Partir en Thaïlande : modalités d'entrée à partir du 1er juillet 2022

Partir en Thaïlande : Nouvelles modalités d’entrée à partir du 1er juillet 2022

5/5 - (10 votes)

Modalitès d’entrée en Thaïlande à partir du 1er juillet 2022

Partir en Thaïlande : modalités d'entrée à partir du 1er juillet 2022

La Thaïlande assouplit ses conditions d’entrée à partir du 1er juillet 2022. Les voyageurs étrangers n’auront plus besoin de demander un Thailand Pass, cette exigence est supprimée. L’exigence d’une couverture médicale de 10 000 dollars n’est plus obligatoire.

Pour partir en Thaïlande, les voyageurs sont toutefois tenus de présenter les documents suivants :

  • Un certificat de vaccination
  • OU un test RT-PCR ou ATK négatif en anglais de moins de 72 heures. Ceux-ci peuvent être sous forme imprimée ou numérique. 
  • Un passeport en cours de validité (6 mois à la date de votre départ de Thaïlande).
  • Un vol de retour dans les 30 jours imprimé ou un e-visa imprimé
  • Les voyageurs non vaccinés doivent produire un motif impérieux pour se rendre dans un pays/territoire de la zone orange (Thaïlande).
  • Pour le retour, la France n’exige plus depuis le 12 février de test PCR de – 48h pour tous les voyageurs vaccinés. La France a classé la Thaïlande en orange. En revanche tout voyageur non-vacciné entrant sur le territoire français en provenance d’un pays classé « orange » doit présenter un test PCR de moins de 72 heures ou antigénique négatif de moins de 48 heures.

L’enregistrement du « Thailand Pass » avant le départ était obligatoire depuis le 1er novembre 2021, avec ou sans visa, et quel que soit le nombre de jours du séjour en Thaïlande. Sa supression dès le 1er juillet 2022 pour les voyageurs étrangers est donc une excellente nouvelle.

 

Une précision qui a son importance

 

  • Des contrôles aléatoires seront effectués à l’arrivée dans les aéroports internationaux de Thaïlande ou aux points de contrôle frontaliers terrestres (dans 22 provinces). Les aéroports supprimeront également le contrôle de la température des passagers.
  • Les voyageurs non vaccinés/non entièrement vaccinés qui seront contrôlés au hasard et qui ne seront pas en mesure de présenter la preuve d’un test négatif avant l’arrivée devront subir un test ATK professionnel au point d’entrée.
  • Toute personne âgée de 18 ans et plus doit être entièrement vaccinée (deux doses) contre le COVID-19 avec un vaccin approuvé au moins 14 jours avant de partir en Thaïlande.
  • Les voyageurs âgés de 12 à 17 ans qui se rendent en Thaïlande sans être accompagnés doivent être vaccinés avec au moins une dose d’un vaccin approuvé. Les personnes voyageant avec leurs parents sont exemptées de cette obligation tout comme les enfants de 6 à 11 ans.
  • A ce jour, il est possible de fournir, à la place, un certificat de médecin de rétablissement de Covid et 1 dose injectée dans les 3 mois après le test positif.

 

Masques faciaux

Après avoir passé plus de 29 mois à lutter contre le COVID-19, la Thaïlande se prépare à lancer son ère post-pandémique. Voici un aperçu des derniers développements dans la transition du pays de la pandémie à la normalité :

Depuis le 23 juin 2022, le port obligatoire du masque facial en public a été supprimé en Thaïlande. Cela signifie que vous n’avez plus à porter de masques à l’extérieur dans des endroits peu fréquentés comme les parcs publics.
Sachez aussi que bien que la plupart des Thaïlandais portent toujours des masques à l’extérieur sur une base volontaire, les autorités sanitaires recommandent aux gens de continuer à porter des masques à l’intérieur autour de personnes qui ne sont pas du même foyer. Le retrait des masques à l’intérieur n’est conseillé que s’ils dînent, font de l’exercice, effectuent ou reçoivent des soins de beauté, etc. Les autorités ont également donné aux services publics et aux lieux comme les centres commerciaux la liberté d’édicter leurs propres règles. Par exemple, l’opérateur BTS Skytrain à Bangkok exige que les navetteurs portent des masques à tout moment. Cependant, le ministère de la Santé publique a fortement conseillé aux personnes souffrant de problèmes de santé sous-jacents de porter un masque, surtout si elles ne sont pas complètement vaccinées.
Ceux qui ont été exposés au virus ne sont désormais tenus de suivre que le protocole de protection ordinaire au lieu de devoir se mettre en quarantaine.

