Visiter Ayutthaya depuis Bangkok. La splendeur architecturale de l'ancienne capitale du Siam, Ayutthaya, est toujours visible à travers ses ruines, témoins d'un déclin tout aussi fulgurant que ne fut son développement et sa prospérité passée.

Visiter Ayutthaya depuis Bangkok – La Capitale du Royaume du Siam

AYUTTHAYA – LA VILLE SAINTE

 

Visiter Ayutthaya depuis Bangkok. La splendeur architecturale de l'ancienne capitale du Siam, Ayutthaya, est toujours visible à travers ses ruines, témoins d'un déclin tout aussi fulgurant que ne fut son développement et sa prospérité passée.

 

En Thailande, visiter Ayutthaya depuis Bangkok. La cité historique est inscrite au patrimoine mondial de l’ UNESCO. Située à 75 kms de Bangkok, la ville est aussi l’une des plus anciennes capitales du royaume de Siam. Plusieurs milliers de touristes étrangers visitent la ville sainte chaque année, pour découvrir son histoire et son riche patrimoine, issu d’un riche passé historique.

Histoire d’Ayutthaya

 

Visiter Ayutthaya depuis Bangkok. La splendeur architecturale de l'ancienne capitale du Siam, Ayutthaya, est toujours visible à travers ses ruines, témoins d'un déclin tout aussi fulgurant que ne fut son développement et sa prospérité passée.

 

Seconde capitale du royaume du Siam, Ayutthaya doit sa fondation, en 1350, au prince U Thong. Situé dans un endroit bien plus stratégique et centralisé que Sukhothai, la ville est devenue dès le le 17ème siècle, la cité la plus cosmopolite au monde, se classant parmi les villes les plus riches d’Asie du Sud-Est. C’est de là que les premiers échanges commerciaux entre le royaume du Siam, la France et le Portugal ont débutés, en exportant notamment riz, peaux, ivoires. Elle compte alors plus d’un millions d’habitants. A cette époque, les marchands viennent d’Europe, du moyen orient, et d’Asie, y font des affaires, et même s’y installent définitivement. Elle compte de très nombreux temples.

La splendeur architecturale de l’ancienne capitale du Siam, Ayutthaya, est toujours visible à travers ses ruines, témoins d’un déclin tout aussi fulgurant que ne fut son développement et sa prospérité passée. Au XVII ème siècle, après plusieurs tentatives restées jusque là infructueuses, les armées birmanes réussissent enfin à occuper le royaume du Siam quelques temps, avant que les rois siamois les en expulsent à nouveau, reprenant leur indépendance. Hélas, les birmans s’en emparent à nouveau au XVIII ème siècle, mettent Ayutthaya à feu et à sang, détruisant la grande majorité des monuments bouddhistes, et réduisant la population siamoise à l’esclavage.
En à peine un an, la cité se transforme en une ville fantôme de moins de 10 000 habitants. Lorsque les siamois réussirent enfin à repousser leurs envahisseurs hors de leur territoires, Ayutthaya n’est plus qu’un vaste champs de ruines, et détruite par les birmans. Ses vestiges impressionnants sont les témoins de son histoire.

 

Visiter Ayutthaya depuis Bangkok. La splendeur architecturale de l'ancienne capitale du Siam, Ayutthaya, est toujours visible à travers ses ruines, témoins d'un déclin tout aussi fulgurant que ne fut son développement et sa prospérité passée.

Les principaux centres d’intérêt

 

Le centre d’études historiques d’Ayutthaya.

Le musée de ce centre est dédié à l’étude d’Ayutthaya. Il présente les reconstitutions de la cité historique.
Un service d’information et une bibliothèque dotée de matériaux historiques sur Ayutthaya sont disponibles.
Le centre est ouvert tous les jours de 9h00 à 16h30 et de 9h00 à 17h00 les jours fériés.

 

Le Musée national de Sam Phraya.

Le musée présente d’antiques Bouddhas de bronze, et des œœuvres d’art datant de plus de 500 ans, mais aussi des antiquités locales. Il se situe sur Rochana Road. Il est ouvert tous les jours sauf les lundis, mardis et jours fériés, de 9h00 à 16h00.

 

Les forts.

