Thaïlande : Les News du jeudi 16 juillet 2020

Thaïlande : Les News du jeudi 16 juillet 2020

Thaïlande : Les News du jeudi 16 juillet 2020

 

Thaïlande : Les News du jeudi 16 juillet 2020

Thaïlande : Les News du jeudi 16 juillet 2020

 

Au sommaire: L’amnistie des visas expirera t-elle le 31 juillet ? – Les grands hôtels ont vraiment besoin d’une bulle de voyage. – Quelles sont les catégories de voyageurs pouvant entrer en Thaïlande ? – La France rouvre ses portes à la Thaïlande – Les étrangers visent la double tarification – Les touristes entrants doivent’ils se préparer à un séjour de 2 semaines ?)

N’hésitez-pas à partager les News du jeudi 16 juillet 2020 et les publications de notre portail d’informations sur la Thaïlande le plus largement possible à vos contacts et sur les réseaux sociaux. Vous m’aiderez à mieux faire connaître Objectif Thaïlande et récompenserez mon bénévolat. “Invitez vos amis à me lire. Grâce à vous d’autres personnes pourront s’abonner et rejoindre notre communauté d’amoureux de la Thaïlande. 

 

L’amnistie des visas expirera t-elle le 31 juillet ?

 

L'amnistie des visas pour les voyageurs en Thaïlande devrait expirer le 31 juillet

 

Le bureau thaïlandais de l’immigration a indiqué qu’il est très probable que l’amnistie actuelle des visas pour les voyageurs ou les touristes bloqués en Thaïlande depuis l’annonce de l’état d’urgence fin mars se termine à son expiration le 31 juillet. Les étrangers bloqués doivent d’urgence obtenir une lettre d’ambassade pour obtenir un nouveau visa ou quitter la Thaïlande pour l’overstay.

Cette décision coïncide avec une répression continue contre les étrangers travaillant illégalement dans le royaume et ceux qui se livrent à des activités criminelles, une situation qui s’est intensifiée compte tenu des taux de chômage actuellement élevés dans l’économie thaïlandaise en raison de la pandémie covid-19. Les étrangers bloqués en Thaïlande qui ne peuvent pas réussir à quitter le pays avant l’expiration de leur visa le 31 juillet prochain pourrait faire l’objet d’amendes pour séjour prolongé ainsi que d’arrestation et de détention par les autorités thaïlandaises.

Il est temps pour les étrangers avec visa de rentrer chez eux ou de régulariser leurs affaires au bureau de l’immigration le plus proche. Le danger de ne rien faire est bien réel. Cette semaine, un haut responsable du Bureau de l’immigration, a déclaré le colonel Phakkhaphong Saiubon. L’annonce coïncide avec un nouvel élan dans la répression des étrangers en séjour irrégulier en Thaïlande lancée en octobre dernier par le chef du Bureau de l’immigration, le lieutenant-général Sompong Chingduang (centre).

Cela survient alors que les autorités d’immigration ont rouvert leur bureau auxiliaire à Muang Thong Thani, à la périphérie de Bangkok, pour faire face à une demande accrue alors que les étrangers se préparent à affluer pour traiter leurs extensions de visa. Les bureaux ont été ouverts pour la première fois quelques semaines avant l’amnistie actuelle pour les visas afin de permettre une distanciation sociale au fur et à mesure que les titulaires de visa sont traités par le biais du système. Source

 

Les grands hôtels ont vraiment besoin d’une bulle de voyage…

 

Les grands hôtels ont vraiment besoin d'une bulle de voyage...

 

 

Le directeur d’une grande chaîne d’hôtels en Thaïlande a exhorté mardi le gouvernement à rouvrir les frontières du pays aux touristes internationaux dans le cadre d’accords de voyage spéciaux.

Les hôtels du groupe mineur rouvrent leurs portes dans le cadre des opérations «New Normal» après avoir été fermés pendant des mois pendant le pic de la pandémie de coronavirus, mais son représentant a déclaré que les industries du tourisme et de l’hôtellerie avaient tous besoin de touristes internationaux pour se rétablir.