Retour à la normalité confirmé

Le ministère de la Santé publique est prêt à inaugurer l’ère post-pandémique vendredi, a déclaré lundi le secrétaire permanent à la Santé publique, Kiattiphum Wongrajit.

«Nous respecterons notre calendrier pour annoncer l’ère post-pandémique le 1er juillet. Et ce que nous nous attendons à voir, ce ne sont que des grappes petites ou moyennes qui ne feront aucun mal à notre service de santé publique. La maladie sera sous contrôle », a déclaré lundi le Dr Kiattiphum.

Il a admis que deux nouvelles sous-variantes de Covid-19, BA.4 et BA.5, étaient déjà arrivées, mais a déclaré qu’il n’y avait pas eu de changement significatif dans le nombre de cas graves admis dans les hôpitaux, ce qui laisse espérer qu’aucun ne provoquera de frayeur.

Alors que les autorités signalent que la crise du COVID-19 touche à sa fin, les entreprises ont repris leurs activités et la vie publique revient à la normale. Les restaurants sont à nouveau occupés et les clients font même la queue devant les restaurants et les magasins populaires. Les systèmes de transport en commun sont bondés aux heures de pointe et le cauchemar de la circulation à Bangkok est de retour. Le mode de travail à domicile s’estompe à mesure que de plus en plus de travailleurs sont rappelés au bureau. Et les étudiants de tout le pays sont de retour en classe après avoir passé plusieurs semestres à étudier en ligne à la maison.
À partir du 1er juillet, les soirées deviendront également plus longues pour les fêtards. Les pubs et les bars seront autorisés à servir de l’alcool jusqu’à 2 heures du matin pour la première fois depuis 2020, car davantage de restrictions sont assouplies et les heures d’ouverture reviennent à la normale.

Situation COVID-19

Depuis la mi-juin, les infections quotidiennes enregistrées en Thaïlande sont tombées en dessous de  2 400. Pendant ce temps, le nombre de morts quotidien n’a jamais dépassé 21. Ces chiffres suggèrent que nous entrons dans la période post-pandémique, car les Thaïlandais ont appris à se protéger avec la vaccination, les masques faciaux, le lavage des mains et la distanciation sociale. La plupart des Thaïlandais ont reçu leurs deux premiers vaccins COVID, tandis que plus d’un tiers ont reçu une dose de rappel. Pourtant, alors que la Thaïlande semble enfin sur le point de vaincre la pandémie, le ministre de la Santé publique Anutin Charnvirakul a été testé positif au COVID-19 – bien qu’il ait reçu pas moins de six injections de vaccin. Source: bureau général de Thai PBS World.

La COVID-19 deviendra comme la grippe, selon un virologue thaïlandais

 

Partir en Thaïlande

Alors que Covid-19 passe d’une pandémie à une maladie endémique, il finira par devenir comme la grippe, a déclaré mercredi le virologue expert de l’Université de Chulalongkorn, le Dr Yong Poovorawan.
La grippe se propage chaque année, et la variante change également à chaque fois qu’elle se propage, ce qui signifie que les vaccins utilisés doivent être ajustés en conséquence », a déclaré Yong dans un message sur Facebook.
« Plus important encore, vous pouvez toujours attraper une grippe même après en avoir récupéré. »
Yong a souligné que Covid-19 a montré des caractéristiques similaires depuis sa première découverte à Wuhan.
«Nous avons vu périodiquement de nouvelles variantes, de G à Alpha, Delta, Omicron BA.1 et actuellement Omicron BA.5. Lorsqu’une nouvelle variante devient dominante, les anciennes disparaissent progressivement », a-t-il déclaré.
« Semblable à la grippe, vous pouvez attraper à nouveau Covid-19 après vous en être remis », a-t-il noté.
Young a déclaré que la grippe et le virus Covid-19 changeaient constamment de variantes pour surmonter l’immunité, par conséquent, un nouveau vaccin doit être développé pour combattre la nouvelle variante.
« Si les personnes qui ont reçu plusieurs injections de vaccin Covid-19 peuvent toujours être infectées, c’est parce que le vaccin que nous utilisons est toujours un vaccin de première génération conçu pour combattre le virus d’origine », a-t-il déclaré.
Bien qu’un nouveau type de vaccin Covid-19 ne soit pas encore sorti, les infections montrent actuellement une tendance à la baisse car les personnes qui se sont remises de la maladie ont une immunité plus forte, tandis que la nouvelle variante a également tendance à provoquer des symptômes plus légers, a-t-il déclaré.
« Être infecté par le virus, c’est comme recevoir un vaccin naturel pour augmenter votre immunité », a déclaré Yong. « Cependant, l’inconvénient est que les personnes vulnérables peuvent encore développer des symptômes graves et mourir après l’infection. Par conséquent, nous devons développer une prochaine génération de vaccins pour lutter contre les nouvelles variantes de Covid-19, idéalement avec une couverture des variantes nouvelles et existantes – tout comme un vaccin contre la grippe que nous donnons chaque année aux personnes vulnérables », a-t-il ajouté.
(Publié le 29 juin 2022 par le journal  » LA NATION »).

