La pandémie de Covid 19 s’accélère en Thaïlande

La pandémie de Covid 19 s’accélère en Thaïlande

L’épidémie s’accélère en Thaïlande et dans certains pays d’Asie

 

La pandémie de Covid 19 s’accélère en Thaïlande

La pandémie de Covid 19 s’accélère en Thaïlande

 

Depuis le début de la troisième vague de covid-19 les infos se bousculent et il me semble important de faire le point le plus précis possible. La troisième vague  met à mal la gestion de la pandémie de la Thaïlande. Après avoir redémarrée à Bangkok elle prolifère dans les provinces environnantes.

En avril dernier, peu avant les fêtes de Songkran, le pays avait signalé 36 650 nouveaux cas, bien davantage qu’il n’en avait enregistré depuis le début de la pandémie, depuis le rebond dans le secteur de la pêche autour du littoral de Samut Sakhon.

Le pays enregistre en moyenne sur sept jours plus de 1 390 nouveaux cas quotidiens, selon les données répertoriées par l’universit

é Johns-Hopkins, contre moins d’une centaine au début du mois d’avril. Des restrictions ont été imposées. Les ventes d’alcool dans les restaurants et les bars à Bangkok, épicentre de la troisième vague, sont interdites. Bars, restaurants, club de karaoké et salons de massage sont aussi contraints de garder portes closes. Fin mars, le pays, qui enregistrait de faibles contaminations quotidiennes, espérait pourtant relancer ses activités touristiques au début de l’été, l’un des moteurs de l’économie nationale et un important pourvoyeur d’emplois, en limitant les quarantaines imposées aux touristes en provenance de certains pays.

A l’heure à laquelle je publie cet article, un certain nombre d’hôpitaux de campagne ont déjà été ouverts à Bangkok et dans d’autres régions du pays, par crainte de pénurie de lits. Certains hôpitaux, principalement à Bangkok , auraient refusé de procéder aux test Covid-19 par manque de lits pour se conformer à la politique d’hospitalisation obligatoire du gouvernement pour tous ceux dont le test est positif.

 

Cas de Covid en ASEAN

 

Un risque de propagation dans les communautés surpeuplées de Klong Toei à Bangkok

 

Plus de 300 infections ont été découvertes dans les communautés en avril dernier. Des tests menés sur   1 336 habitants de Klong Toei du 27 au 30 avril ont en effet démontré qu’une personne sur 14 (7,4%) était positive. Le Center for COVID-19 a déclaré cette semaine que la situation était «très préoccupante».  Klong Toei est l’un des quartiers les plus pauvres de la capitale, il abrite     41 communautés surpeuplées. Qualifiées par certain de bidonvilles, ces communautés abritent environ    100 000 résidents, principalement à faible revenu, qui travaillent dans divers secteurs de la capitale. Une bombes à retardement Covid-19 qui pourraient se propager de manière inattendue si les départements concernés ne les contrôlent trop tardivement.

L’Institut de développement des organisations communautaires (CODI), qui dépend du ministère du Développement social et de la sécurité humaine, a identifié jusqu’à 1270 de ces communautés de bidonvilles dans le même environnement que le bidonville de Khlong Toei à Bangkok, où une récente épidémie de Covid-19 s’est produite. La situation dans la grande communautés de Klong Prem Prachakorn, qui compte plus de 10 000 personnes, les communautés au cœur du district de Ratchathewi et du district de Wang Thong Lang, avec plus de 3 000 habitants chacun, et la communauté ferroviaire de Yommarat, de 5 000 à 10 000 personnes, est également préoccupantes.

La Thaïlande a enregistré ce mercredi 6 Mai son premier cas d’une variante de coronavirus détectée pour la première fois au Brésil lors d’une arrivée à l’étranger en quarantaine d’État, a déclaré un responsable.

«Pour le moment, nous avons détecté la souche brésilienne en quarantaine d’État, mais elle n’a pas été détectée dans les communautés locales», a déclaré Apisamai Srirangsan, porte-parole du groupe de travail sur les coronavirus (Reuters).

La Thaïlande a lancé mardi une campagne pour vacciner 50000 personnes vivant dans un quartier bondé au bord de la rivière de la capitale Bangkok, alors que le pays tente de contenir une troisième vague d’infections à coronavirus. Les autorités visent à vacciner environ 70% des habitants de Khlong Toei, une zone qui abrite environ 80 000 personnes, après que plus de 300 habitants ont été infectés lors de la dernière épidémie qui a débuté début avril.

