Maltraitance animale

Maltraitance animale

Ces images n’ont pas été tournées en Thailande mais en France

 

Vous me connaissez maintenant suffisamment pour savoir que je n’ai pas pour habitude de partager des appels à signer des pétitions. Ce n’est d’ailleurs pas le but de “ce site exclusivement dédié à la Thailande“. Mais une fois n’est pas coutume ! La maltraitance animale quelle qu’elle soit me semble tellement inacceptable que ça devenait logique et plein de sens pour moi de pousser un “coup de gueule” de cette façon-là.

Respecter les éléphants d’Asie, c’est respecter la vie de tous les animaux, c’est être bien avec soi-même

 

Respectueux du bien être des éléphants d’Asie, de leur vie et de leur dignité, sensible à la maltraitance animale, il m’est difficile de rester passif face à des pratiques inhumaines et imbéciles qui se passent dans notre pays d’origine.
Les images qui suivent ont été tournées entre février et mai 2019, “en France“, dans la station expérimentale des Sourches appartenant au groupe agro-industriel Avril, située sur la commune de Saint-Symphorien, dans la Sarthe. Les images montrent des vaches à hublot. Leur estomac a été perforé d’un trou de 15 cm de diamètre pour étudier leur digestion. Certe, mon avis ne regarde que moi, il n’est qu’un petit grain de sable dans la cause animale, mais si vous êtes de celles et de ceux qui ne cautionnent pas ces expérimentations et cette maltraitance animale, visionnez au moins la vidéo…

Point de vue de Matthieu Ricard

 

“Il n’y a aucun excès de sentimentalisme à être choqué par les horreurs révélées par les vidéos tournées dans les abattoirs. Nous avons fait d’immenses progrès de civilisation. Nous n’acceptons plus ce qui a pourtant longtemps semblé normal : l’esclavage ou la torture. Nous avons adopté la Déclaration universelle des droits de l’homme. Nous continuons d’améliorer le statut des femmes et des enfants. Nous réduisons la pauvreté dans le monde. Mais quand nous en venons aux animaux, le massacre en masse reste la règle. (Matthieu Ricard)”.

Regard éthique sur les animaux – Ce qu’en dit le bouddhisme

 

La question de l’animalité et son impact sur l’avenir de l’homme a toujours tenu une place primordiale dans le bouddhisme, où l’engagement spirituel peut et doit être doublé par un engagement éthique et écologique. Mais comment les animaux sont-ils réellement considérés ? En quoi ne peut-on pas exclure l’animal du propre de l’homme ? Comment la connaissance des animaux peut-elle nous faire grandir humainement et en quoi sont-ils des vecteurs de transcendance ?

Dans le bouddhisme, l’animal est considéré comme un être sensible, qui, comme tout être humain, souhaite éviter la souffrance et trouver le bonheur. Beaucoup d’animaux sont capables de sensibilité, de ressentir beaucoup de choses et effectivement, une certaine communication peut s’établir à un niveau très profond. L’animal, beaucoup plus que l’être humain, vit dans la simplicité, dans l’immédiateté, dans l’ici et maintenant. C’est d’ailleurs ce qu’on fait nous-mêmes lorsqu’on pratique la méditation.

Voilà ! En espérant que cela vous rejoigne ou vous touche, je sais que nous avons tous en nous le potentiel de vivre une vie heureuse et en paix, en respectant la vie de nos amis les animaux. Il suffit d’être présent à ce qui est, ici et maintenant.

Roland
Administrateur
Articles les + partagés :

Partir en vacances avec votre animal de compagnie

Signer cette pétition

(Avertissement: âmes sensibles s’abstenir)

 

 

N’hésitez-pas à partager (liens de partage en fin d’article).

🔒100% Zéro Spam : Vous aussi, abonnez-vous à notre newsletter (Thailande/News)

>>> Encouragez notre bénévolat en faisant vos réservations via notre site.

 

Sources:

Union Bouddhiste de France

 

©www.objectifthailande.com

More 62 posts in Blog category
Recommended for you
Le Festival végétarien 2019 à Phuket

4.7 06 Le Festival végétarien de Phuket 2019     Comme chaque année en Thailande, de nombreux fidèles respecteront le…