddhique Khao Phansa, ou fête des bougies, ou retraite des pluies, est aussi célébrée dans d’autres pays d’Asie du sud-est. Elle a lieu chaque année à la pleine lune qui précède la saison des pluies. L’appellation « Carême bouddhiste », bien que contestée par certains, vient de la pratique de la Vassavasa, une période pendant laquelle des bouddhistes en Asie du sud-est pratiquaient le jeûne pendant la retraite de la saison des pluies. En Thaïlande, certains bouddhistes pratiquent d’ailleurs encore cette période de jeûne, mais de façon moins rigoureuse (ne pas manger de viande par exemple).

 

Dates pour Khao Phansa

 

En Thaïlande, Khao Phansa commence au huitième mois lunaire, après le jour de la pleine lune, généralement au mois de juin ou juillet, et se termine aux mois de septembre ou octobre. Elle commémore l’anniversaire du sermon initial du Bouddha fait à ses cinq premiers disciples à Sarnath en Inde et le premier Sangha (rassemblement de bouddhistes).

 

Cette année, les festivités devaient avoir lieu du 24 au 25 juillet 2021

 

Khao Phansa 2019, carême bouddhiste et festival des bougies en Thailande

Khao Phansa en Thailande

Pour cause de pandémie Covid-19, la grande majorité des festivités n’auront pas lieu.

Jour férié, le 24 juillet 2021 est l‘un des événements les plus importants du calendrier bouddhiste, c’est le jour d’ Asahna Bucha qui commémore l’occasion où Bouddha a prononcé son premier sermon.

Le 25 juillet 2021, lendemain d’Asahna Bucha est connu sous le nom de Wan Khao Phansa et marque le début de la période de trois mois « Phansa », parfois appelée « Carême bouddhiste ». C’est la période de retraite des pluies pendant laquelle les moines restent traditionnellement dans les limites de leur propre temple.

Pour Asahna Bucha et Khao Phansa, il existe une tradition selon laquelle les bouddhistes thaïlandais font don de bougies à leur temple local. Cette ancienne tradition s’est depuis transformée en festivals de bougies élaborés, le plus célèbre étant le festival de bougies d’Ubon Ratchathani dans le nord-est de la Thaïlande .

Khao Phansa marque avant tout le début d’une retraite pour les moines bouddhistes. Ils ne quitteront plus les monastères pendant une durée de trois mois. Afin de respecter la tradition qui date  de l’époque du Bouddha historique, ils se consacreront exclusivement à la méditation et à l’enseignement et se soumettront à des règles plus strictes qu’à l’accoutumée.

Traditionnellement, c’est à cette période que les familles choisissent de faire entrer leurs enfants  ( jeunes novices) au monastère.

Ils auront ensuite le choix de quitter les ordres :

– à la fin des trois mois du Carême, qui sont des vacances scolaires,

– au bout de quelques années,

– ou bien jamais.

Le jour de Khao Phansa, on peut apercevoir des fidèles baigner les pieds des bonzes, cette pratique est censée les laver de leurs propres péchés.

C’est dans ces moment-là que transparait la ferveur religieuse des Thaïs. Selon les préceptes du Bouddha, c’est l’occasion pour eux d’ obtenir des « mérites » en faisant aux monastères des offrandes de nourriture, mais aussi de bougies, celles-ci étant symboliquement destinées à éclairer la quête spirituelle des moines. C’est pour cette raison que Khao Phansa est aussi appelée «festival des bougies».

 

 

Le 25 juillet 2021 marque le festival des bougies Khao Phansa

 

C’est très certainement l’un des festivals les plus symboliques et religieux. Ce jour de Carême Bouddhiste marque officiellement le début de la saison des pluies, et la période où les moines se retirent traditionnellement à leurs temples pour une période de trois mois d’étude et de méditation.

Bien que le jour de Khao Phansa soit un jour de célébration tout particulier qui se déroule à la pleine lune du huitième mois lunaire, la plupart des célébrations pour marquer le festival se dérouleront sur plusieurs jours de la semaine.

 

Programme des festivités

 

Chaque année, à Ubon Ratchathani a lieu le Festival international de bougies de cire et la procession de bougie de cire, au parc de Thung Si Mueang. Les équipes participantes viennent habituellement du monde entier pour concourir, les détails sur les œuvres de cire sont spectaculaires et stupéfiants, C’est l’endroit idéal pour découvrir des cultures locales uniques. À cette occasion, les habitants portent des robes traditionnelles et dévoilent leurs danses folkloriques locales.