La campagne de vaccination durera environ deux semaines et les agents de santé ont également l’intention de tester jusqu’à 1000 personnes par jour, a déclaré Asawin Kwanmuang, gouverneur de l’administration métropolitaine de Bangkok. Source

 

Une même crainte dans les pays limitrophes en Asie

 

Des pays allant du Laos à la Thaïlande en Asie du Sud-Est, et ceux qui bordent l’Inde comme le Bhoutan et le Népal, ont signalé des poussées importantes d’infections au cours des dernières semaines. L’augmentation est principalement due à des variantes de virus plus contagieuses, bien que la complaisance et le manque de ressources pour contenir la propagation aient également été cités comme raisons.

Au Laos la semaine dernière, le ministre de la Santé a cherché du matériel médical, des fournitures et des traitements, les cas ayant bondi de plus de 200 fois en un mois. Le Népal voit les hôpitaux se remplir rapidement et manquer d’oxygène. Les établissements de santé sont sous pression en Thaïlande, où 98% des nouveaux cas sont dus à une souche plus infectieuse de l’agent pathogène, tandis que certains pays insulaires de l’océan Pacifique font face à leurs premières vagues de Covid.

Huit mesures sont en cours de déploiement pour faire face à la propagation du COVID-19 dans la communauté densément peuplée de Khlong Toey à Bangkok, qui abrite environ 80000 personnes enregistrées et un nombre indéterminé d’habitants non enregistrés. Le Premier ministre Prayut Chan-o-cha a détaillé les mesures suivantes:

● Dépistage proactif dans 39 communautés, avec une priorité absolue donnée à 20 communautés où des infections ont été détectées. Au moins 20 000 doivent être testés, avec un minimum de 1 000 par jour, à effectuer par des laboratoires mobiles.  Source

 

Un déploiement plus rapide des vaccins à Hua Hin ?

 

Le président de l’Association des entreprises touristiques de Hua Hin / Cha-am, Wasana Srikanjana, a appelé le gouvernement à accélérer la distribution de vaccins aux habitants de Hua Hin de plus en plus touchés par la pandémie.

Srikanjana a déclaré qu’au moins 70% de la population de Hua Hin, entre 80000 et 90000 personnes, y compris les résidents locaux et ceux qui travaillent dans le secteur du tourisme, devraient être vaccinés contre le virus en priorité pour que le district puisse rouvrir. aux touristes nationaux et étrangers.

Le mois dernier, des responsables de Hua Hin ont soumis une demande au Vice-Premier Ministre et Ministre de la Santé et au Ministre du Tourisme et des Sports pour 300 000 doses de vaccin. L’objectif est de commencer à vacciner les habitants de Hua Hin entre juin et août.

 

Vaccinations: la Lettre du conseiller des français de l’étranger Claude BAUCHET
(6 Mai 2021 – pour info)

Je le cite:

Suite à ma Lettre à notre Ambassadeur et à notre Consul du 3 Mai dernier, je tiens à vous faire part du retour reçu de notre Ambassade dès hier soir.
Je reste en contact constant avec notre Consul pour suivre l’évolution de ce dossier de santé public dont le traitement devient de plus en plus urgent
Les principaux engagements annoncés par notre Ambassade : Une démarche commune des chancelleries européennes vers les autoritès thaïlandaises.
Notre Ambassade de France à Bangkok m’écrit:
« Bonjour Monsieur Bauchet,
Nous avons bien pris connaissance de votre mail et nous vous en remercions.
Nous avons également relevé l’annonce faite par le Ministère Thaïlandais de la santé (qui demande toutefois à être confirmée) selon lequel les autorités locales pourraient privilégier dans un premier temps les nationaux thaïlandais par rapport aux étrangers. Monsieur l’Ambassadeur a aussitôt recommandé une démarche communautaire, acceptée ce matin par la délégation de « L’Union Européenne »
Notre Consul me précise que cette démarche en préparation et à laquelle se joindront, outre les États membres, d’autres pays amis extérieurs à l’UE a pour but de souligner que cette annonce n’est pas conforme aux engagements annoncés précédemment par le gouvernement thaïlandais.
INTERVENTION DE NOTRE AMBASSADE AUPRÈS DE LA FRANCE
Le message se poursuit par l’information sur l’intervention de notre Ambassadeur auprès de nos autorités françaises :
« S’agissant de la stratégie vaccinale française, l’Ambassadeur a également informé nos autorités des retards susceptibles d’intervenir dans la campagne de vaccination thaïlandaise au détriment des étrangers, et a demandé à ce que la plus grande attention soit accordée à la communauté française de Thaïlande dans le cadre du plan de vaccination des Français de l’étranger, actuellement en cours d’élaboration. Soyez assuré de notre constante mobilisation pour souligner l’importance de prendre en compte la Thaïlande dans ce plan, eu égard à la taille et à la composition de la communauté, notamment au regard des priorités édictées par les autorités sanitaires françaises en termes de tranches d’âge. Nous ne manquerons pas de vous tenir informé des retours de Paris ».
Je remercie notre Ambassadeur pour ses premières réponses. Nous devons être vigilants pour que cette prise en compte de nos préoccupations se traduise rapidement dans les faits et que le gouvernement français comprenne immédiatement cette situation. Ce dernier doit donc, dès maintenant, prévoir d’inclure les expatriés vivant en THAÏLANDE dans son dispositif de campagne de vaccination des Français de l’étranger et de proposer en concertation avec le Consulat Français de Bangkok et tous les élus représentant les Français de THAÏLANDE les modalités pratiques de cette campagne de vaccination. Cette campagne ouverte à tous nos compatriotes devra bien entendu respecter le choix de chacun d’accepter ou refuser le vaccin proposé.
Nos élu(e)s nationaux Députée et Sénateurs ou Sénatrices représentant les Français de l’étranger devront également être informés de l’évolution de la situation dans notre pays d’accueil afin d’intervenir auprès de notre Ministère des Affaires Étrangères pour que notre démarche aboutisse au plus vite. Il en va de la confiance de nos concitoyens en notre pays !
Suite à cette LETTRE, je m’efforcerai de vous tenir informés naturellement de l’évolution des choses.
Restant à votre écoute.
CLAUDE BAUCHET
Conseiller des Français de l’étranger

 

La Banque de Thaïlande réduit à nouveau ses prévisions de PIB

 

La Banque de Thaïlande réduit à nouveau ses prévisions de PIB

 

La Banque de Thaïlande (BoT) a réduit les prévisions de croissance économique de la Thaïlande pour 2021 mercredi pour la deuxième fois cette année à 1-2%, en grande partie en fonction de l’achat et de la distribution des vaccins Covid-19. L’estimation précédente de la croissance du produit intérieur brut (PIB) de la banque centrale était de 3%, mais elle comprend désormais trois scénarios comprenant la base, pire que la base, et les pires scénarios, a déclaré le secrétaire du Comité de politique monétaire (MPC) de la BoT, Titanun. Mallikamas.

Pour le scénario de base, la banque prévoit une croissance du PIB de 2%. Cette prévision suppose que l’achat et la distribution de vaccins atteindront 100 millions de doses cette année et conduiront à l’immunité collective au premier trimestre de 2022. En outre, elle prend également en compte l’augmentation des arrivées de touristes étrangers à 1,2 million, tandis que le nombre de chômeurs et de sous-employés oscille autour de 2,7 million. Source

 

Fermeture du parc national de Koh Phi Phi

 

La pandémie de Covid 19 s’accélère en Thaïlande

Stock photo via SnappyGoaT

 

Le parc national thaïlandais de Hat Noppharat Thara-Mu Koh Phi Phi est fermé pendant 13 jours à partir d’aujourd’hui en raison de la situation actuelle de Covid-19. Le chef du parc, Prayoon Pongphan, a déclaré que la décision avait été prise alors que la province de Krabi voyait une augmentation des infections. «Le nombre de cas infectés dans de nombreuses régions, y compris à Krabi, est en augmentation. D’après l’enquête sur la maladie, il a été constaté que cette grappe provient d’un lieu de divertissement et d’un rassemblement de personnes dans des zones à haut risque. Pour contrôler la propagation à grande échelle du virus, la direction du parc a des raisons nécessaires d’utiliser des mesures pour contrôler la zone sous notre responsabilité. »

Il dit que toutes les attractions et activités touristiques sont suspendues jusqu’au 18 mai, mais que les agents du parc sont toujours tenus de travailler normalement. Il dit que les gens peuvent toujours se rendre dans le parc national pour des tâches officielles, mais qu’ils doivent respecter strictement les mesures de contrôle des maladies. Source

 

 

La réouverture de la haute saison aura t’elle lieu ?

