La Thaïlande lance son e-visa en avril 2019 pour les français

La Thaïlande lance son e-visa en avril 2019 pour les français

La Thaïlande lance son e-visa en avril 2019 pour les français
5 (100%) 2 votes

Un e-Visa pour la Thailande en avril 2019

La Thaïlande lance son e-visa en avril 2019 pour les français

 

L’Ambassade Royale de Thaïlande à Paris a annoncé le 22 février 2019 la mise en service du système de délivrance de visa électronique à partir d’avril 2019. Le e-Visa pour la Thailande sera opérationnel dans les prochaines semaines pour les français, pour une période de tests qui devrait durer jusqu’à la fin de   l’année . La mesure vise à supprimer la contrainte de prise de rendez-vous consulaire obligatoire depuis 2016. Elle devrait rencontrer un franc succès auprès des touristes français souhaitant séjourner plus d’un mois au pays du Sourire et qui sollicitent un visa de 60 jours ou non-immigrant. Nous vous rappelons qu’à ce jour, les ressortissants français sont exemptés de visa touristique pour un séjour “inférieur à 30 jours” et que cette exemption peut-être prolongée de 30 jours supplémentaires sur place, au bureau de l’immigration thaïlandais, moyennant la somme de 1900 BHT.

Le processus exact sera publié dans les prochaines semaines

 

La Thaïlande lance son e-visa en avril 2019 pour les français

 

Le e-Visa pour la Thailande devrait contribuer à «alléger la charge de travail des fonctionnaires consulaires à l’étranger, suivant les directives du projet de croissance “Thailand 4.0” qui vise à faire de l’industrie du pays une industrie de haute technologie, avec notamment la récente création du Smart Visa.

Il ne s’agira pas ici d’un visa électronique, comme le pratique de nombreux pays tel que l’Inde, le Vietnam ou encore le Myanmar, qui s’obtient en ligne et exempt les voyageurs de déplacement physique à l’Ambassade mais d’une étape obligatoire à effectuer sur internet avant présentation du dossier consulaire.

Comme l’indique le communiqué consulaire ci-dessous daté de vendredi 22 Février , publié sur le site www.thaievisa.go.th où les requérants de visas devront effectuer leur demandes en ligne, les futurs voyageurs qui séjourneront plus de 30 jours dans le pays, devront, avant de se rendre au consulat, effectuer leur enregistrement sur le portail, régler les frais de visa en ligne puis prendre rendez-vous auprès de l’Ambassade sur ce même site afin de présenter leur dossier.  Des informations additionnelles seront publiées dans les prochaines semaines par l’Ambassade.

Le programme de demande de e-Visa en ligne sera bilingue. Une phase de tests sera observée avant la fin de l’année dans 4 pays:

– la France,

– le Royaume-Uni,

– la Chine

– et les Émirats Arabes Unis.

À la vue du grand nombre de touristes français qui sollicitent un visa de 60 jours ou non-immigrant avant le départ et de la principale contrainte de prise de rendez-vous consulaire obligatoire mise en place depuis fin 2016, le e-Visa devrait être bien accueilli en France, comme c’est déjà le cas dans les pays limitrophes qui ont déjà adopté le visa électronique:

– Myanmar,

– Vietnam,

– Cambodge,

– Malaisie,

– et Laos à venir.

Depuis plusieurs années, les touristes européens, surtout français, sont de plus en plus nombreux en Thaïlande :

– 2014: 635073 touristes français;

– 2015: 681097 touristes français;

– 2016: 738763 touristes français;

– 2017: 739853 touristes français).

Sur les quatre premiers mois de l’année 2018, le marché européen représentait déjà plus de 3 millions d’entrées au pays du sourire avec dans le Top 4 : la Russie avec 745398 visiteurs, l’Allemagne avec 386951 visiteurs, le Royaume-Uni avec 371054 visiteurs et la France avec 342825 visiteurs.

Source:

Ambassade Royale de Thailande à Paris

Office du Tourisme de Thailande

Tourmag

Voir aussi : Partir sans visa en Thaïlande