 

Une procession des bougies a habituellement lieu à Nakhon Ratchasima

Chaque année, au monument Thao Suranari à Mueang Korat, se déroule un concours de bougies de cire, un défilé de bougies et des activités de création de mérite organisé pour promouvoir l’art et la culture locale. Le festival propose également un certain nombre d’activités culturelles, notamment un spectacle de danse masquée traditionnelle Khon.

Le Nakhon Phanom Candle au Wat Phra That Phanom.

La culture influencée par les Lao de Nakhon Phanom donne une tournure toute particulaire aux célébrations de Khao Phansa. Le festival est centré principalement sur l’emblématique pagode locale du Wat Phra That Phanom, avec sa procession de bougies savamment sculptées et le concours Miss Candle Beauty où les beautés locales aspirent à être désignées gagnantes.

Un festival aquatique (Ayutthaya Phansa) a généralement lieu au marché de Lad Chado, à Ayutthaya.

L’ancienne capitale du Siam accueille des célébrations Khao Phansa, les bougies sont emmenées dans les temples locaux dans plus d’une centaine de bateaux colorés qui descendent l’ancien canal du Lad Chado. Pour l’occasion, les visiteurs assistent à des scènes de la vie rurale, à des concours de beauté, et à des jeux locaux.

A Suphanburi, une procession des bougies se déroule au Wat Pa Laylai Woraviharn, Tambon Rua Yai, Mueang Suphan Buri.

Les étudiants des collèges d’art locaux s’affrontent pour mettre en place d’impressionnantes expositions de bougies. D’énormes sculptures représenteront des créatures et des héros du mythe thaïlandais, qui seront fièrement promenées à travers la ville. Des expositions sur les modes de vie des populations tribales locales et des expositions colorées de danses folkloriques animeront la journée.

Le Festival de Saraburi Khao Phansa au Wat Phra Putthabat Ratchaworamahaviharn.

Au sanctuaire local de l’empreinte du Bouddha, des fleurs jaunes et blanches seront offertes aux moines (Tak Bat Dok Mai) comme un moyen de faire du mérite. Pour ce grand événement, les fidèles se joignent habituellement pour faire l’aumône aux moines alors qu’ils montent les raides escaliers du sanctuaire.

Le Nan Candle Festival se déroule chaque année au Temple Royal de Bunyuen, district de Wiang Sa, Nan.

Pour l’occasion, les populations locales offrent de la nourriture aux moines le matin. Plus tard dans la journée, ils pourront se joindre à l’aumône de cierges au temple et prendre part à d’autres activités méritoires qui offrent un aperçu de la culture du bouddhisme thaïlandais.

 

La plupart des bouddhistes Theravada observent Khao Phansa

 

L’autre nom pour Khao Phansa est «The Rains Retreat», parce qu’il se produit au début de la saison des pluies thaïlandaises, mais aussi parce que les moines bouddhistes saisissent cette occasion de se retirer à l’intérieur de leurs temples pour une période de trois mois d’étude et de méditation. Cette tradition d’une «retraite de saison pluvieuse» est antérieure au bouddhisme, mais elle a été suivie par Bouddha au cours de sa vie, ce qui en a encouragé beaucoup de fidèles à l’imiter. Les anciens ascètes ont commencé la pratique pour éviter les dommages aux cultures, et Bouddha leur a ajouté la raison d’éviter de tuer les insectes en les mettant accidentellement sur eux pendant les cultures.

De nombreux moines entrent dans la vie monastique à Khao Phansa Day jusqu’à la fin de la saison des pluies à Wan Ok Phansa Day. Le nombre de saison des pluies, appelé « Vassas », passées en isolement, sert de mesure pour compter combien d’années un moine bouddhiste thaïlandais « a été un moine ». Après Vassa, les bouddhistes thaïlandais célèbrent le festival de « Kathina », au cours de laquelle Les gens ordinaires apportent des dons aux temples locaux (généralement, ils offrent de nouvelles robes safran aux moines).

Traditionnellement, les bouddhistes amenaient des bougies aux temples parce qu’il n’y avait pas d’électricité et qu’elles étaient la seule source de lumière des moines pendant la saison des pluies. Marque de respect envers Bouddha, les moines et les ancêtres, l’offrande de bougies prend donc une dimension supplémentaire lors des grandes processions organisées dans tout le pays. Durant celles-ci, des chars transportant des bougies grandioses et sculptées par des artistes, moines ou fidèles défilent dans les rues.