 

La troisième vague de Covid-19 pourrait remettre en cause la réouverture prévue de la haute saison. Une vaccination lente pourrait en effet faire capoter la capacité du royaume de s’ouvrir plus largement, dit STR, un analyste du marché de l’hôtellerie.

Jesper Palmqvist, directeur régional de la région Asie-Pacifique pour STR, a déclaré que la situation mondiale était toujours instable en raison des revers dus à de nouvelles épidémies ou variantes, entraînant un retard dans la reprise. La dernière épidémie en Thaïlande rend les perspectives des deux derniers trimestres plus précaires, a-t-il déclaré.

Cette troisième vague nuit à la confiance des touristes et des autorités et ralentit les efforts de réouverture du pays. “Le bac à sable de Phuket, qui devrait commencer dans 60 jours, semble assez ambitieux”, a déclaré M. Palmqvist. “Mais c’est un long match et nous devons être prêts pour les surprises.” Une fois la dernière vague maîtrisée, l’activité hôtelière reviendrait progressivement pour certains groupes, comme les hôtels à distance de route de Bangkok à Hua Hin et Pattaya. Malheureusement, la demande de réservation d’hôtels dans les autres provinces est faibles, a-t-il déclaré. Il est difficile de prévoir une demande notable au troisième trimestre, compte tenu de la rapidité du déploiement du vaccin en Thaïlande, a déclaré M. Palmqvist.

Les réservations à terme d’hôtels à Bangkok ont ​​vu le taux d’occupation s’établir à 10% en mai, avec des fluctuations comprises entre 4 et 7% jusqu’à la mi-janvier de l’année prochaine, avec un léger pic pendant les vacances du Nouvel An. Il a déclaré que la lenteur du taux de réservations pourrait être attribuée au manque de voyages entrants et à la troisième vague de la pandémie, qui réduit l’intérêt pour l’hébergement à l’hôtel. Cependant, le taux de réservations est beaucoup plus élevé dans les îles de villégiature telles que Koh Lanta et Koh Samui, car de nombreux touristes souhaiteraient éviter les grandes villes car elles ont un risque plus élevé d’infection. Il existe deux stratégies principales que les pays peuvent adopter pour redémarrer les voyages internationaux, a déclaré M. Palmqvist. Le premier est le modèle des Maldives, dans lequel des îles isolées proposent des protocoles de test en combinaison avec une vaccination publique accélérée. “Ma préoccupation avec la Thaïlande est que les vaccinations, qui sont le facteur clé, prennent beaucoup de temps”, a-t-il déclaré. “En conséquence, cela pourrait compromettre la vitesse à laquelle les voyages internationaux reviennent. Source

 

 

Les expatriés devraient pouvoir se faire vacciner

 

Les expatriés pourront se faire vacciner

Les expatriés pourront se faire vacciner

 

 

Les résidents étrangers et les expatriés âgés de plus de 60 ans ou atteints d’une maladie sous-jacente peuvent s’inscrire dès maintenant à la deuxième vague du processus de vaccination du gouvernement thaïlandais, les vaccinations étant prévues en juin et juillet. Le vaccin sera gratuit. Cela survient alors que la troisième crise de la vague de virus ne montre encore aucun signe de ralentissement et avec un avertissement du grand virologue Dr Yong Poovorawan que tout doit être fait pour sécuriser la frontière sud du pays avec la Malaisie où 31% des infections sont liées à la variante sud-africaine. de la maladie qui menace d’entraver l’effort de vaccination du royaume avant même qu’il ne passe à plein régime avec seulement 2% de la population vaccinée à ce jour.

