Thaïlande le gouvernement décréte la prolongation de l'état d'urgence

Prolongement de la durée l’état d’urgence en Thaïlande

5/5 - (6 votes)

La Thaïlande prolonge la durée de l’état d’urgence


Le Cabinet, lors de sa réunion du 28 avril 2020, a approuvé la prorogation de la période de déclaration de situation d’urgence dans toutes les régions du Royaume pour un mois de plus, du 1er au 31 mai 2020.

La déclaration de situation d’urgence a été publiée le 25 mars 2020, conformément au décret d’urgence sur l’administration publique en situation d’urgence B.E. 2548 (2005), et elle était en vigueur du 26 mars au 30 avril 2020.

Le Premier ministre a déclaré que l’extension était nécessaire pour contrôler efficacement l’infection au COVID-19, qui était toujours grave dans de nombreux pays. Plusieurs mesures et réglementations resteront en place, comme la fermeture des points d’entrée dans le Royaume et un couvre-feu national de 22h00 à 04h00.

On demande toujours aux gens d’éviter les déplacements inutiles entre les provinces. Il leur est interdit de pénétrer dans des zones ou des lieux susceptibles d’être infectés par COVID-19. Les grands rassemblements publics ne sont pas autorisés. Le public a également été invité à continuer de pratiquer la distance physique. L’interdiction temporaire de tous les vols internationaux de passagers à destination de la Thaïlande a été prolongée jusqu’au 31 mai 2020.

Le Dr Taweesin Visanuyothin, porte-parole du Centre gouvernemental pour l’administration de la situation COVID-19 (CCSA), a déclaré le 26 avril que la spéculation selon laquelle les touristes chinois arriveraient en Thaïlande le mois prochain était infondée, affirmant que la Thaïlande a prolongé son interdiction des vols de passagers entrants d’un mois. «Bien que la situation s’améliore en ce qui concerne le nombre décroissant de nouveaux patients locaux, nous ne pouvons pas être téméraires car il y a apparemment des deuxième et troisième cycles de propagation dans d’autres pays», a-t-il ajouté. Bien que la Thaïlande autorise la réouverture de certaines entreprises à partir de vendredi 1er mai, le pays n’est toujours pas prêt à accueillir des touristes étrangers, selon des responsables gouvernementaux. Les touristes auraient de toute façon des difficultés à entrer dans le pays, car les vols entrants sont interdits jusqu’à la fin du mois de mai

À l’étape suivante, certaines restrictions devraient progressivement être assouplies en quatre étapes tous les 14 jours, mais à l’heure à laquelle je publie cet article tout ou partie semble déjà remis en cause. L’accent semblait pourtant bien mis sur les activités nécessaires à la vie quotidienne de la population, conformément aux directives fixées par le ministère de la Santé publique.

 

Prolongement de l’état d’urgence en Thaïlande

 

A la même séance, le Cabinet n’a pas annulé quatre jours fériés en mai – la fête du Travail le 1er mai, le jour du couronnement le 4 mai, le jour de Visakha Puja (jour de Vesak) le 6 mai et le jour de la cérémonie royale de labour le 11 mai. Il va sans dire que les cébrations se passeront dans le confinement. Source

Bien que le décret d’urgence continuera d’être en vigueur pour un autre mois, jusqu’au 31 mai 2020, le Cabinet a approuvé la décision de ne pas reporter les vacances nationales en mai, mais des mesures visant à prévenir la propagation du COVID-19 doivent rester en place.

Tard dans la soirée du mercredi 29 avril 2020, le Premier ministre a publié un arrêté, publié dans la Gazette royale , obligeant tous les gouverneurs de province, y compris le gouverneur de Bangkok, à retarder leur intention d’assouplir les mesures jusqu’à nouvel ordre. L’ordonnance, rendue en vertu de l’article 9 de la loi sur l’état d’urgence du pays, stipule que toutes les mesures de verrouillage restent applicables jusqu’à la nouvelle annonce du gouvernement.

