Célébration du Visakha Bucha Day en Thailande

Célébration du Visakha Bucha Day en Thailande

5.0
04

Visakha Bucha Day

 

Bien que cette année Visakha Busha Day  tombe le 19 mai, les cérémonies auront lieu du 18 au 20 mai 2019. Le centre pour la promotion du bouddhisme de Thaïlande, placé sous le haut patronage du Patriarche suprême, s’associe à l’administration métropolitaine de Bangkok, au département des affaires religieuses, au ministère de la culture, au département de l’administration provinciale et au ministère de l’intérieur afin d’organiser la 35ème édition de la semaine de promotion du bouddhisme, du 12 au 20 mai, pour les commémorations de Visakha Bucha.

 

Cérémonie d’ouverture

 

Célébration du Visakha Bucha Day en Thailande

                                                               Photo Flickr : John Shedrick

La cérémonie d’ouverture de l’événement sera présidée par Son Altesse Royale la princesse Maha Chakri Sirindhorn et la princesse Debaratanarajasuda, le 12 mai à 17 heures.

Au cours de cette manifestation de sept jours, les reliques de Bouddha seront transférées du grand palais au “Temple d’Émeraude” au Sanam Luang afin de permettre aux fidèles de célébrer Visakha Bucha. Sur la place Khon Muang, le grand public pourra leur rendre hommage et effectuer un défilé de bougies autour des reliques. Les principales activités seront axées sur la sensibilisation du public à la conservation des traditions religieuses. Aux mêmes dates, d’autres  activités similaires se dérouleront dans d’autres provinces du royaume.

 

L’une des fêtes les plus vénérées du calendrier bouddhiste

 

Visakha Bucha Day est le jour saint bouddhiste qui marque le début de l’ère bouddhiste il y a 2562 ans. Il célèbre le miracle de la naissance du Bouddha, atteignant l’illumination, passant et se libérant définitivement du cercle de la renaissance, le tout à la même date. Cette fête s’appelle Visakah Puja ou Buddha Purnima en Inde, au Bangladesh et au Népal, Visakha Pujea au Cambodge, Phat Dan au Viêt Nam, Waisak en Indonésie, Vesak ou Wesak au Sri Lanka et en Malaisie, et Saga Dawa au Tibet. Au Laos, la fête équivalente est Vixakha Boux’ et en Birmanie, on parle de Ka-sone.

Fervent bouddhiste, le Roi Rama II a fait renaître les célébrations de Visakha Bucha. Il a révisé le Tripitaka bouddhique en traduisant le chant des prières du pali en thaï afin que les gens puissent comprendre ce qu’ils récitaient. Il a envoyé une mission de moines au Sri Lanka pour étudier le bouddhisme dans ce pays.

 

Le peuple thaïlandais voue depuis toujours une véritable vénération pour leurs Rois, et pour la dynastie chakri

 

Si les thaïlandais accordent peu d’importance au jour de leurs jours anniversaire ils connaissent très bien bouddha du jour de leur naissance et la couleur associée. Lire : Bouddhisme et symbolisme

Pendant ces célébrations, tuer tout type d’animal et consommer des boissons alcoolisées ou des substances enivrantes est interdit pendant 3 jours. Les temples sont décorés de lanternes, de fleurs et de bâtons d’encens comme symboles de vénération.

Visakha Bucha a traditionnellement lieu le jour de la pleine lune du mois lunaire indien de Visakha.

 

C’est probablement l’un des jours les plus importants du calendrier bouddhiste. Ce jour de recueillement est très respecté dans le royaume. Comme tous les ans, lors de la pleine lune du sixième mois lunaire, les fidèles se préparent à rendre hommage à Bouddha Siddharta Gautama.

Lire aussi: Les dates des festivités en Thailande

Selon la religion, Bouddha serait mort en 543 avant JC, date à laquelle commence le calendrier luni-solaire. Cet important festival thaïlandais est organisé le jour de la pleine lune de chaque sixième mois lunaire et tombe généralement en mai de chaque année.