«Nous avons vraiment besoin d’une bulle de voyage pour accueillir les voyageurs internationaux», a déclaré Thomas Meier, vice-président directeur des opérations asiatiques de Minor Hotels. “Nous ne pouvons pas rouvrir certaines de nos opérations parce que l’entreprise n’est pas là, parce que l’emplacement est pour les voyageurs internationaux, ou que c’est un hôtel de réunion.”

“En l’absence de réunions, il est inutile de les ouvrir”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

Minor Group possède des hôtels sous les marques Anantara, Avani, Four Seasons, Marriott et Radisson Blu, entre autres. Selon la Bourse de Thaïlande, Minor Group était l’un des groupes hôteliers les plus touchés de Thaïlande, avec une perte de1,7 milliard de bahts au premier trimestre de 2020.

La plus part des employés ont dû prendre un congé sans solde et sur leurs 29 hôtels et résidences en Thaïlande, seuls trois ont pu ouvrir pendant les mois de la pandémie, soit environ 10%. Les actions de Minor International (MINT) ont commencé l’année à se négocier à 34,16 bahts, avant de chuter à 13,56 le 24 mars. Mardi, elles se négocient à 19,10 bahts.

“Ce n’est pas seulement l’hôtel, mais tout le tourisme qui est également lié à nos fournisseurs qui est touché”, a déclaré Thomas Meier. Tous les magasins que les touristes fréquentent ont donc été affectés ou ont fermés».
Dans les hôtels de Minor, les équipements sont déjà désinfectés à un degré sans précédent. Les cartes-clés, les bagages et même les roues de valise sont désinfectés à l’arrivée, a déclaré Meier. Les poignées de porte et les boutons d’ascenseur sont recouverts d’un film de cuivre antimicrobien. Chaque chambre nettoyée reste scellée pendant 24 heures, période pendant laquelle le personnel n’est pas autorisé à y entrer. Les buffets sont remplacés par une préparation à la carte. Les clients sont servis à leur table.

Il existe également un service de ramassage à l’aéroport pour les voyageurs autorisés en vertu de l’exemption actuelle. Une procédure d’enregistrement sans contact est en place pour garantir l’éloignement physique. Nous avons dû prendre du recul et nous adapter chaque semaine. »

Minor Group a pour vocation d’inciter les Thaïlandais et les expatriés résidents à fréquenter leurs hôtels, leurs spas et leurs dîners-croisières, généralement fréquentés par les touristes étrangers, mais leur habitude de dépenses est toujours différente de celle des touristes étrangers, un fait reconnu par de nombreux opérateurs touristiques. “Certes, les touristes nationaux peuvent se rendre dans des endroits non loin de Bangkok, mais je ne pense pas qu’ils iront à Hua Hin chaque semaine pendant les six prochains mois”, a déclaré Thomas Meier.

Bien que dans le cadre de ce que l’on appelle l’accord sur les bulles de voyage, la Thaïlande échangera du tourisme avec des pays où l’épidémie de coronavirus semble être sous contrôle, plusieurs pays ont été envisagés pour le programme, dont la Corée du Sud et le Japon, mais aucun accord n’a été conclu jusqu’à présent. Il est également peu probable que le plan soit mis en œuvre de sitôt, voire pas du tout. Le principal régulateur de l’aviation avait exprimé des doutes quant aux voyages pendant la pandémie mondiale en cours, et le Premier ministre déclaré aujourd’hui que la discussion était en suspens. Source

 

Quelles sont les catégories de voyageurs pouvant entrer en Thaïlande ?

Depuis le 1er juillet, seules certaines catégories de voyageurs sont autorisées à venir en Thaïlande et sous conditions. Des conditions qui ont été révisées tout récemment pour certains voyageurs

Après avoir pris des mesures drastiques en mars et avril pour lutter contre la propagation de l’épidémie de coronavirus, en interdisant l’accès aux pays à la plupart des voyageurs et en arrêtant une partie de l’activité publique, les autorités thaïlandaises ont relâché progressivement les restrictions sur les déplacements de personnes et rouverts les commerces. Mais, alors que le pays n’a plus enregistré de nouvelle infection locale depuis plusieurs semaines, le gouvernement se veut prudent et dit vouloir maintenir au plus bas les risques d’importation du Covid-19 en limitant l’accès du pays à certaines catégories de personnes.