L’ordonnance signifiait donc que le plan, par le gouverneur de Bangkok, pour permettre la reprise des activités commerciales et sociales à faible risque, serait être mis de côté pour le moment. Les déplacements inter provinciaux restant soumis à contrôle car le confinement à la maison reste à l’ordre du jour.

Malgré les annonces précédentes, ce 30 Avril 2020 un premier assouplissement de la restriction Covid a été quand même autorisé. Il devrait-être plus large si le nombre de nouveaux cas est inférieur à 30 après 14 jours soit à la mi mai.

Le gouvernement vient en effet d’autoriser la réouverture ce dimanche 3 mai 2020 de six types d’entreprises, comme les marchés et les petits restaurants, mais pas les centres commerciaux, dans la première étape de l’assouplissement des restrictions de lutte contre les maladies. A compter du 1er Mai, sauf nouveau rebondissement, hormis les centres commerciaux qui resteront fermés, de nombreux petits commerces seront ouverts (lire les restrictions à venir ci-dessous).

L’assouplissement s’appliquera à l’échelle nationale et les gouverneurs provinciaux ne pourront pas assouplir les restrictions dans leurs provinces au-delà de ce qui a été annoncé, a déclaré le Dr Taweesilp Visanuyothin, porte-parole du Center for Covid-19 Situation Administration.

Le Premier ministre a également demandé aux entreprises d’être patientes un peu plus longtemps, leur assurant que le CCLAT envisage bien d’alléger certaines restrictions de verrouillage, a déclaré le ministre du Cabinet du Premier ministre Tewan Liptapallop, ajoutant qu’il craignait une précipitation vers la réouverture des entreprises pourrait entraîner une nouvelle vague d’infections au COVID-19.

L’ordonnance, qui informe les gouverneurs des provinces que toutes les mesures resteront en vigueur, a été publiée dans la Gazette royale. Au moment de sa publication, l’ordonnance n’était pas clair en ce qui concerne la prolongation de l’interdiction des ventes d’alcool. La fenêtre permettant d’acheter de l’alcool entre le 1er et le 2 mai semble remise en question. Pendant ce temps, une enseigne de supermarché à Bangkok a mis des avis en magasin mercredi pour annoncer qu’elle ne vendrait pas d’alcool tout au long du mois de mai.

L’Office national du bouddhisme demande à toutes les provinces d’annuler ou de reporter les activités religieuses célébrant le jour de Wisakha Bucha le 6 mai pour empêcher les grands rassemblements. Le ministre du Cabinet du Premier ministre, Tewan Liptapallop, a déclaré qu’aujourd’hui les bouddhistes fidèles sont toujours autorisés à s’engager dans des activités religieuses telles que les aumônes, les mérites et les processions aux chandelles, mais ils doivent maintenir une distance entre eux pour des raisons de sécurité.

Les membres du public sont encouragés à continuer de porter des masques, et à continuer la distance physique pendant cette période.

 

Les restrictions à venir seront assouplies en quatre étapes, séparées de 14 jours

 

Les restrictions de verrouillage seront assouplies en quatre étapes, séparées de 14 jours, et seront appliqué à l’échelle nationale, selon le Premier ministre thaïlandais. Il a insisté sur le fait que la gestion de la sécurité et de la santé publiques sont les éléments clés pour déterminer ce qui sera autorisé à rouvrir. Il a cependant averti que ceux qui reprennent leurs activités pourraient être fermés à nouveau s’il y avait une nouvelle vague d’infections au COVID-19.

Le cabinet a également approuvé la proposition du CCLAT de prolonger l’état d’urgence, y compris le couvre-feu de nuit, jusqu’à la fin mai, mais n’a pas décidé quelles entreprises seraient autorisées à rouvrir.

Pendant ce temps, l’Administration métropolitaine de Bangkok (BMA) a élaboré une liste d’entreprises et de lieux qui seront autorisés à reprendre leurs activités à la fin de ce mois.

