Chiang Mai

Chiang Mai en Thailande

Chiang Mai, la rose du nord, est une ville séduisante où il fait bon vivre. La ville province est bien moindre qu’à Bangkok, moins embouteillée, on peut encore dire qu’elle demeure une ville à taille humaine.

Entre traditions et modernité, ses quartiers modernes, sa vieille ville, ses remparts, son canal le long de la Ping River, lui confère un charme certain.

La ville offre un panel impressionnant de temples dont vous vous délecterez. Ses ruelles et sa nature environnante y est également splendide et vous n’aurez pas à faire beaucoup de kilomètres pour vous retrouver en pleine nature. Son climat est idéal, en comparaison avec d’autres villes de Thaïlande, et ses températures sont bien plus supportables tout au long de l’année. Si vous recherchez une ville riche en festivités, vous ne serez pas déçu. Elles y sont nombreuse et vraiment représentatives de la culture bouddhiste thaïlandaise, avec ses nombreux festivals (Songkran, Loy Krathong, festival des fleurs, etc.

Les moyens de transports sont nombreux, que ce soit les bus, les trains et les taxis. Chiang Mai dispose aussi d’un aéroport international). Ex : un bus pour Bangkok vous coutera entre 350 et 700 baths par personne. Il est très aisé de se rendre en Birmanie au départ de Chiang Mai.  Sur le plan santé, la ville dispose d’excellents centre médicaux, comme le Ram hospital, avec ses interprètes et d’excellents médecins, et le Chiang Mai Ram Hospital.

Chiang Mai, dispose de nombreux centres commerciaux, et de nombreux marchès : Warorot Market, Night Bazar, marché du dimanche, 2 grands centres commerciaux (Airport Plaza, Kad Suan Keo).

Chiang Mai maintient aussi sa célèbre tradition en tant que centre de l’artisanat, qui produit des objets en argent, en bois, des céramiques parmi bien d’autres choses qui font de la ville la destination principale pour l’achat de l’artisanat dans tout le pays.

Chiang Mai en thailande

Au-delà de la ville, la province de Chiang Mai s’étend sur une superficie de plus de 20,000 km2 offrant les paysages les plus pittoresques de tout le Royaume. La vallée fertile conduisant la rivière Ping, est un patch-work de champs de pavots, entourés de collines onduleuses, et la province toute entière est composée de montagnes couvertes de forêts (comprenant le plus haut sommet de Thaïlande, Doi Inthanon), de jungles et de rivières.

chiang mai en thailande

C’est donc le terrain idéal pour les voyages pleins d’aventures, lors d’un trekking éthique auprès des éléphant, d’un rafting en rivière, au coeur d’une merveilleuse nature. La découverte des villages traditionnels et des habitants constituant les tribus régionales se distinguant par leurs tenus tribales colorés et leurs modes de vie pratiquement vierge de toute présence du monde moderne, vient s’ajouter au charme des paysages. De surcroit, des hôtels luxueux, des hébergements en montagne et d’autres services fourniront tout le confort et les services que requièrt le voyageur d’aujourd’hui.

Autour de Chiang Mai, les provinces avoisinantes de Lampang, Lamphun et Mae Hong Son, possède un charme exceptionnel, offrant plus d’occasions d’apprécier les beautés naturelles du nord et sa culture unique.

Recommandation: Pour une première découverte, nous vous conseillons de prendre un guide afin de profiter au mieux des innombrables merveilles à découvrir.

CHIANG MAI – Blottie au pied des montagnes du nord de la Thaïlande, la ville aime mettre son patrimoine en valeur.

Chiang Mai en thailande

Son cœur historique est cerclé de douves et de remparts de briques. C’est ici que vous visiterez les plus beaux temples du coin. Parmi eux, le Wat Phra Singh, une merveille d’architecture du XIVème siècle. Au pied du grand chedi qui illumine le site de ses dorures flamboyantes , un petit temple abrite de merveilleuses fresques du XVIIème. Elles illustrent des scènes de la vie du prince Suwanna Hongse dans des couleurs bien conservées.

Dans la vielle ville, ne zappez pas le marché nocturne qui s’y dresse chaque semaine et devient le plus haut lieu d’échanges et de marchandages de la région. Les autres marchés de la ville sont tout autant fréquentés. Ils sont le carrefour de la vie locale où tout se vend et s’échange. Le principal est sans nul doute celui de Talat Warorot, abrité sous une hall historique où vous vous faufilerez entre les étals de fruits, de légumes, et de viande. A l’extérieur, des cyclos-pousse alignés sont prêts à pédaler vers les quatre coins de la ville pour véhiculer les clients croulants sous leurs emplettes, ou les voyageurs désirant simplement découvrir Chiang Mai différemment…