La Thaïlande a lancé samedi une application permettant aux personnes de plus de 60 ans ou souffrant d’une maladie sous-jacente de s’inscrire à la deuxième phase. L’application Mor Prom (Doctors Ready) a été rapidement surchargée, bien que le Dr Taweesilp Visanuyothin, le principal porte-parole du Center for Covid-19 Situation Administration (CCSA), ait encouragé le public à être patient car il y avait beaucoup de temps pour s’inscrire. pour le déploiement du vaccin qui aura lieu principalement en juin et juillet. «La Mor Prom Line OA est simplement l’un des canaux d’enregistrement. Aujourd’hui, c’est le premier jour et ce n’est pas le dernier. Il y a plusieurs autres jours où les gens peuvent s’inscrire », a déclaré le Dr Taweesilp Visanuyothin. «Si ce n’est pas possible aujourd’hui, réessayez demain. Toutes les personnes éligibles doivent s’inscrire et les données seront comparées à la base de données de leur région. Si tout se passe bien, ils peuvent obtenir les coups. » 16 millions de personnes ciblées dans la deuxième phase Cette deuxième étape du programme de vaccination verra une population éligible de 11,7 millions de personnes de plus de 60 ans et 4,3 millions de personnes souffrant d’affections sous-jacentes telles que les maladies respiratoires, les maladies cardiaques, les problèmes rénaux ou le diabète se qualifier pour être vaccinée principalement avec le vaccin AstraZeneca. Ces derniers jours, les autorités ont confirmé que l’installation de Siam Bioscience à Pathum Thani avait été approuvée pour produire des doses de vaccin jugées appropriées pour les adultes et les personnes de plus de 60 ans en Thaïlande.
Le message du gouvernement sur la manière dont l’autorité fournira à la communauté étrangère les vaccinations Covid dont elle a tant besoin a été mitigé. À peine deux jours auparavant, le porte-parole du ministère de la Santé publique, Rungrueng Kitphati, avait proclamé que les vaccins pour le moment étaient réservés uniquement aux Thaïlandais qui sont maintenant à un niveau de risque élevé ou qui vivent dans les zones d’épidémie sévère. Il reste donc encore beaucoup de scepticisme quant à la manière dont le gouvernement surmontera les obstacles pour fournir des vaccins Covid aux étrangers vivant ici, l’autorité ayant elle-même a du mal à fournir des vaccins à ses citoyens. Actuellement, un peu plus de 1,5 million de doses de vaccin ont été administrées, soit moins de 800000 personnes sur les 70 millions de personnes vaccinées – et cela place le royaume à peu près au même niveau que le Laos et le Brunei en termes de proportion de la population vaccinée. Le pays est toujours en retard sur beaucoup de pays voisins.
 
La communauté des expatriés en Thaïlande se sent mis à l’écart car l’application Mor Prom n’est actuellement ouverte qu’aux Thaïlandais. Après que des étrangers se soient plaints, les autorités ont bien déclaré que l’application Mor Prom ouvrirait les réservations de vaccins pour les étrangers à partir de juin,mais aucune politique officielle ni directives ne le confirme.

Confirmation du gouvernement

Le gouvernement a confirmé que 1,5 million de personnes, soit un peu plus de 2% de la population, avaient désormais été vaccinées. Il a également été révélé qu’avant l’échec de l’application LINE en raison d’une forte demande samedi, 280 050 personnes s’étaient inscrites pour être vaccinées.

Alors que les expatriés et les étrangers sont prévus dans le cadre du déploiement du vaccin, l’application LINE ne prévoyait que la saisie des numéros d’identité nationaux thaïlandais. Les expatriés avec une carte d’identité thaïlandaise ou une carte d’immatriculation «rose» peuvent utiliser ce service, tandis que ceux qui vivent dans le royaume qui utilisent leur passeport national comme pièce d’identité principale ne le peuvent pas.

Les responsables suggèrent que, pour le moment, les expatriés ou les résidents étrangers doivent contacter leur hôpital local ou leur établissement médical pour prendre rendez-vous s’ils ont plus de 60 ans ou s’ils ont une condition sous-jacente. Les responsables sont convaincus qu’un réseau d’hôpitaux et d’établissements médicaux bénéficiant du soutien du secteur privé peut vacciner jusqu’à 500 000 personnes par jour Le plan actuel, coordonné par le gouvernement et dirigé par le Center for Covid-19 Situation Administration (CCSA), suggère que jusqu’à 500000 personnes par jour peuvent être vaccinées dans les hôpitaux et les établissements médicaux, tandis que les sites du secteur privé, y compris les centres commerciaux, sont également en cours de vaccination. utilisé. La troisième phase du programme, pour laquelle l’enregistrement aura lieu en juin et juillet, verra jusqu’à 31 millions de personnes, tous adultes entre 18 et 59 ans, vaccinées d’août à la fin de l’année avec une combinaison de les vaccins AstraZeneca et Sinovac en fonction de leur âge et de leur aptitude. Source

Les étrangers vivant en Thaïlande pourront probablement s’inscrire pour les vaccinations contre Covid-19 à partir de juin en utilisant une application mobile ou un contact direct avec les hôpitaux, mais aucune information sur le type d’application qui leur sera dédiée n’a encore été communiqué pour l’instant. Les étrangers ne pouvant pas utiliser actuellement l’application Mor Prom, d’autres canaux seraientt en cours de préparation pour les non-Thaïlandais vivant dans le pays.

