La Thaïlande se prépare à la reprise des vols internationaux...

La Thaïlande se prépare à la reprise des vols internationaux…

La situation devrait s’éclaircir progressivement à partir de juillet 2020

 

Bien que la Thaïlande semble bien se préparer progressivement à rouvrir ses portes aux vols internationaux , l’état d’urgence pourrait ne pas être levé d’ici la fin de ce mois, ont déclaré de hauts responsables lundi 8 juin. Mieux vaut être encore prudent et réservé avant d’acheter son billet d’avion, et attendre que les conditions d’entrée dans le pays soient officiellement clairement définies, notamment en matière d’assurance.

Des exceptions pour les expatriés titulaires d’un visa longue durée valide, déjà détenteurs d’une assurance spécifique, devraient logiquement s’appliquer, sous réserve de présenter une attestation d’assurance maladie à l’embarquement couvrant la durée du visa.

Le directeur général de l’Autorité de l’aviation civile de Thaïlande, a déclaré que les autorités rencontreront les compagnies aériennes locales la semaine prochaine pour savoir si elles sont prêtes à reprendre les services internationaux. 

A ce jour, la décision de prolonger ou non l’interdiction des vols de passagers entrants n’est pas encore arrêtée, mais nous attendons les instructions du gouvernement du Center for Covid-19 Situation Administration [CCSA]”, a-t-il déclaré, se référant à l’interdiction de vol qui devrait expirer à la fin de ce mois de juin. «Nous devons également voir si d’autres pays rouvrent leur espaces aériens. Les choses deviendront beaucoup plus claires au cours des deux prochaines semaines de juin», a-t-il déclaré.

La France et d’autres pays pourraient rouvrir leurs vols internationaux le 1er juillet 2020

 

Comme je vous en avez informé dans un article précédent, la réouverture progressive des vols internationaux au départ de la France semble se confirmer. Elle aurait lieu à partir du 1er juillet 2020 ( Allocution télévisée du Président de la République française au cours du 14 juin 2020).

Le Quai d’ORSEY l’avait annoncé le 12 juin 2020 dans la soirée. La France rouvrira progressivement ses frontières extérieures à l’espace Schengen à partir du 1er juillet 2020. Les restrictions qui étaient en vigueur à l’intérieur des frontières européennes pour lutter contre la pandémie de coronavirus seront quant à elles levées à partir du 15 juin.

Le communiqué:

«La France «procèdera à une ouverture progressive de ses frontières extérieures Schengen à compter du 1er juillet 2020, ont annoncé vendredi 12 Juin 2020 les ministres des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian et de l’Intérieur Christophe Castaner dans un communiqué commun. La décision a été prise conformément aux recommandations de la Commission européenne présentées jeudi et «cette ouverture s’effectuera de façon progressive et différenciée selon la situation sanitaire des différents pays tiers, et conformément aux modalités qui auront été arrêtées au niveau européen d’ici là», ont-ils précisé.

Les étudiants internationaux seront autorisés, quel que soit leur pays d’origine, à venir en France et leurs modalités d’accueil seront favorisés. Leur demande de visas et titres de séjour seront traitées en priorité.

De nombreux pays européens, semble bel et bien se mettre au diapason avec la Thaïlande et d’autres pays du globe » en ayant déjà levé l’interdiction des vols à l’intérieur de l’Europe, de nombreux autres pays prévoient également de rouvrir leurs vols internationaux le 1er juillet. Une réouverture prochaine et progressive de l’espace aérien thaïlandais aux voyageurs étrangers, comme je vous l’avez annoncé dans l’une de mes précédentes publications, semble donc toujours probable, avec certaines mesures de protection, à partir » du  1er juillet 2020. La Thaïlande pourrait prochainement commencer à rouvrir son ciel vers des pays qui ont réussi à contrôler la propagation de Covid-19.Une déclaration du 1er Ministre français, sur le reprise des vols internationaux en dehors de l’espace Schengen est attendue à partir de mi juin 2020.