Chiang Mai est aussi un véritable océan de verdure.
La ville s’étale sur une vaste plaine correspondant au bassin de la rivière Ping. A peine vous éloignerez-vous du centre ville que vous croiserez déjà d’immenses étendues humides d’où émergent de fines pointes vertes. De splendides rizières s’étendent à perte de vue dans un décor totalement plat. Entre le XIIème et le XVIIIème siècle, Chiang Mai était la capitale du Lanna dont la traduction signifie “royaume du million de rizières”. C’est pour vous dire que depuis des lustres, la petite graine blanche est la principale ressource de cette région et fait vivre des milliers de familles qui produisent des millions de tonnes de riz chaque année et permet à la Thaïlande de se tenir au rang de premier pays exportateur au monde.
Autour de Chiang Mai, les reliefs s’accentuent, les montagnes proches sont plutôt raides et laissent la place à une végétation sauvage et à des paysages magnifiques. Montez sur le Mont Suthep, à l’ouest de la ville, pour le comprendre. Près du sommet qui culmine à 1676 m d’altitude, son temple vous offrira une jolie vue panoramique sur la plaine en contrebas.

“Une fois le soleil couché, les moines du lieu se retrouvent à 18 heure au pied du grand bouddha du temple pour la prière du soir, n’hésitez pas à vous y rendre pour y vivre un fort moment de recueillement dans un magnifique lieu perché loin de l’agitation.

DOI INTHANON : Le bijou caché de Chiang Mai

Parc National de Doi Inthanon

Le Parc National de Doi Inthanon, connu sous le nom de «plafond de la Thaïlande», est situé à 50 kms de Chiang Mai. Il s’agit de la plus haute montagne de Thaïlande – 2.565 mètres d’altitude. Sa superficie approximative est de 482 kilomètres carrés, le parc abrite de nombreux types d’oiseaux, d’arbres et de fleurs ainsi que quelques belles cascades. C’est l’un des plus beaux parcs nationaux de tout le pays.

Parc National de Doi Inthanon

“En raison de la haute altitude, le parc a une humidité élevée et un temps froid toute l’année. Les températures quotidiennes moyennes sont normalement autour de 10-12 ° C”.

Parc National de Doi Inthanon

Les principales attractions du parc sont le sommet de Doi Inthanon pour ses vues spectaculaires du début de la matinée, plusieurs chutes d’eau, quelques sentiers et deux chedis (stupas) dédiés. La plupart des chutes d’eau dans le parc ont un débit d’eau relativement bon toute l’année, mais la meilleure saison pour le débit d’eau est pendant la saison des pluies de mai à novembre. L’une des attractions saisonnières du parc est les fleurs siamois sakura couvrant des arbres en rose à la fin de janvier et février. Le parc est également l’une des principales destinations dans le pays pour les ornithologues.

“Doi Inthanon est nommé en l’honneur du Roi Inthawichayanon, l’un des derniers rois de Chiang Mai, qui s’inquiétait des forêts du nord de la Thaïlande et voulait le conserver. Après sa mort, ses restes ont été placés dans le parc comme il l’a ordonné et la forêt a été renommée à Doi Inthanon”.

La flore est constituée de bosquets de sphaignes, de forêts de nuages ​​à feuilles persistantes humides et denses, de feuilles persistantes à feuilles persistantes, de pin, de teck à feuilles caduques mixtes et de dipterocarpes.

Parc National de Doi Inthanon

 

Le Centre de recherche sur la faune de l’université de Mahidol a enregistré au total 362 espèces d’oiseaux dans le parc, ce qui en fait le deuxième rang le plus élevé en Thaïlande après le parc national Kaeng Krachan . Plus de 190 des espèces d’oiseaux sont classées comme communes à abondantes. Certains oiseaux communs observés dans le parc national sont des oiseaux de soleil à queue verte , une coqueluche à la gorge à cendres , un cochoa vert / violet , un sikkim treecreeper , un oriole marron , une minla à gorge plate , un oiseau de soleil à queue verte , un fulvetta à ailes rôties… La migration des grands oiseaux vers la Thaïlande se déroule de mars à mai avec quelques oiseaux encore en reproduction jusqu’à juin / juillet, c’est un bon moment pour visiter le parc pour les oiseaux. Certains mammifères comme les sangliers, les gibbons, les cerfs et les serins demeurent dans le parc. Il existe actuellement environ 65 mammifères dans le parc national, la moitié de ces espèces de chauves-souris.

Le parc national de Doi Inthanon compte plusieurs cascades, dont la plupart sont facilement accessibles depuis la route principale à travers le parc national, à seulement quelques centaines de mètres de la route. Le débit d’eau est bon toute l’année, mais plus impressionnant pendant la saison des pluies de mai à novembre. Pendant les saisons froides et chaudes, l’eau est plus claire et plus appropriée pour la baignade.
Il y a un camping dans la région de Mae Pan, mais il n’y a pas de tentes disponibles à la location aussi pas de restaurants à proximité.