Le gouverneur de Bangkok, Aswin Kwanmuang, a déclaré que lorsque les restrictions de verrouillage pour certains endroits et entreprises seront assouplies, certaines mesures devront être observées par leurs opérateurs, ainsi que par ceux qui utilisent leurs services.

Dans la capitale, les restrictions devraient alors être assouplies pour:

  • Restaurants et magasins d’alimentation: bien que les clients puissent dîner, les sièges doivent être séparés d’au moins 1,5 mètre. Aucune boisson alcoolisée n’est autorisée.
  • Marchés aux puces et marchés humides: tous les produits habituels peuvent être vendus.
  • Lieux de sports et d’exercice, y compris les centres sportifs et de jeunesse.
  • Aucun sport de contact ne sera autorisé, seuls les sports comme le badminton, le tennis et le tennis de table seront autorisés. Le football, le futsal, le basket-ball, le volley-ball ou le softball ne sont pas autorisés.
  •  Salons de coiffure, salons de beauté: uniquement pour les services de coupe, de lavage et de séchage des cheveux. Le magasin doit être désinfecté toutes les deux heures et les clients ne peuvent pas attendre leur tour dans le magasin. Les barbiers et coiffeurs doivent porter des masques et des écrans faciaux.
  • Cliniques vétérinaires et magasins de coupe de cheveux pour chiens de compagnie: un seul chien est autorisé par client et le site doit être désinfecté toutes les deux heures.
  • Hôpitaux et cliniques.
  • Terrains de golf et practice.

Les opérateurs de ces sites devront déployer des précautions antivirales strictes pour leurs clients, telles que des contrôles de température et du savon ou un désinfectant pour le lavage des mains. Tous les clients et visiteurs devront porter des masques faciaux et observer strictement la distance sociale ou la fermeture du visage.

 

état d'urgence en Thaïlande

 

A ces restrictions s’ajouteront:

  • L’interdiction aux personnes de quitter leur domicile pendant le couvre-feu d’une durée de six heures de 22 h à 4 h et des restrictions strictes de voyage.
  • L’interdiction des rassemblements de masse, y compris une interdiction temporaire de mener des activités de collecte de masse, une interdiction temporaire d’entrer dans des zones ou des lieux avec beaucoup de personnes, et une interdiction temporaire de se livrer à des activités qui risquent de propager le virus.
  • Le maintien des restrictions concernant les déplacements inter provinciaux. Les gens doivent s’abstenir (ou retarder) de voyager à travers les régions provinciales s’il n’y a pas besoin.
  • Maintien des contrôles des voyages en Thaïlande par terre, par mer et par avion, y compris l’interdiction de tous les vols entrants jusqu’au 31 mai 2020.
  • Le Centre thaïlandais pour l’administration de la situation Covid-19 (CCSA) a proposé d’accorder aux gens un délai de deux jours pour acheter de l’alcool avant qu’une nouvelle interdiction ne soit appliquée. Le CCLAT affirme qu’une période de grâce pourrait être introduite pendant deux jours entre le 1er et le 2 mai pour permettre aux gens de s’approvisionner en alcool mais cette dernière semble d’hors et déjà remise en cause. A suivre…
  • Une nouvelle ordonnance interdisant la vente d’alcool doitt entrer en vigueur le 3 mai.

Le comité de contrôle des maladies de Bangkok examinera la liste des endroits proposés par la BMA à rouvrir, et les mesures connexes, lors de sa réunion de demain et le gouverneur Aswin a déclaré qu’il ferait rapport au CCSA une fois que le comité aura pris une décision.

 

Le point sur les transports

 

Bien qu’il n’y ai toujours pas de services de bus long-courrier,davantage de trains de banlieue circulent. Les services d’autobus inter provinciaux long-courriers resteront suspendus en raison de l’état d’urgence prolongé, mais davantage de trains de banlieue roulent à nouveau.

