Fumer, vapoter en Thailande, est fermement réglementé. En fumant sur une plage thaïlandaise vous êtes passible d’une amende pouvant atteindre 100.000 bahts

Peut-on vapoter en Thaïlande ? La réponse est non.

Peut-on vapoter en Thaïlande ? La réponse est non.
4.5 (90%) 2 votes

Avez-vous le droit de vapoter pendant votre séjour en Thaïlande ? 

Vapoter en Thaïlande pourrait coûter très cher, et même vous faire passer dix ans dans une prison thaïlandaise. Vapoter, l’alternative populaire de substitution à la cigarette, vous convient sans doute, mais en Thaïlande, consommer vos vapes préférées, ou même les faire entrer dans le royaume, pourrait prolonger votre séjour… dans une prison thaïlandaise pendant dix ans.

Il ne s’agit pas d’une nouvelle loi

Sachez qu’il ne s’agit en aucun cas d’une nouvelle loi. L’importation de cigarettes électroniques et de la chicha a été interdite en octobre 2014, mais la plupart des touristes ne semble pas (ou feignent de ne pas l’être malgré les nombreux rappels) au courant de cette législation vieille de trois ans.

Au Royaume-Uni, Pat Waterton, agent de voyages, affirme que la loi est claire mais qu’un plus grand nombre de touristes doivent en être informés. Cela intervient après que son neveu ait été menacé d’une peine de prison pour avoir fumé une cigarette électronique à Bangkok. Finalement, il n’a reçu qu’une amende de 150 dollars.

Pat a confié à Travel Weekly: «Ma sœur m’a dit que James avait été arrêté en Thaïlande parce qu’il avait une cigarette électronique ». Il a heureusement pu échapper à la prison et s’en sort avec une lourde amende. Dix ans, cela aurait fait beaucoup de temps en prison pour avoir cédé à la tentation de fumer une cigarette électronique.

   – Croyez-moi, si je vends des séjours en Thaïlande, je vais certainement en informer mes clients maintenant. Tous les agents de voyages feraient bien de le faire. La Thaïlande est très populaire, en tant qu’agence de voyage, nous avons le devoir de faire en sorte que nos clients ne prennent pas le risque de gâcher leurs vacances. ”

Le conseil du Foreign Office du Royaume-Uni est clair: il est recommandé aux voyageurs de ne pas apporter de vaporisateurs – comme des cigarettes électroniques – ni de recharges en Thaïlande.

En 2017, plusieurs ressortissants britanniques ont été arrêtés pour possession de vaporisateurs et de cigarettes électroniques.

En 2019, Cécilia Cornu a vécu des vacances qui ont viré à l’enfer. Arrêtée le 30 janvier en possession d’une cigarette électronique. La jeune varoise a passé plusieurs jours dans une prison thaïlandaise. Dans la boulangerie familiale de ses parents à la Farlède, dans le Var, choquée, elle a du mal à retenir ses larmes. Ce qui devait être les premières vacances partagées avec ses parents, son petit frère, et son fiancé, s’est transformé en cauchemar en Thaïlande. A cause d’une simple cigarette électronique, la jeune femme a été menottée, embarquée dans un poste de police, jugée, condamnée à une amende et placée en détention. Source: Nice matin et Var matin du 21 février 2019.

Communiqué TAT ( Tourism Authority of Thailand – Office du tourisme de Thaïlande )

Les voyageurs qui se rendent en Thaïlande doivent savoir que les cigarettes électroniques ou les cigarettes électroniques sont illégales dans le royaume.
Toute personne trouvée coupable d’infraction à cette loi en utilisant une cigarette électronique – ou un vapotage – en Thaïlande pourrait être arrêtée et passible d’une peine d’emprisonnement, ou d’une amende plusieurs fois supérieure à la valeur du ou des produits illégaux. Cela s’applique aussi bien aux étrangers qu’aux Thaïlandais.

Il y a eu des incidents récents avec des voyageurs étrangers qui n’étaient pas au courant de l’interdiction, et passibles d’une amende immédiate ou d’une arrestation. L’interdiction a été introduite en 2014 par le gouvernement thaïlandais pour des raisons de santé et les cigarettes électroniques incitaient les jeunes à fumer. Ainsi, il est conseillé aux voyageurs arrivant en Thaïlande de ne pas emporter de cigarettes électroniques, ni d’articles ou d’équipements associés aux cigarettes électroniques; comme le liquide utilisé dans le dispositif.

“De même, les agents de voyages ou les voyagistes qui vendent la Thaïlande en tant que destination devraient s’assurer que leurs clients sont informés de l’interdiction des cigarettes électroniques. Source: TAT

Lire aussi : Fumer en Thaïlande, que dit la loi ?

SOURCES: Travel Weekly, Le Thaiger, La Nation

More 35 posts in Blog category
Recommended for you
biennale de Thaïlande 2020
Biennale de Thaïlande 2020 : Nakhon Ratchasima, capitale de l’Art contemporain

Biennale de Thaïlande 2020 : Nakhon Ratchasima, capitale de l’Art contemporain5 (100%) 1 vote Nakhon Ratchasima (Korat) accueillera la prochaine…