Le long de l’enceinte de la cité, les forteresses extérieures, telles qu’indiqués par les archives, sont Pom Mahachai, Pom Phet, Pom Ho Ratchakhru, Pom Chidkop, Pom Champaphon et Pom Yai. Ils sont situés aux confluents des cours d’eau.

 

Palais et Édifices.

Trois palais furent construits à Ayutthaya : le Grand Palais, le Palais Chankasem ou Palais de Devant et le Wang Lang ou Palais de Derrière.

 

Les Temples.

L’un des temples les plus impressionnants d’Ayutthaya, le temple khmer Wat Chaiwatthanaram est un temple royal qui était utilisé par le roi et d’autres membres de la famille royale. Le monastère est situé en face de l’angle sud-ouest de l’île historique de l’autre côté de la rivière Chao Phraya.

Wat Chaiwatthanaram a été construit en 1630 par le roi Prasat Thong. C’était l’un des monuments les plus grandioses du royaume d’Ayutthaya.

Le roi a construit le temple comme un moyen d’acquérir le mérite bouddhiste et comme un mémorial à sa mère. Ses cendres sont enchâssées dans deux chédis carrés encadrant l’ubosot du côté Est du temple.

Comme les boulets de canon et les canons ont été déterrés pendant les fouilles, les historiens croient que le temple a pu être utilisé comme une forteresse pendant la dernière guerre avec la Birmanie. Le monastère a été pillé et en grande partie détruit par les armées birmanes en 1767 après quoi il a été abandonné. À la fin des années 1980 et au début des années 1990, Wat Chaiwatthanaram a été restauré par le Département des beaux-arts.

 

Comment s’y rendre

 

– Un bus part de Bangkok, à la gare routière Mo Chit, toutes les 20 minutes, comptez 12 heures de trajet.

– Environ 30 départs de train pour Ayutthaya, partent de Hua Lamphong. Comptez également 2 bonnes heures de voyage. Arrivés de l’autre côté de l’île, prenez un petit bateau ou un tuk tuk (environ 70 bahts et 5 à 10 minutes de trajet.

– Vous irez pas beaucoup plus vite en taxi, comptez environ 1 h 30 de route, au départ de l’aéroport international de Bangkok.

 

Nos recommandations:

– N’oubliez pas votre protection solaire et emportez une bouteille d’eau pour vous réhydrater.L’idéal est de vous y rendre tôt dans la matinée.
– Une fois à l’entrée du parc, vous pouvez louer un vélo.
– De nombreux restaurants bon marché sont à la disposition des visiteurs à l’extérieur du parc, près de la rivière
– Nous ne vous demanderons jamais assez, respectez nos amis les éléphants de Thaïlande. A Ayutthaya, les éléphants, vous le constaterez de vous même, portent une nacelle, signe évident qu’il faut s’abstenir de ce type d’activité, qui nuit à leur bien être. Nous vous invitons à consulter nos publications dédiés aux éléphants.

 

Articles les plus lus :

Les sanctuaires les plus respectueux en Thailande

Le Lac de Thalé Noi

 

J’espère que cet article vous a plu, si c’est le cas laissez un message, et partagez le avec vos amis. Les liens de partage sont dans l’article.

🔒100% Zéro Spam (ça reste entre nous) : Vous aussi, abonnez-vous à notre newsletter (Thailande/News)

 

 

Encouragez notre bénévolat en faisant vos réservations via notre site.

 

Objectif Thailande collabore exclusivement avec des partenaires de confiance, sélectionnés parmi les meilleurs du marché. Il peut s’agir de grandes agences telles que Booking.com, Qatar Airways, Ethiad, Singapore Airlines, mais aussi d’autres prestataires moins connus mais très fiables comme 12Go Asia, ou la recommandation d’un cabinet d’avocats francophones (voir notre rubrique “Expat’/Mode d’emploi”).

Par soucis d’indépendance, notre site n’a pas de partenaire privilégié et vous garantit donc une transparence totale dans vos recherches. Les services rendus par Objectif Thailande sont entièrement gratuits pour les utilisateurs souhaitant comparer les opérateurs de réservations d’avion, d’hôtel, de guesthouse, etc.

 

HÉBERGEMENTS : Cliquez sur ” VOIR TOUTES LES OFFRES” et Indiquez votre destination)
—————————————————–


Booking.com

Source :

 

Tous droits réservés ©www.objectifthailande.com