Que ce soit pour entrer dans le royaume par voie terrestre, maritime ou aérienne, seulement 11 catégories de personnes peuvent entrer en Thaïlande selon le ministère des affaires étrangère:

1. Les ressortissants thaïlandais

2. Les personnes invitées par le Premier ministre

3. Les personnes en mission diplomatique ou consulaire, les représentants de gouvernement étranger exerçant dans le Royaume, les employés d’agences internationale autorisées par le Ministère des Affaires étrangères. Les conjoints, parents et enfants de ces personnes sont également autorisés.

4. Les transporteurs de marchandises nécessaires, sous réserve de retour immédiat après la livraison.

5. Les membres d’équipage des compagnies aériennes

6. Les ressortissants étrangers dont le conjoint, les parents ou les enfants sont Thaïlandais.

7. Les ressortissants étrangers qui sont titulaires d’un certificat de résidence permanente en cours de validité dans le royaume

8. Les ressortissants étrangers qui ont un permis de travail ou qui ont été autorisés par des agences gouvernementales à venir travailler dans le Royaume, la demande s’étend au conjoint et aux enfants.

9. Les ressortissants étrangers qui sont étudiants dans un établissement agréé par les autorités thaïlandaises. Sont compris les parents ou les tuteurs de l’élève. Ne sont pas autorisés, les étudiants d’établissements d’enseignement non formel.

10. Les ressortissants étrangers qui ont besoin de soins médicaux en Thaïlande et leurs accompagnateurs. Cependant, cela ne concerne pas les traitements médicaux pour le Covid-19.

11. Ressortissants étrangers autorisés à entrer dans le Royaume en vertu d’un arrangement spécial avec un autre pays étranger.

Cependant, suite à la découverte de deux nouveaux cas de personnes infectées, une jeune fille de 9 ans dont les parents sont diplomates soudanais et un militaire égyptien, le gouvernement thaïlandais interdit temporairement les arrivées des diplomates étrangers, les représentants commerciaux spéciaux en visite courte et les vols militaires.

De plus, il est dorénavant obligatoire pour les diplomates d’effectuer leur quarantaine dans un lieu autorisé par le gouvernement alors que jusque là il leur était possible d’effectuer leur quarantaine chez eux ou à la résidence de l’ambassade.

Les personnes souhaitant venir en Thaïlande pour les motifs suivants : tourisme, transit, bénévolat, stage, mission professionnelle sans permis de travail, apprendre la langue/cuisine/sport/mission religieuse, les détenteurs du Thailand Elite Visa ou d’un visa retraité, ne sont pas autorisées à entrer en Thaïlande.

Dans tous les cas contactez le Consulat de Thaïlande du Pays ou vous etes et n’achetez votre billet que lorsque vous avez toutes les autorisations du dit Consulat. Source

Regardez dans le diagramme ci-dessous quel est votre groupe, et suivez la marche à suivre:

 

marche à suivre

marche à suivre

 

marche à suivre

marche à suivre

 

marche à suivre

La France rouvre ses portes à la Thaïlande

 

La France rouvre ses portes à la Thaïlande

 

Dans une interview au Bangkok Post du 13 juillet 2020, Jacques Lapouge, Ambassadeur de France en Thaïlande, a déclaré que son pays accueillait les touristes thaïlandais maintenant que l’Union européenne a rouvert sa frontière à 15 pays contenant des virus depuis le 1er juillet 2020

“Après une suspension de trois mois et demi, les Thaïlandais pourront demander des visas comme d’habitude sur le site France-Visas et il n’y aura pas de changement dans les politiques de visas. Nous espérons que les Français seront également autorisés à se rendre en Thaïlande bientôt “, a-t-il dit.

Il a lancé une invitation à la célébration numérique de l’ambassade avant la fête nationale française demain, bien que les Français et leurs amis du monde entier ne puissent pas célébrer généreusement pendant l’épidémie de coronavirus comme ils le font chaque année.

M. Lapouge a déclaré que l’ambassade s’était consacrée à ses ressortissants au cours des derniers mois en organisant des vols de rapatriement pour plus de 5 000 touristes et en aidant les résidents confrontés à des difficultés économiques, en particulier ceux du secteur du tourisme.Il a également rejoint la réponse du comité coronavirus de la Thaïlande en fournissant un soutien financier de 200 000 euros (environ 7,1 millions de bahts) pour acheter des équipements de protection, développer des tests rapides Covid-19 et former des agents de santé.