 

Devenir moine en Thaïlande

 

Khao Phansa 2019, carême bouddhiste et festival des bougies en Thailande

Khao Phansa, le carême bouddhiste en Thailande

 

Le programme d’ordination de 100.000 moines, originaires de toute la Thaïlande est l’un des nombreux programmes de renaissance de la moralité mondiale, ce projet a été initié par le Vénérable Luang Po Dhammajayo (Phrathepyanmahamuni), l’Abbé de Wat Phra Dhammakaya.

La vie d’un homme peut rencontrer de nombreux événements et expériences, mais aucun ne sera aussi important que l’expérience unique dans une vie que l’ordination en tant que moine bouddhiste pendant trois mois au cours de la saison des pluies, la Khao Phansa.

Pendant cette période, chaque homme fera l’expérience d’une vie d’une grande pureté, de tranquillité et de libération. Pratiquer les enseignements du Bouddha (dont un concept est le dhamma) mais aussi le karma, la loi de la cause et de l’effet, afin d’acquérir une meilleure compréhension des réalités de la vie :

  • La naissance,
  • Le vieillissement,
  • La maladie,
  • Et la mort.

 

Les pratiquants sérieux acquerront des valeurs inestimables par la pratique de la nouvelle méthode de méditation, le Dhammakaya qui apportera la clarté intérieure, l’illumination de l’esprit, la sérénité et la paix du corps et le véritable bonheur qu’ils n’ont jamais connu ailleurs.

 

Avant de devenir moines bouddhistes, ils doivent d’abord être ordonnés en tant que novices

 

Par conséquent, tous les participants dans le programme spécial d’ordination de 100.000 moines de toute la Thaïlande se rendront au Wat Phra Dhammakaya à Pathum Thani, afin de prendre part à la cérémonie d’ordination, pour devenir novices dans un premier temps. La cérémonie a lieu le lendemain matin devant le Cétiya du Dhammakaya Djédi.

La cérémonie commence par une marche solennelle en circonvolution autour du Cétiya du Maha Dhammakaya Djédi pour rendre hommage au Bouddha et aussi pour demander la permission d’être ordonné auprès d’autorités spirituelles rassemblées pour l’occasion.

Cela est suivi par une cérémonie de drapage du vêtement safran sacré. Elle se termine par la cérémonie de consécration de la nouvelle vie en respectant les 226 préceptes.

Une cérémonie d’ordination est un grand et noble événement, qui conjugue la grâce et la perfection. Cette cérémonie transfigure l’esprit et le corps des participants. Il s’agit d’un événement si émouvant et si magnifique pour tous les participants, leurs proches et leurs familles, qu’ils vont chérir ce moment spécial, l’admirer et en être fiers pour le reste de leur vie.

Si vous êtes intéressés par cette fête, notez que des processions sont organisées dans tout le pays, mais celles d’Ubon Ratchathani, dans le nord-est du pays, sont les plus marquantes. Vous y verrez de monumentales sculptures en cire d’abeille, dont certaines atteignent plusieurs mètres de haut et sont richement sculptées de motifs représentant des scènes de la vie du Bouddha. Elles sont promenées sur des chars jusqu’aux pagodes.

L’’ambiance est festive. Un concours du plus beau char et l’élection de miss Khao Phansa sont même organisés.

Sachez-le : cette manifestation reste strictement religieuse et aucun alcool n’y est consommé.

 

Articles les + partagés :

La Thaïlande et le bouddhisme theravada

Bouddhisme et symbolisme

 

Le bouddhisme

 

Qu’on le considère comme une religion, une philosophie ou comme une pratique centrée sur la méditation, le bouddhisme a été fondée au Ve siècle avant Jésus Christ par Siddhartha Gautama, le premier Bouddha historique.

C’est une voie de transformation de l’esprit, pour aller de l’ignorance à la sagesse, de l’égocentrisme à l’altruisme et à la compassion. L’esprit est la source du véritable bonheur et est également la source de l’expérience de la souffrance. Le Bouddhisme propose des méthodes pour libérer l’esprit de l’illusion et des états mentaux nuisibles tels que la haine, l’obsession, la jalousie, et l’orgueil. Les enseignements bouddhistes sont très vastes et comprennent aussi bien des points de vue philosophiques qu’une pratique spirituelle dont le but est de se défaire d’une vision erronée de la réalité et de déraciner les causes mêmes de la souffrance.

Le Bouddha n’est pas vénéré comme un Dieu, ou comme un Saint, mais comme le Sage Ultime, comme la personnification de l’Éveil. Le mot sanscrit « bouddha », signifie « celui qui a réalisé », celui qui a assimilé la vérité.