Parallèlement, le vice-Premier ministre thaïlandais a déclaré que la décision du gouvernement de lever ou de prolonger l’état d’urgence dépend en grande partie du nombre de nouvelles infections dans le pays. Il a
précisé que la situation actuelle est acceptable et que le gouvernement pourrait encore assouplir les restrictions au cours de la quatrième phase.  « Cependant, a-t-il ajouté, la plus grande préoccupation est que les écoles puissent rouvrir le 1er juillet. L‘état d’urgence devrait expirer le même jour et les vols internationaux reprendre pour amener des étrangers dans le pays. Nous devons donc prendre en considération tous ces facteurs lorsque nous envisagerons l’assouplissement de plus de restrictions ». Mettre le pays en état d’urgence permettrait au gouvernement de réagir rapidement, mais en vertu de la Loi sur les maladies transmissibles, le ministre de la Santé publique ne pourrait pas mobiliser la police ou le personnel militaire pour faire respecter la loi, a-t-il déclaré en référence aux propositions visant à remplacer l’état d’urgence par la loi, a t-il ajouté. Il a cependant précisé que si la loi sur les maladies transmissibles était utilisée, il deviendrait compliqué de contrôler les voyages inter-provinciaux, car cela relève de la compétence des gouverneurs.

Quant à savoir si le gouvernement lèvera l’état d’urgence avant d’autoriser les étrangers à atterrir à nouveau en Thaïlande, le vice-Premier ministre a déclaré que la fermeture du royaume aux étrangers était conforme à l’état d’urgence. “Cependant, des règles strictes pourraient être assouplies car elles dépendent de l’avis des médecins”, a-t-il déclaré.

Des discussions seraient en cours pour la reprise des vols entre les pays à faible taux d’infection au covid-19 considérés comme « pays à faible risque», afin de leur permettre de bénéficier d’une dispense de quarantaine. La Malaisie, le Vietnam, Taïwan, la Corée du Sud et la Chine évoquent déjà la possibilité d’une reprise limitée des vols entre les pays «à faible risque».

En toute certitude, il faut au moins prévoir un test au résultat négatif daté de 2 ou 3 jours avant le départ. Ce qui semble également évident c’est que si une mise en quarantaine se met en place (ASQ (Alternative State Quarantine) ce sera probablement aux frais des voyageurs.
Lien: Exemple d’établissements autorisés à prendre en charge les ASQ, ainsi que leurs tarifs : https://www.facebook.com/Alternative-State-Quarantine-105755234490444/

Avec zéro nouvelle arrivée de touristes au cours des deux derniers mois, une première pour l’industrie touristique thaïlandaise, le Tourism Council of Thailand (TCT) fait pression sur le gouvernement pour qu’il fasse de juin le dernier mois de restrictions internationales sur les voyages, en négociant des bulles avec les pays qui ont de faibles niveaux d’épidémie de Covid-19.

Le président du TCT, a déclaré que les opérateurs avaient désespérément besoin de touristes étrangers. “La plupart d’entre nous peuvent tenir jusqu’à la fin du mois de juin, mais beaucoup cesseront de rembourser leurs dettes et leurs factures lorsqu’il n’y aura plus de revenus”, a-t-il ajouté.

Les bulles de voyage entre les pays sont des outils essentiels qui devraient être signés dès que possible pour les voyageurs d’affaires étrangers pour commencer leurs voyages en juillet, a déclaré M. Chairat.

Les visites de groupe et les voyageurs indépendants qui devraient se rendre en septembre auront besoin de plus de temps pour se préparer en raison du processus de visa, a-t-il déclaré. Le gouvernement devrait fournir une application de suivi aux touristes internationaux lorsqu’ils voyagent en Thaïlande pour garder un œil sur les personnes qui ont été dans les mêmes régions que les patients de Covid-19.

Cependant, le ministre du Tourisme a déclaré que même si des bulles de voyage entre les pays étaient créées, il est peu probable que la Thaïlande accueille des touristes internationaux en juillet. Le pays ne peut espérer un afflux de visiteurs cette année, a-t-il déclaré. “En juillet“, la porte de notre pays ne s’ouvrira qu’à deux groupes de citoyens étrangers: des hommes d’affaires avec une lettre d’invitation d’entreprises partenaires en Thaïlande, et des patients en rendez-vous chez le médecin dans les hôpitaux thaïlandais”, a déclaré M. Phiphat.