«Nous soutenons également les services de santé, en particulier parmi les populations vulnérables, car personne ne doit être laissé de côté. Avec nos deux projets phares, M-Fund et Napneung, nous contribuons à assurer l’accès à la couverture santé des migrants vivant à la frontière entre La Thaïlande et le Myanmar et des services de dépistage et de conseil pour les infections sexuellement transmissibles parmi les populations marginalisées “, a-t-il déclaré.

Post-Covid-19 :
M. Lapouge a déclaré que le corridor économique oriental (CEE) continue d’être le principal lieu de coopération entre les pays. De nombreuses entreprises françaises sont des acteurs clés de l’industrie de l’innovation, par exemple Total (bioplastiques), Suez (énergie durable) et Revima (aéronautique). Malgré l’impact du coronavirus, il a souligné que la relation mutuelle se maintiendrait.
“La coopération avec Airbus, par exemple, restera forte, avec la livraison l’an prochain d’un deuxième satellite d’observation en Thaïlande. La coopération scientifique reste un facteur clé de notre relation, et ce contrat est un parfait exemple de notre collaboration dans les technologies avancées”, il a dit.M. Lapouge a déclaré que le commerce mutuel s’élevait à 4,6 milliards d’euros l’année dernière. Alors que les exportations thaïlandaises ont continué de croître, par exemple, dans les produits électroniques et industriels, les exportations françaises ont diminué dans les équipements de transport.“L’accès au marché des produits agricoles reste une priorité pour la France et nous travaillons avec les autorités thaïlandaises et la délégation de l’UE pour offrir un meilleur accès aux produits français au public thaïlandais”, a-t-il déclaré.En ces temps difficiles, la coopération mutuelle rappelle l’amitié de longue date entre la Thaïlande et la France. L’année dernière a marqué le 333e anniversaire du premier envoyé siamois en France en 1686. Il était dirigé par Ok-Phra Wisut Sunthon, connu sous le nom de Kosa Pan, qui a été envoyé par le roi Narai le Grand pour présenter une lettre cherchant une “alliance éternelle” pour Le roi Louis XIV en 1686.

Ces dernières années, le Premier ministre Prayut Chan-o-cha s’est rendu en France à deux reprises et a rencontré le président français Emmanuel Macron en 2018, renforçant les relations bilatérales.

M. Lapouge a exprimé l’engagement de la France à favoriser la coopération avec l’Asean dans tous les secteurs. La France est le premier pays européen à avoir adhéré au traité d’amitié et de coopération (TAC) en 2007.

“Dans le cadre de sa stratégie actuelle dans la région indo-pacifique, la France, avec plusieurs territoires d’outre-mer et 93% de sa ZEE [zone économique exclusive] situés dans la région, ainsi que 1,5 million de citoyens, entend accroître son implication avec l’Asean, un acteur économique mondial dans cette région “, a-t-il déclaré.

M. Lapouge a déclaré que la France avait déposé sa candidature pour devenir partenaire de développement de l’Asean et espérait que ce serait une réalisation majeure cette année.

Paris a contribué au total à plus de 1,5 milliard d’euros d’aide publique au développement bilatérale et multilatérale dans la région au cours des trois dernières années.

 

Un appel diplomatique à la réciprocité entre la Thaïlande et le France ?

 

M. Lapouge a déclaré que les Thaïlandais peuvent en savoir plus sur l’histoire des relations entre les pays dans les centres culturels franco-thaïlandais, notamment l’Alliance Française et sa petite sœur à Chiang Mai. De plus, il y a des expositions françaises, des films et de la nourriture toute l’année.

“Je sais que de nombreux Thaïlandais apprécient l’art de vivre à la française, en particulier la mode et la gastronomie française. Ils peuvent en profiter partout dans la ville, dans les restaurants et dans les centres commerciaux”, a-t-il déclaré.

L’ambassadeur a déclaré qu’il y avait environ 40 000 ressortissants français en Thaïlande, dont la plupart travaillent pour des sociétés étrangères à Bangkok ou dirigent leurs propres entreprises à Phuket ou à Samui.