Le point d’entrée principal du parc national se fait par un point de contrôle au km 8 de la route rurale 1009 accessible depuis l’autoroute 108 sud-ouest de Chiang Mai. Les heures d’ouverture sont de 5h30 à 18h30. Le dernier droit d’entrée connu est de 300 THB pour les étrangers (enfants 150 THB).

Source : www.thainationalparks.com.

CHIANG MAI : Un centre de massage pour la réinsertion d’ex-prisonniers.

CHIANG MAI centre de massage pour la réinsertion d'ex-prisonniers 01

Thunyanun Yajom de Chiang Mai, a participé au projet. Elle est officier du gouvernement depuis plus de 15 ans. Titulaire d’un Master en formation professionnelle de l’université de Chiang Mai et psychologue enthousiaste, elle est en contact direct avec les prisonniers. Elle sait que le premier pas important pour reconstruire leur libération et leur réinsertion et le travail.

CHIANG MAI centre de massage pour la réinsertion d'ex-prisonniers

Foot Massage 200 bahts
Oil Massage 380 bahts
Traditional thai herbal /Facial Scrub & Massage 300 bahts
Aloe Vera Body Massage 480 bahts
(Tarifs pour 1 heure)

Site internet: http://dignitynetwork.org/

Branch 1 : 35/1 jahban Rd.
Branch 2 : 252/15 Prapokklao Rd.
Branch 3 : 18/12 Wiang Kaew Rd.
Sri Phum, Mueang . Chiang Mai

Téléphone: 093 984 0532.

Open 9 am – 9 pm Dally.

Faites-vous plaisir, visitez “le WAT PHRA SINGH”

CHIANG MAI : Faites-vous plaisir, visitez "le WAT PHRA SINGH".

Le Wat Phra Singh n’est pas seulement l’un des temples les plus importants de Chiang Mai, c’est aussi l’un des plus beaux. Situé au bout de Ratchadamnoen Road, dans la vieille ville, il impressionne avec ses toits dorés et chedis dorés surplombant les murs blanchis à la chaux qui entourent le complexe. L’histoire de Wat Phra Singh remonte au 14ème siècle, mais le temple a subi un certain nombre de changements et de rénovations au cours des années. Malgré son histoire et son importance, Wat Phra Singh est un temple vivant et fonctionnel et fait partie intégrante de la communauté locale avec un monastère et une école. Les visiteurs sont susceptibles de rencontrer des écoliers jouant au football et au takraw, des moines novices balayant les sentiers et des marchands de glaces faisant rouler leurs charrettes à travers les jardins ombragés.

“Le nom complet du temple est Wat Phra Singh Voramahavihara”. Il se dit qu’il a abrité le Bouddha d’émeraude qui se trouve maintenant au Wat Phra Kaeo à Bangkok. En passant l’entrée principale du Wat Phra Singh, vous tombez directement sur le Wiharn Luang. Cette salle de réunion a été reconstruite dans les années 1920 sur le site de la structure originale du 14ème siècle. L’intérieur abrite une grande statue de Bouddha assis, Phra Chao Thong Tip, moulé à partir d’or et de cuivre au 15ème siècle. Construit au début des années 1800, l’ubosot se trouve derrière le Wiharn Luang. Le bâtiment a deux entrées séparées, une pour les moines, l’autre pour les nonnes. L’intérieur contient une petite réplique de l’image de Phra Singh, une copie du célèbre Bouddha d’émeraude et des mannequins en cire extrêmement réalistes de moines bouddhistes. L’ubosot abrite des photographies de la Chiang Mai du temps passé.

A droite du wiharn principal s’élève la bibliothèque monastique Ho Trai. Construite dans le style Lanna classique, la bibliothèque est considérée comme l’un des plus beaux bâtiments de son genre en Thaïlande. La structure originale remonte au 15ème siècle et a été utilisée pour protéger des manuscrits précieux.
Le parc de Wat Phra Singh contient un certain nombre de chedis (pagodes). Beaucoup d’entre eux ont été agrandis et restaurés au fil des ans.

Le Wat Phra Singh est aussi un endroit merveilleux pour se détendre sur un banc ou se promener dans les jardins ombragés. Vous remarquerez des signes en thaï et en anglais avec des mots de sagesse bouddhistes. Ne soyez pas surpris si un moine entame une conversation pour pratiquer son anglais. En plus des principaux bâtiments mentionnés ci-dessus, il y a un autre petit pavillon contenant une image de Bouddha couché que beaucoup de visiteurs manquent.

Le Wat Phra Singh est ouvert tous les jours de 5h à 20h30. Il y a un droit d’entrée de 20 Baht pour les non-Thaïs qui entrent dans la salle de réunion principale, Wiharn Luang. “Comme toujours lors de la visite d’un temple en Thaïlande, veillez à être vêtu avec respect”.

Source : Office de Tourisme de Thailande.