Les travailleurs migrants étrangers à risque passeront en premier, suivis du personnel des ambassades et des ONG, puis des étrangers vivant dans le pays. Le déploiement se fera de juin jusqu’au reste de l’année.

 

«Pfizer arrive», a déclaré le ministre de la Santé Anutin

 

Le ministre thaïlandais de la Santé a déclaré vendredi qu’il s’attend à ce que le pays d’Asie du Sud-Est reçoive 10 à 20 millions de doses du vaccin Pfizer COVID-19 au cours du second semestre de cette année.

Jusqu’à présent, la Thaïlande a reçu un total de 3,5 millions de doses d’un vaccin développé par le chinois Sinovac Biotech et prévoit la livraison de 2,5 millions de doses supplémentaires ce mois-ci.

 

 

Ne manquez jamais une Information !

Abonnez-vous à notre Newsletter Hebdomadaire. C’est simple, et, surtout 🔒100% Zéro Spam.

Vous pourrez bien entendu vous désabonner à tout moment.

Recommandations : Consultez nos autres rubriques “Expat’/Mode d’emploi” .

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager pour me donner un coup de pouce.

Ma recommandation

Transférer de l’argent en Thaïlande à moindre frais et en toute sécurité… et au meilleur taux de change
(Réserver et payer votre hôtel (de quatorzaine par exemple) en évitant les frais liés à votre carte bancaire habituelle, régler votre visa Élite, transférer de l’argent mensuellement pour vivre en Thaïlande (visa O, O-A, O-X, expatriation), etc.)
Je vous le recommande: Utiliser Wise pour envoyer de l’argent vers la Thaïlande avec les frais les plus compétitifs et le taux de change le plus élevé.
Par exemple : Si vous vous expatriez, je vous recommande de conserver un compte dans votre pays d’origine pour percevoir votre pension de retraite, et d’utiliser Wise pour vos transferts mensuel au meilleur taux et à moindre frais. Wise permet d’obtenir également une MasterCard gratuite (Très utile aussi pour payer en bahts en Thaïlande sans frais de change et sans commission).
La majorité des expatriés utilisent déjà Wise (anciennement Transferwise) !
Wise permet de maîtriser les taux de change et de gagner du pouvoir d’achat. Avec Wise c’est vous qui choisissez le meilleur jour et le meilleur taux pour faire un transfert sur (ou vers) votre compte thaï. Vous éviterez ainsi les frais de transfert important de votre banque française.
Pour résumer :
Vous faites un virement en euros de votre banque française sur votre compte Wise (pas de frais de votre banque pour les transfert entre pays européen),
Ensuite vous convertissez vos euros en bahts sur Wise (sur votre balance en bahts) au moment le plus favorable, pour ensuite les transférer à moindre frais sur votre compte thaï, ou pour régler votre hôtel par virement bancaire (ou avec votre MasterCard gratuite, sans frais de conversion et sans frais de banque).
Voici un lien de parrainage pour en savoir plus et utiliser Transferwise, comme la majorité des expatriés:
En cliquant sur ce lien vous soutenez le site non commercial www.objectifthailande.com et mon bénévolat.

Conformément aux dispositions de la nouvelle réglementation européenne en matière de vie privée entrée en vigueur le 25 mai 2018 (RGPD), l’éditeur du site objectifthailande.com a fait l’objet d’une déclaration normale à la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL) enregistrée sous le n° 2184113v0 le 17 mai 2018.

Booking.com – Officiel…

Retrouvez les meilleures offres Booking.com : réduction de dernière minute, bons plans et promos vacances

Booking.com

Booking vous garantit les meilleurs prix pour vos réservations. Les liens directs de notre partenaire affilié sont 🔒100% sécurisés. Vous bénéficierez même des réductions en cours. Nous n’avons pas de partenaire privilégié, nous vous garantissons donc une transparence totale dans vos recherches.

Tous droits réservés©www.objectifthailande.com

More 108 posts in Blog category
Recommended for you
NEWS OBJECTIF THAILANDE DU LUNDI 21 JUIN 2021
News du lundi 21 Juin 2021, le début du PhuketSandbox en Thaïlande

5 / 5 ( 9 votes ) News du lundi 21 Juin 2021, le début du PhuketSandbox en Thaïlande  …