L’année dernière, 750 000 visiteurs français sont venus en Thaïlande tandis que 80 000 Thaïlandais se sont envolés pour la France. Source

Les étrangers visent la double tarification

 

Les étrangers visent la double tarification

 

Le timing est particulièrement approprié car le pays est toujours fermé aux voyageurs étrangers. Par conséquent, l’industrie du tourisme dépend des voyageurs nationaux pour sa survie. Cela comprend des dizaines de milliers d’expatriés qui vivent dans le pays toute l’année et paient des impôts. Source

 

Les touristes entrants doivent’ils se préparer à un séjour de 2 semaines ?

 

Les touristes entrants doivent'ils se préparer à un séjour de 2 semaines ?

 

Les touristes de loisirs qui souhaitent visiter la Thaïlande lors d’une réouverture en douceur pourraient devoir passer au moins 14 jours dans des zones désignées, malgré qu’un test négatif pour Covid-19 après deux semaines les ai autorisé à se rendre n’importe où dans le pays.

Phiphat Ratchakitprakarn, le ministre du Tourisme et des Sports, a déclaré que son ministère avait discuté avec le Premier ministre de la création d’une bulle de voyage pour les touristes, qui les obligerait à planifier leur voyage avec un séjour minimum de 14 jours. Au lieu d’être mis en quarantaine, les touristes pourraient alors voyager dans cinq zones désignées: Chiang Mai, Koh Samui, Krabi, Phuket et Pattaya.
Après deux semaines, les touristes étrangers devraient alors subir un autre test sur écouvillon pour s’assurer qu’ils sont toujours exempts de virus avant d’être autorisés à poursuivre leur excursion vers d’autres destinations.

Le ministère s’entretient régulièrement avec le Center for Covid-19 Situation Administration au sujet du projet de bulle pour les voyages, qui devrait être conclu en juillet. Le programme pourrait être proposé à l’ensemble du corps présidé par le premier ministre à un stade ultérieur.

M. Phiphat a déclaré qu’il espérait toujours lancer le système de bulles de voyage en tandem avec les pays à faible risque en août, car le tourisme intérieur ne peut pas à lui seul relancer pleinement l’industrie du tourisme. Bien que le gouvernement introduise des plans de relance intérieurs, l’activité touristique intérieure ne peut représenter que 40 à 45% des recettes touristiques.

“Il est important d’amener des visiteurs entrants pour aider à combler une grande place vacante dans les revenus touristiques et soutenir les opérateurs”, a déclaré M. Phiphat. “Mais ils doivent plutôt voyager avec la nouvelle pratique.” Les cinq zones désignées pour les touristes de loisirs devraient recevoir le premier lot d’invités de loisirs après que l’Office du tourisme de Thaïlande a mené une enquête auprès des habitants et que 74% des répondants ont accepté d’introduire des bulles de voyage avec des mesures strictes, a t-il ajouté. Source

 

Ne manquez jamais une Information !

Abonnez-vous à notre Newsletter Hebdomadaire. C’est simple, et, surtout 🔒100% Zéro Spam.

Vous pourrez bien entendu vous désabonner à tout moment.

Recommandations : Consultez nos autres rubriques “Expat’/Mode d’emploi” ; “Préparer vos vacances” ; etc… Réserver chez nos partenaires c’est soutenir notre site et notre bénévolat.

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager pour me donner un coup de pouce.

Notre guide s’est enrichi d’une nouvelle rubrique pour réserver vos activités en Thaïlande.

Alors éclatez-vous et réservez en ligne !

Consultez la assidument, elle sera complétée très régulièrement de nouvelles activités.

Vidéos réalisé par https://5euros.com/service/146122/creer-une-video-a-partir-de-vos-photos-1

 

Tous droits réservés©www.objectifthailande.com

More 85 posts in Blog category
Recommended for you
La Thaïlande fête l'Anniversaire de Sa Majesté le roi Rama X le 28 juillet 2020
La Thaïlande fête l’Anniversaire de Sa Majesté le roi Rama X le 28 juillet 2020

5 / 5 ( 9 votes ) L’anniversaire de Sa Majesté le roi Rama X     L’anniversaire de Sa…