Un train à grande vitesse 'Trans-Asean' devrait relier la Thaïlande au Laos et à la Chine

Un train à grande vitesse Trans-Asean devrait relier la Thaïlande au Laos et à la Chine

Un train à grande vitesse ‘Trans-Asean’ prévoit de relier la Thaïlande au Laos et à la Chine

 

Les Bangkokiens peinent à imaginer qu’ils pourraient prochainement se rendre à Pékin au départ de Bang Sue.
Le  projet qualifié d’ambitieux du gouvernement vise à créer un réseau ferroviaire reliant la Thaïlande à d’autres pays aussi éloignés que Singapour et la Chine. Les Thaïlandais seront en mesure de prendre des trains à grande vitesse pour la capitale chinoise et Singapour depuis une gare de Bang Sue à l’avenir”, a déclaré le vice-ministre des Transports, Pailin Chuchottaworn.

Les responsables du projet ont convenu que les trains à grande vitesse seraient au cœur du nouveau système d’infrastructure dont le pays a réellement besoin. La Thaïlande disposera alors d’un réseau de transport moderne qui couvrira 3 193 kilomètres pour un coût d’environ 2,07 milliards de bahts. La voie ferrée reliera Bang Sue à Chiang Mai au nord, au Laos au nord-est, au Cambodge à l’est et à la Malaisie au sud.

 

Ce plan n’est pas seulement sur le papier

 

Un train à grande vitesse 'Trans-Asean' devrait relier la Thaïlande au Laos et à la Chine

Un train à grande vitesse ‘Trans-Asean’ devrait relier la Thaïlande au Laos et à la Chine

 

Le gouvernement a déjà commencé la construction de certaines routes et “continuera à lancer des appels d’offres” pour le projet, a déclaré M. Pailin. Les itinéraires faciliteront les transports et devraient faire progresser l’économie nationale à long terme, a-t-il déclaré.

 

Voyages plus rapides au Laos et en Chine

 

Le premier itinéraire, un projet thaïlandais-sino reliant Bangkok et Nong Khai dans l’extrême nord-est, est actuellement en construction et devrait être achevé d’ici 2023. La ligne, qui couvrira 608 km, constituera le principal système de transport vers le Laos, voisin de Nong Khai. À partir de la ligne frontière, une autre voie ferrée mènera les passagers à Vientiane, capitale du Laos, et la dernière étape conduira les voyageurs à Mohan, une ville frontalière de la province méridionale de la Chine.

Une liaison de 414 km entre Vientiane et Mohan est désormais achevée à 55%, selon un responsable laotien qui a demandé à ne pas être nommé. Le gouvernement laotien est également en train de construire une autre section ferroviaire reliant sa capitale à Nong Khai.

“Il s’agit d’un projet visant à transformer un pays enclavé en pays lié à la terre”, a déclaré le responsable. Actuellement, les gens doivent passer jusqu’à deux jours de voyage de Vientiane à Mohan, mais avec les trains à grande vitesse, les voyageurs n’auront “besoin que de trois heures”, a-t-il déclaré.

Perspectives monétaires du réseau ferroviaire asiatique

 

Comme la Thaïlande, le Laos entend utiliser cette route internationale pour relancer son économie. L’officiel s’attend à ce que cette ligne attire entre 10 et 20 millions de touristes chinois dans le pays chaque année.

La ligne profitera également à la Thaïlande sur le plan économique, car les autorités thaïlandaises envisagent de relier Nong Khai au corridor économique oriental (EEC), le projet très prisé de l’État visant à faire de l’Est un centre industriel pour une production moderne et intelligente.

 

La province, ainsi que Rayong et Chachoengsao, forment la zone de la CEE, qui couvre 30 000 rai de terres.

 

Ratthaphum Parichatpricha, ingénieur en chef à l’Institut d’Ingénierie de Thaïlande, a déclaré que l’Asean pouvait passer d’un utilisateur à un développeur de la technologie [du train à grande vitesse] si le bloc continuait à soutenir le transport ferroviaire et les activités connexes.

Le gouvernement prépare actuellement un nouvel accord sur les normes de l’industrie ferroviaire avec la Malaisie, le Vietnam et l’Indonésie, car ils dépensent également des sommes énormes pour la construction de divers modes de transport ferroviaire, des systèmes à grande vitesse aux métros, a-t-il déclaré. Ces pays sont actuellement en mesure de fabriquer certains produits liés aux chemins de fer, mais un manque de normalisation les empêche de les exporter dans le monde entier, comme le Japon, l’Allemagne et la Chine. Un accord peut également réduire les coûts globaux de la construction et de la maintenance des chemins de fer, a-t-il déclaré.

 

Nouveau look de Bang Sue

 

Pour les navetteurs, rien ne sera meilleur que des trajets plus rapides et plus pratiques de Bangkok à la campagne et vers les pays environnants.

Bang Sue sera la passerelle vers cette nouvelle commodité. Il ne s’agit pas simplement d’une nouvelle gare centrale, mais d’une “grande gare”, qui devrait être la plus grande de l’Asean, selon le gouverneur de la compagnie de chemin de fer thaïlandaise Worawut Mala. La station de quatre étages couvrira une superficie de 300 000 mètres carrés et devrait être entourée de zones commerciales. La gare sera également reliée à la ligne bleue de la ville, à la liaison ferroviaire entre l’aéroport et aux routes ferroviaires desservant les provinces de l’arrière-pays.
Curer la prospérité avec soin

Aksornsri Phanishsarn, professeur associé à la faculté d’économie de l’université Thammasat et ancien directeur du Centre de recherche stratégique thaïlandais-chinois, a déclaré que les projets ferroviaires renforceraient la présence thaïlandaise dans la région.

Le chemin de fer fait partie de l’Initiative de ceinture et de route de la Chine, a-t-elle déclaré. Il renforcera également la compétitivité et la connectivité de la Thaïlande avec les pays voisins.

 

Source :

www.bangkokpost.com

https://fr.vietnamplus.vn/

Traduit de l’anglais par www.objectifthailande.com

 

Articles les + partagés :

Voyager avec Qatar Airways

Réserver un hébergement avec Booking.com

 

N’hésitez-pas à partager (liens de partage en fin d’article).

🔒100% Zéro Spam : Vous aussi, abonnez-vous à notre newsletter (Thailande/News)

 

Encouragez notre bénévolat en faisant vos réservations via notre site.

Objectif Thailande collabore exclusivement avec des partenaires de confiance, sélectionnés parmi les meilleurs du marché. Il peut s’agir de grandes agences telles que Booking.com, Qatar Airways, Ethiad, Singapores Airlines, mais aussi d’autres prestataires moins connus mais très fiables comme 12Go Asia, d’un guide thaïlandais francophones officiel, ou la recommandation d’un cabinet d’avocats francophones (pour les expatriés et/ou les investisseurs).

Objectif Thailande n’a pas de partenaire privilégié et vous garantit donc une transparence totale dans vos recherches. Les services rendus par Objectif Thailande sont entièrement gratuits pour les utilisateurs souhaitant comparer les opérateurs de réservations d’avion, d’hôtel, de guesthouse, etc.

 

©www.objectifthailande.com

More 65 posts in Blog category
Recommended for you
Buffalo Racing Festival 2019 : courses de buffles à Chonburi
Buffalo Racing Festival 2019 : courses de buffles à Chonburi

5 / 5 ( 1 vote ) Les courses de buffles organisées lors du Buffalo Racing Festival se déroulent depuis…