 

Le jour de Visakha Bucha commémore  trois évènements sacrés du bouddhisme

 

Célébration du Visakha Bucha Day en Thailande

                                                                         Photo Flickr : John Shedrick

 

– La naissance de Bouddha

– L’illumination : Assis sous l’arbre Bodhi, Bouddha trouva sa réponse et atteignit l’illumination à l’âge de 35 ans.

– La mort de Bouddha (Le Nibbana – ปรินิพพาน) – Le Bouddha est décédé un mardi, jour de la pleine lune de Vesak, à l’ année zodiacale du petit serpent sous les deux arbres Sal situés dans le bosquet de la Sala des Mallas à Kusinara, capitale de l’État de Malla, (aujourd’hui situé à Kusinagara d’Uttrarapradesa, Inde).

Le Jour Wisaka Bucha est reconnu comme le jour de commémoration le plus important du bouddhisme pour le Seigneur Bouddha. Le jour Wisaka Bucha fut également reconnu par l’UNESCO en 1999 comme «Journée du patrimoine mondial». La Thaïlande, où se trouve le siège permanent de la Communauté mondiale des bouddhistes, a été choisie pour accueillir la célébration de cette journée. L’aspect le plus important du bouddhisme est l’illumination de Bouddha. Pour les bouddhistes Bouddha a trouvé des réponses aux questions de la vie à l’âge de 35 ans. Il a ensuite créé et enseigné “les principes du bouddhisme” jusqu’à sa mort à 80 ans. C’est donc une journée d’une très grande importance pour tous les adeptes thaïlandais.

 

Comprendre les 3 jours saints

 

Les trois jours saints, les plus importants de l’année, pour les bouddhistes comprennent tous le mot “Bucha”, qui signifie « rendre hommage » en thaï”.

Makha Bucha est célébré en février et commémore le jour où 1 250 disciples se sont réunis spontanément, sans concertation au préalable, afin de rendre hommage à Bouddha. Ce dernier leur enseigna les principes fondamentaux du bouddhisme à savoir, faire le bien, éviter le mal et préserver la pureté de son âme. Il s’agit du sermon le plus important dans la religion bouddhiste.

– Visakha Bucha est célébré en mai et commémore la naissance, l’illumination, et la mort de Bouddha.

– Quelques mois plus tard, début juillet, Asahara Bucha rappelle le premier sermon de Bouddha, également appelé « La mise en mouvement de la roue du dharma ». C’est ce même jour que Bouddha a annoncé les Quatre Nobles Vérités, à savoir la reconnaissance de la souffrance, ses causes, la cessation de la souffrance ainsi que la voie conduisant à cette cessation. Ces quatre nobles vérités doivent mener à la libération définitive des individus.

 

Déroulement de Visakha Bucha

 

Les semaines qui précèdent, les bouddhistes décorent l’extérieur de leur maison de drapeaux jaunes”. À l’occasion de Visakha Bucha et se réunissent dans les temples pour écouter les sermons sur l’enseignement du Bouddha.

– Le matin, les bouddhistes participent à des cérémonies dans les temples, faisant du mérite en apportant des aumônes aux moines et aux novices et en écoutent les sermons (“ตักบาตร dtàk bàat”).

 

Célébration du Visakha Bucha Day en Thailande

                                                                          Photo Flickr : John Shedrick

 

– Le soir, les fidèles se rassemblent dans les temples pour célébrer la cérémonie aux flambeaux connue sous le nom de «Wien Thien». Ils marchent trois fois autour du temple sacré, dans le sens des aiguilles d’une montre, tenant des bougies, des bâtons et des fleurs en l’honneur du Bouddha, du Dharma et de la Sangha. Les offrandes sont ensuite déposées sur l’autel. Tout au long de cette marche, censée apporter prospérité et paix intérieure, les fidèles prennent refuges dans les Trois Joyaux du Bouddhisme : Bouddha, le Dhamma (l’ensemble des enseignements) et le Sangha (la communauté des disciples).

– Certains bouddhistes visitent les temples pour écouter la prédication du Dhamma et assister à des cérémonies spéciales, en faisant des dons et en participant aux autres activités bouddhistes.