Sans quarantaine de 14 jours, le ministère veut s’assurer que d’autres mesures de dépistage efficaces sont préparées, a déclaré M. Phiphat. Il a suggéré que la Thaïlande exige que les touristes présentent des certificats de santé et une assurance Covid-19 avant d’entrer dans le pays, et le gouvernement fournira des tests Covid-19 dans leur logement, qui devrait donner un résultat entre 3 et 4 heures.

“Dans la première phase de l’accueil des touristes internationaux, l’objectif prioritaire est les clients qui peuvent se permettre de rester plus de 14 jours dans le pays”, a-t-il déclaré. Selon cette idée, les touristes n’auront pas besoin de deux semaines d’isolement, mais doivent se conformer à la règle pour rester dans une destination restreinte et permettre aux agences d’État de suivre où ils se trouvent en utilisant l’application.

Lancement de la quatrième phase d’assouplissement

 

La Thaïlande prévoit de lancer la quatrième phase d’assouplissement des blocages la semaine prochaine maintenant qu’il n’y a plus de nouvelles infections à Covid-19 dans le pays au cours des deux dernières semaines, hormis les infections parmi les Thaïlandais qui ont été rapatriés de l’étranger et aussitôt mis en quarantaine d’État . Bien que les étrangers titulaires d’un permis de séjour ou de travail aient été autorisés récemment à s’inscrire pour leur retour, l’interdiction de vol imposée début avril reste en vigueur jusqu’au 30 juin 2020.

 

Dernière minute: Levée du couvre-feu et maintien des pouvoirs d’urgence

 

Le vendredi 12 juin 2020 le Premier ministre a accepté de lever le couvre-feu nocturne afin de permettre à la plupart des entreprises de reprendre, à l’exception des lieux de divertissement et des salons de massage humide, selon le secrétaire général du Conseil de sécurité nationale. Cette décision fait suite à une réunion du comité dans le cadre du Centre gouvernemental pour l’administration de la situation Covid-19 (CCSA). Le chef adjoint de l’armée, qui est également adjoint du comité gouvernemental sur le contrôle de Covid-19, avait déclaré mercredi que le comité prévoyait de lever le couvre-feu de 23 heures à 3 heures du matin pendant 15 jours.

L’utilisation du pouvoir de l’état d’urgence en vertu du décret exécutif sur l’administration publique dans les situations d’urgence devrait rester en vigueur. “Hors couvre-feu, les gens pourront reprendre leur vie normale, mais si l’état d’urgence était maintenu, le gouvernement pourrait toujours prendre des mesures rapides pour empêcher la propagation de Covid-19″, les lois normales ne faciliteraient pas des actions rapides et efficaces pour lutter contre la pandémie a déclaré le secrétaire général du Conseil de sécurité nationale.

 

Un décret d’urgence prorogé

 

Le Premier Ministre plaide pour un décret d’urgence prorogé, les réponses pourraient inclure une quarantaine de 14 jours pour les personnes en provenance d’autres pays.

Il a indiqué que pendant les 15 jours prochains jours les fonctionnaires procéderaient à une évaluation. Le secrétaire général du Conseil de sécurité nationale et chef du comité de lutte contre la maladie, a déclaré que toutes les décisions de lutte contre la maladie seront prises par le Center for Covid-19 Situation Administration.

 

 

Pas de vols Thaï Airways avant le mois d’août 2020

 

 

Placée en redressement judiciaire, Thaï Airways vient de repousser la reprise de ses vols internationaux au mois d’août 2020, au lieu du mois de juillet précédemment annoncé. Ainsi la relance de ses vols entre Bangkok-Suvarnabhumi et l’aéroport de Paris-CDG, jusque là espérée le 16 juillet, n’aura finalement lieu que le 1er aout 2020 selon Airlineroute, avec trois vols par semaine opérés en Boeing 777-300ER pouvant accueillir 42 passagers en classe affaires et 306 en Économique.

La compagnie aérienne a perdu son statut d’entreprise d’État, Thaï Airways ne peut plus bénéficier de prêts ou de garanties du ministère des Finances. La compagnie thaïlandaise entame actuellement un long processus de réhabilitation, un long parcours du combattant qui pourrait durer environ sept années, et entrainer de nombreuses suppressions d’emploi, et un nombre de destinations desservies limité.