L’histoire du Bouddhisme et de la Thaïlande est indivisible. Plus de 95% de la population thaïlandaise fait partie de l’école du bouddhisme Theravada. Par tradition, le pali est la langue de la religion en Thaïlande ainsi les textes sont écrits en pali, en utilisant soit l’écriture du thaï moderne ou celle plus ancienne du Khom et du Tham. Le pali est également utilisé dans la liturgie religieuse, malgré le fait que la plupart des Thaïlandais comprennent très peu cette langue antique. Le bouddhisme est la ligne conductrice dans les nombreux domaines de la vie quotidienne.

Dans cette religion, la vie ne découle pas d’une série de choix librement décidés mais du karma accumulé par l’individu au cours de ses vies précédentes. Seuls les actes déterminent le cours de la vie, aucun dieu ne peut intervenir pour en modifier les conséquences. Ils ne voient dans le bouddha qu’un maître, qui les guide sur le chemin de la vérité.

Les thaïlandais sont libres de pratiquer le bouddhisme à la condition de suivent son enseignement et ses préceptes. Bouddhistes, les thaïlandais cherchent toujours à accumuler les mérites en faisant des offrandes dans les wat (temples), écouter des sermons, recevoir les bénédictions ou dorer les images du bouddha. Les hommes font généralement une retraite dans un monastère au moins une fois dans leur vie, en moyenne pendant 3 mois (fête du Khao Phansa), afin d’approfondir leurs connaissances du bouddhisme et améliorer leur karma.

 

N’hésitez-pas à partager (liens de partage en fin d’article).

🔒100% Zéro Spam : Vous aussi, abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire

>>> Encouragez notre bénévolat en faisant vos réservations via notre site.

 

Source et crédit photographie :

http://www.matthieuricard.org

Ne partez pas si vite ! Rejoignez notre communauté,abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire. C’est simple, et, surtout 📷100% Zéro Spam.

TRANSFÉRER DE L’ARGENT VERS LA THAÏLANDE A MOINDRE FRAIS ET EN TOUTE SÉCURITÉ … ET AU MEILLEUR TAUX DE CHANGE

(Réserver votre hôtel de quatorzaine en évitant les frais liés à votre carte bancaire habituelle, régler votre visa Élite, transférer de l’argent mensuellement pour vivre en Thaïlande (expatriation), etc.)
Je vous le recommande: Utiliser Wise pour envoyer de l’argent vers la Thaïlande avec les frais les plus compétitifs et le taux de change le plus élevé.
Par exemple : Si vous vous expatriez, je vous recommande de conserver un compte dans votre pays d’origine pour percevoir votre pension de retraite, et d’utiliser Wise pour vos transferts mensuel au meilleur taux et à moindre frais. TransferWise permet d’obtenir également une MasterCard gratuite (Très utile aussi pour payer en bahts en Thaïlande sans frais de change et sans commission).
La majorité des expatriés utilisent déjà Wise !
Wise permet de maîtriser les taux de change et de gagner du pouvoir d’achat. Avec TransferWise c’est vous qui choisissez le meilleur jour et le meilleur taux pour faire un transfert sur (ou vers) votre compte thaï. Vous éviterez ainsi les frais de transfert important de votre banque française.
En résumé:
1.Vous faites un virement en euros de votre banque française sur votre compte Wise (pas de frais de votre banque pour les transfert entre pays européen),
2.Ensuite vous convertissez vos euros en bahts sur Wise (sur votre balance en bahts) au moment le plus favorable, pour ensuite les transférer à moindre frais sur votre compte thaï, ou pour régler votre hôtel par virement bancaire (ou avec votre MasterCard gratuite, sans frais de conversion et sans frais de banque).
Voici un lien de parrainage pour en savoir plus et utiliser Wise, comme la majorité des expatriés: En cliquant sur ce lien vous soutenez le site non commercial
Conformément aux dispositions de la nouvelle réglementation européenne en matière de vie privée entrée en vigueur le 25 mai 2018 (RGPD), l’éditeur du site objectifthailande.com a fait l’objet d’une déclaration normale à la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL) enregistrée sous le n° 2184113v0 le 17 mai 2018.

Tout droits réservés www.objectifthailande.com

More 116 posts in Blog category
Recommended for you
C'est enfin confirmé, le 1er Novembre 2021, 46 pays sont autorisés à voyager sans quarantaine en Thaïlande
C’est enfin confirmé, le 1er Novembre 2021, 46 pays sont autorisés à voyager sans quarantaine en Thaïlande

1.8 / 5 ( 69 votes ) Le Ministry of Foreign Affairs a annoncé la liste des 46 pays à…