Transport Co, l’entreprise d’État chargée des lignes de bus inter provinciales, a annoncé mercredi que les services sur des liaisons de plus de 300 kilomètres resteraient interrompus dans tout le pays jusqu’à nouvel ordre. Les services sur des itinéraires de moins de 300 km exploités par des minibus sont toujours autorisés, de 5 h à 16 h, et les services de colis peuvent fonctionner de 5 h à 20 h 30. Cette décision est conforme à la décision du Center for Covid-19 Situation Administration de maintenir le couvre-feu nocturne, de 22 heures à 4 heures, et de décourager les déplacements entre les provinces pour limiter la propagation du virus qui cause la maladie de Covid-19.

Les services d’autobus long-courriers ont été suspendus depuis l’introduction du couvre-feu le 3 avril. Il a été prolongé jusqu’au 31 mai.
Le State Railway of Thailand a annoncé qu’il ajouterait huit trains de banlieue supplémentaires entre Bangkok et Lop Buri, Kaeng Koi, Hua Takeh et Chachoengsao, afin de réduire l’encombrement des passagers. Les trains supplémentaires portent le total à 20.
Le gouverneur de la SRT, Nirut Maneephan, a déclaré que les voitures bondées interféraient avec les distanciations sociales pour empêcher la transmission du virus.

 

Le gouvernement s’engage à aider tous les secteurs touchés

 

Le Premier ministre s’est également déclaré préoccupé par le bien-être des personnes touchées par la propagation du COVID-19, en particulier des personnes à faible revenu, et a affirmé que le gouvernement avait accéléré la mise en œuvre de mesures de secours dans les secteurs touchés, qui comprennent 10 millions de ménages d’agriculteurs, et environ 16 millions de travailleurs indépendants, de travailleurs informels, d’étudiants et de groupes vulnérables, ainsi que 11 millions de travailleurs dans le cadre du système de sécurité sociale, en utilisant à la fois le budget existant et le budget en vertu de l’arrêté royal sur un prêt de 1 billion de bahts.
Il a également donné des directives sur diverses activités à Bangkok et dans d’autres provinces, et a souligné la conformité avec les règlements établis par le CCSA. Même si l’état d’urgence a été prolongé, certaines mesures seront assouplies, a t-il ajouté.

L’économie pourrait se contracter jusqu’à 10% cette année dans le pire des cas où une deuxième épidémie de coronavirus se produit après que le gouvernement a levé les mesures de verrouillage, a déclaré un expert financier.

 

La pandémie en Thaïlande pourrait-être terminée d’ici juin 2020

 

Les chiffres de l’Université de technologie et de design de Singapour suggèrent que la pandémie de Covid-19 en Thaïlande est déjà largement terminée, mais qu’il faudra encore  attendre jusqu’à la mi-juin pour que la situation dans le royaume soit suffisamment stabilisée. Le Data Driven Innovation Laboratory connecté à l’université a publié des chiffres pour la fin du Covid-19 précisant que 97%, 99% et 100% d’éradication seraient atteints.

Quatre phases espacée de 14 jours

 

La relaxation devrait être divisée en 4 phases; chaque phase étant espacée de 14 jours pour donner suffisamment de temps pour évaluer la propagation de COVID-19 après la relaxation. Les entreprises seront classées en 4 codes, blanc, vert, jaune, rouge, en fonction de leur niveau de risque.

Le Premier ministre a également exhorté les entrepreneurs à proposer des mesures supplémentaires conformément aux mesures mises en œuvre par le ministère de la Santé publique qui accordent la priorité à la sécurité des personnes. Le gouvernement réfléchit également à des mesures supplémentaires qui seront annoncées ultérieurement (28 avril 2020). Source

 

Non confirmé officiellement (Rumeurs ?)