Ne partez pas si vite ! Rejoignez notre communauté,abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire. C’est simple, et, surtout 📷100% Zéro Spam.

TRANSFÉRER DE L’ARGENT VERS LA THAÏLANDE A MOINDRE FRAIS ET EN TOUTE SÉCURITÉ … ET AU MEILLEUR TAUX DE CHANGE

(Réserver votre hôtel de quatorzaine en évitant les frais liés à votre carte bancaire habituelle, régler votre visa Élite, transférer de l’argent mensuellement pour vivre en Thaïlande (expatriation), etc.)
Je vous le recommande: Utiliser Wise pour envoyer de l’argent vers la Thaïlande avec les frais les plus compétitifs et le taux de change le plus élevé.
Par exemple : Si vous vous expatriez, je vous recommande de conserver un compte dans votre pays d’origine pour percevoir votre pension de retraite, et d’utiliser Wise pour vos transferts mensuel au meilleur taux et à moindre frais. TransferWise permet d’obtenir également une MasterCard gratuite (Très utile aussi pour payer en bahts en Thaïlande sans frais de change et sans commission).
La majorité des expatriés utilisent déjà Wise !
Wise permet de maîtriser les taux de change et de gagner du pouvoir d’achat. Avec TransferWise c’est vous qui choisissez le meilleur jour et le meilleur taux pour faire un transfert sur (ou vers) votre compte thaï. Vous éviterez ainsi les frais de transfert important de votre banque française.
En résumé:
1.Vous faites un virement en euros de votre banque française sur votre compte Wise (pas de frais de votre banque pour les transfert entre pays européen),
2.Ensuite vous convertissez vos euros en bahts sur Wise (sur votre balance en bahts) au moment le plus favorable, pour ensuite les transférer à moindre frais sur votre compte thaï, ou pour régler votre hôtel par virement bancaire (ou avec votre MasterCard gratuite, sans frais de conversion et sans frais de banque).
Voici un lien de parrainage pour en savoir plus et utiliser Wise, comme la majorité des expatriés: En cliquant sur ce lien vous soutenez le site non commercial
Comment apprendre à parler, lire et écrire le thaï facilement ?
Du niveau débutant jusqu’au niveau avancé, ce pack complet de 5 Ebooks classés par thème et par niveau vous aidera à mieux comprendre comment fonctionne le thaï. Vous pourrez emporter ces 5 Ebooks téléchargeable partout avec vous lors de vos voyages ou votre expatriation.
30 Leçons pour parler thaï phonétique
30 Leçons pour lire thaï en couleur
Cahier pour apprendre à écrire thaï débutant
30 Leçons pour parler thaï intermédiaire (nouveau)
30 Leçons pour parler thaï avancé
Apprendre à parler Thaï
Conformément aux dispositions de la nouvelle réglementation européenne en matière de vie privée entrée en vigueur le 25 mai 2018 (RGPD), l’éditeur du site objectifthailande.com a fait l’objet d’une déclaration normale à la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL) enregistrée sous le n° 2184113v0 le 17 mai 2018.
Tout droits réservés www.objectifthailande.com
More 139 posts in Blog category
Recommended for you
La COVID-19 classée comme maladie transmissible sous surveillance
La COVID-19 classée maladie transmissible sous surveillance à partir du 1er octobre

La COVID-19 classée comme maladie transmissible sous surveillance La Gazette gouvernementale a annoncé que la COVID-19 sera classée comme maladie…