– D’autres libèrent les oiseaux ou les poissons pour se débarrasser du mauvais karma.

De nombreuses célébrations sont privées et religieuses, mais les voyageurs sont autorisés à visiter la plupart des nombreux temples de la Thaïlande.

 

Trois des temples les plus importants à voir le jour de Visakha Bucha

 

Le Wat Pho

C’est le plus ancien temple bouddhiste de Bangkok. Il date du 7ème siècle après JC, mais il a été reconstruit et agrandi en 1801 sous le règne du roi Rama I. Les cendres du roi Rama I sont d’ailleurs enchâssées à l’intérieur du temple, ainsi que le célèbre Bouddha Couché, censé symboliser l’entrée du Bouddha dans le nirvana à sa mort.

Lire : Le Wat Pho, temple du bouddha couché

 

Le Wat Phra Kaew

Il est considéré comme le plus sacré des nombreux temples bouddhistes que compte la Thaïlande. Il abrite le Bouddha d’Émeraude. «Émeraude», en thaï, fait simplement référence à une couleur vert foncé et non à une pierre précieuse. La statue est dans une posture de méditation mais se tient droite. Plus qu’un symbole religieux, le Bouddha d’Émeraude est considéré comme un symbole de la Thaïlande. Vous trouverez le temple Wat Phra Kaew (ou Temple du Bouddha d’émeraude) dans le centre historique de Bangkok, non loin du célèbre Grand Palais.

 

Le Wat Phrathart Doi Suthep

A la lueur des bougies, de bâtons d’encens et de boutons de fleur de lotus ? Un grand pèlerinage et une procession du Jour de la Visakha Bucha ont lieu chaque année au Wat Phrathat Doi Suthep, un temple bouddhiste de la province de Chiang Mai. Le temple surplombe la ville et offre une vue panoramique. Il détient des reliques de Bouddha qui y sont logées depuis quatre siècles.

 

Le pèlerinage 2019 au temple de Doi Suthep

Les autorités thaïlandaises du tourisme l’ont toutes annoncé, la marche de 11 km se déroulera dans la soirée du 17 mai 2019. Les randonneurs qui souhaitent prendre part à la randonnée jusqu’au sommet de la colline se rassemblent généralement au point de départ, près de la base du mont Suthep, à 19 h 00. Le chemin est assez raide et la marche peut être ardue, prévoyez de l’eau potable, bien qu’elle soit généralement disponible à plusieurs endroits en cours de route.

Après leur arrivée au temple, la tradition veut que les bouddhistes marchent trois fois autour du grand chedi principal tout en tenant des bougies allumées. Ce rite s’appelle wian tian. Une fois que wian tian a été promulgué, il sera temps de monter à bord d’un des taxis songthaew en attente pour revenir au point de départ, au pied de la montagne Suthep.

 

Au quotidien, les fidèles doivent respecter cinq préceptes

– ne pas tuer,

– ne pas voler,

– ne pas commettre d’adultère,

– ne pas mentir,

– ne pas prendre de substances altérant l’esprit (alcool, drogue, etc.).

 

Trois autres préceptes s’ajoutent lors de ces jours sacrés

– ne pas manger après le milieu de la journée,

– ne pas porter de couleurs vives, de bijoux ni de parfum,

– ne pas utiliser de chaise ou de lit moelleux.

 

Conseil pratiques

Visakha Bucha est un jour férié dans tout le royaume. Les bureaux gouvernementaux, les banques et de nombreux magasins sont fermés. En signe de respect, les ventes de boissons alcoolisées sont interdites à partir de minuit le jour de Visakha Bucha jusqu’à minuit le lendemain.

 

Crédit photographie : Flickr : John Shedrick

©2019 – www.objectifthailande.com

More 58 posts in Blog category
Recommended for you
MRT de Bangkoh, l'Extension Blue Line Thaphra
MRT de Bangkok, l’Extension Blue Line Thaphra

5.0 04 Le MRT de Bangkok lancera ce mois-ci un «essai gratuit» pour les passagers de l’extension de Blue Line…