De son côté Emirates propose des vols pour les passagers vers 29 villes

 

A la suite de l’annonce par le gouvernement fédéral des Émirats arabes unis de lever les restrictions sur les services de passagers en transit, à partir du 15 juin 202O, Emirates offrira des services passagers à 16 autres villes sur son Boeing 777-300ER. Les restrictions de voyage restant en vigueur dans la plupart des pays, il est rappelé à ses clients de vérifier les conditions d’entrée et de sortie avant leur voyage.

Les vols vers les villes suivantes pourront être réservés sur Emirates.com ou via des agences de voyage: Bahreïn, Manchester, Zurich, Vienne, Amsterdam, Copenhague, Dublin, New York JFK, Séoul, Kuala Lumpur, Singapour, Jakarta, Taipei, Hong Kong , Perth et Brisbane.

De plus, depuis le 8 juin 2020 Emirates offrira des vols au départ de Karachi, Lahore et Islamabad pour les voyageurs pakistanais qui souhaitent se connecter à d’autres destinations Emirates.

Avec cette dernière annonce, Emirates proposera des vols pour les passagers à l’arrière de ses opérations de fret régulières de Dubaï vers 29 villes, y compris des vols existants vers Londres Heathrow, Francfort, Paris, Milan, Madrid, Chicago, Toronto, Sydney, Melbourne et Manille (à partir du 11 juin).

Les clients peuvent réserver pour voler entre des destinations dans la région Asie-Pacifique et en Europe ou dans les Amériques, avec une connexion pratique à Dubaï, tant qu’ils répondent aux exigences d’entrée en matière de voyage et d’immigration de leur pays de destination.

En étroite collaboration avec les autorités des Émirats arabes unis, Emirates continue d’adopter une approche mesurée et échelonnée pour la reprise des vols et la reconstruction des connexions entre Dubaï et le monde.

La santé et la sécurité d’abord: Emirates a mis en œuvre un ensemble complet de mesures à chaque étape du parcours client pour assurer la sécurité de ses clients et de ses employés au sol et dans les airs, y compris la distribution de kits d’hygiène gratuits contenant des masques, des gants, des mains désinfectants et lingettes antibactériennes à tous les clients.

Restrictions de voyage: Il est rappelé aux clients que les restrictions de voyage restent en place et les voyageurs ne seront acceptés sur les vols que s’ils respectent les conditions d’éligibilité et les critères d’entrée de leur pays de destination.

 

Lire aussi : La Thaïlande se prépare au déconfinement

Qui sommes nous : https://objectifthailande.com/a-propos-de-nous-et-dobjectif-thailande/

 

Vidéo réalisé par https://5euros.com/service/146122/creer-une-video-a-partir-de-vos-photos-1

 

Sources :

https://www.nationthailand.com/business/30389274?utm_source=homepage_hilight&utm_medium=internal_referral

https://www.bangkokpost.com/thailand/general/1932472/curfew-to-be-lifted-emergency-powers-to-remain

https://www.ttrweekly.com/site/2020/06/emirates-offers-flights-for-passengers-to-29-cities/

https://www.bangkokpost.com/thailand/general/1933264/pm-agrees-to-lift-night-curfew#cxrecs_s

https://www.lefigaro.fr/conjoncture/la-france-rouvrira-progressivement-ses-frontieres-exterieures-schengen-a-partir-du-1er-juillet-20200612

Ne manquez jamais une Information !

Rejoignez notre communauté. Abonnez-vous à notre Newsletter Hebdomadaire. C’est simple, et, surtout 🔒100% Zéro Spam.

Vous pourrez bien entendu vous désabonner à tout moment.

Recommandations : Consultez nos autres rubriques “Expat’/Mode d’emploi” ; “Où et Quand partir” ; etc… Réserver chez nos partenaires affiliés c’est soutenir notre site et mon  bénévolat.

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager pour me donner un coup de pouce.

Tous droits réservés©www.objectifthailande.com

More 93 posts in Blog category
Recommended for you
Des réductions de 1000 bahts dans les hôtels thaïlandais pour les expatriés
Des réductions de 1000 bahts dans les hôtels thaïlandais pour les expatriés

5 / 5 ( 9 votes ) Une réduction de 1000 bahts sur les chambres d’hôtel pour les expats’  …