 

Le ministère du Tourisme et des Sports a précisé qu’il était envisagé de proposer des forfaits « long séjour » aux touristes étrangers à la recherche d’une destination non contaminée par le covid-19. Le retour des touristes étrangers devrait s’inscrire dans une stratégie marketing qui répond à de nouvelles normes, selon un modèle qui s’adressera à une cible spécifique de voyageurs. Phuket, Koh Samui et Koh Phangan devrait devenir des destinations pilotes pour accueillir une catégorie de touristes haut de gamme qui seront contrôlés dès leur entrée pour éviter une nouvelle propagation du covid-19. Les autres destinations principales comme Bangkok, Pattaya et Chiang Mai ne seraient pas concernées par ce projet.
Toujours d’après le ministère du Tourisme et des Sports, les touristes qui envisageront de séjourner au moins un mois en Thaïlande devront probablement fournir des certificats médicaux et se conformer strictement à toutes les mesures de dépistage et de santé prises par les autorités thaïlandaises.
Ces forfaits touristiques « des destinations sans covid-19 » pourraient voir le jour vers octobre 2020, la saison étant la plus fréquentée par les touristes des pays occidentaux.
Le but du gouverneur de la TAT est d’éviter une deuxième vague de contamination.

 

 

Recommandations : Consultez nos autres rubriques « Expat’/Mode d’emploi » ; « Réservations » ; etc… c’est soutenir notre site et notre bénévolat.

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager pour me donner un coup de pouce.

Ne partez pas si vite ! Rejoignez notre communauté,abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire. C’est simple, et, surtout 📷100% Zéro Spam.

TRANSFÉRER DE L’ARGENT VERS LA THAÏLANDE A MOINDRE FRAIS ET EN TOUTE SÉCURITÉ … ET AU MEILLEUR TAUX DE CHANGE

(Réserver votre hôtel de quatorzaine en évitant les frais liés à votre carte bancaire habituelle, régler votre visa Élite, transférer de l’argent mensuellement pour vivre en Thaïlande (expatriation), etc.)
Je vous le recommande: Utiliser Wise pour envoyer de l’argent vers la Thaïlande avec les frais les plus compétitifs et le taux de change le plus élevé.
Par exemple : Si vous vous expatriez, je vous recommande de conserver un compte dans votre pays d’origine pour percevoir votre pension de retraite, et d’utiliser Wise pour vos transferts mensuel au meilleur taux et à moindre frais. TransferWise permet d’obtenir également une MasterCard gratuite (Très utile aussi pour payer en bahts en Thaïlande sans frais de change et sans commission).
La majorité des expatriés utilisent déjà Wise !
Wise permet de maîtriser les taux de change et de gagner du pouvoir d’achat. Avec TransferWise c’est vous qui choisissez le meilleur jour et le meilleur taux pour faire un transfert sur (ou vers) votre compte thaï. Vous éviterez ainsi les frais de transfert important de votre banque française.
En résumé:
1.Vous faites un virement en euros de votre banque française sur votre compte Wise (pas de frais de votre banque pour les transfert entre pays européen),
2.Ensuite vous convertissez vos euros en bahts sur Wise (sur votre balance en bahts) au moment le plus favorable, pour ensuite les transférer à moindre frais sur votre compte thaï, ou pour régler votre hôtel par virement bancaire (ou avec votre MasterCard gratuite, sans frais de conversion et sans frais de banque).
Voici un lien de parrainage pour en savoir plus et utiliser Wise, comme la majorité des expatriés: En cliquant sur ce lien vous soutenez le site non commercial
Conformément aux dispositions de la nouvelle réglementation européenne en matière de vie privée entrée en vigueur le 25 mai 2018 (RGPD), l’éditeur du site objectifthailande.com a fait l’objet d’une déclaration normale à la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL) enregistrée sous le n° 2184113v0 le 17 mai 2018.

Tout droits réservés www.objectifthailande.com

More 144 posts in Blog category
Recommended for you
Où fêter Nouvel an 2023 en Thaïlande - New Year in Thailand
Où fêter Nouvel an 2023 en Thaïlande – New Year in Thailand

Les festivités du Nouvel An 2023 en Thaïlande Ce n’est que depuis 1941, sous le règne de sa majesté le…