Voyager en Thaïlande pendant la Covid-19

Voyager en Thaïlande pendant la Covid-19

Voyager en Thaïlande

Voyager en Thaïlande pendant la Covid-19

 

Depuis la pandémie de covid-19, il est loin d’être évident de trouver les informations justes sur le comment voyager en Thaïlande. Les procédures se compliquent et changent de jour en jour, et le gouvernement thaïlandais continue régulièrement d’apporter des changements en fonction de l’évolution de la pandémie dans le monde, et fatalement en Thaïlande.

Bien que tout un tas de publications circulent sur le web avec des titres alléchants, certains racoleurs, je me garderais bien d’affirmer que la Thaïlande va rouvrir totalement le pays d’ici la fin de 2021 ou début 2022. A ce jour, le gouvernement thaïlandais craint d’ailleurs une troisième vague, et de nombreuses festivités de Songkran viennent d’être supprimés dans plusieurs provinces, notamment à Bangkok (Lire : Info de dernière minute en fin d’article). Rassurez-vous, si une date était “officiellement confirmée”, sans quatorzaine bien évidemment, je n’hésiterai pas à vous en informer.

Ce qui me reste pour le moins évident, c’est que vous allez encore devoir supporter les divergences d’interprétations et directives entre les différentes ambassades, en fonction du pays dans lequel vous vous trouvez.

Devant l’apparition de nombreuses nouvelles agences de visa, je ne peux que vous inviter à la prudence, et à faire votre demande en choisissant une agences agrée par les ambassades, et dont la réputation n’est plus à faire, comme Rapid-Visa, et Action-Visa qui offre l’avantage non négligeable d’être joignable le matin par téléphone.

Rassurez-vous, toutes les ambassades royales de Thaïlande font de leur mieux pour vous aider à entrer dans le royaume, que ce soit pour des vacances ou une expatriation, mais sachez que votre persévérance sera bel et bien mise à l’épreuve, mais avec de la patience, vous serez récompensé. Il en va de même, à ce jour, en ce qui concerne votre retour dans votre pays de départ, de nombreux pays nécessitant un test RT-PCR négatif et/ou une mise en quarantaine pour revenir.

La bonne nouvelle c’est que gouvernement thaïlandais vient d’approuvé la délivrance d’un certificat de vaccination Covid-19 dans le royaume pour les personnes ayant les doses requises de vaccins approuvés, et des périodes de quarantaine plus courtes pour les arrivées internationales. Ces deux mesures ont pris effet le 1er avril 2020, mais restez conscients que tout peut changer du jour au lendemain en Thaïlande !

 

Aurezvous besoin d’un visa pour entrer en Thaïlande ?

 

Depuis le 1er avril 2021, vous n’avez pas besoin de visa pour un séjour de 45 jours maximum en Thaïlande, si vous résidez dans l’un des pays qui font partie du régime d’exemption de visa (Andora, Australie, Autriche, Bahreïn, Belgique, Brésil, Brunei Darussalam, Canada, République tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hong Kong, Hongrie, Islande, Indonésie, Irlande, Israël, Italie, Japon, Corée , Koweït, Lettonie, Liechtenstein. Afrique du Sud, Lituanie, Luxembourg, Malaisie, Maldives, Maurice, Monaco, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Norvège, Oman, Pérou, Philippines, Pologne, Portugal, Qatar, Saint-Marin, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Suède, Suisse, Ukraine , Suède, Émirats Arabes Unis, Royaume-Uni, États-Unis, Vietnam. Les voyageurs d’autres pays (Laos, Macao, Mongolie et Russie) peuvent également séjourner pendant 45 jours dans le cadre de relations de longue date, tandis que les voyageurs d’Argentine, du Brésil, du Chili, de Corée et du Pérou peuvent rester jusqu’à 90 jours. Si vous n’êtes pas sur la liste, vous pouvez demander un visa touristique spécial (Visa SVT), ce qui permet aux voyageurs d’entrer pour un maximum de 90 jours prolongeable de 90 jours supplémentaires, deux fois, mais attention, le Visa STV prend fin en septembre de cette année, faites en la demande avant cette date.

 

liste de 11 groupes différents qui peuvent entrer en Thaïlande à partir du 1er avril 2021

 

1. Ressortissants thaïlandais.

2. Les personnes bénéficiant d’une exemption ou les personnes envisagées, autorisées ou invitées par le Premier ministre, ou le chef des personnes responsables de la résolution des problèmes d’état d’urgence à entrer dans le Royaume, en cas de nécessité. Une telle considération, autorisation ou invitation peut être soumise à des conditions et délais spécifiques.

3. Les personnes en mission diplomatique ou consulaire ou au sein d’organisations internationales, ou les représentants de gouvernements étrangers exerçant leurs fonctions dans le Royaume, ou les personnes d’autres agences internationales autorisées par le ministère des Affaires étrangères en cas de nécessité, y compris leur conjoint, leurs parents, ou des enfants.

4. Les transporteurs des marchandises nécessaires, sous réserve de retour immédiat après achèvement.

5. Les membres d’équipage qui doivent se rendre dans le Royaume en mission et qui ont une date et une heure précise pour le retour.

6. Les ressortissants non thaïlandais qui sont époux, parents ou enfants de ressortissants thaïlandais.

7. Les ressortissants non thaïlandais titulaires d’un certificat de résidence, y compris leurs conjoints et enfants.

8. Les ressortissants non thaïlandais qui ont un permis de travail ou qui ont obtenu l’autorisation de travailler dans le Royaume conformément à la législation thaïlandaise, y compris leurs conjoints et enfants, ou les travailleurs étrangers qui ont obtenu une exemption du gouvernement pour séjourner temporairement dans le pays. Royaume-Uni et autorisés à travailler par l’intermédiaire de leurs employeurs ou titulaires de licences qui sont autorisés à faire venir des travailleurs étrangers travailler dans le Royaume.

9. Les ressortissants non thaïlandais qui sont étudiants d’établissements d’enseignement agréés par les autorités thaïlandaises, y compris leurs parents ou tuteurs, à l’exclusion des étudiants d’établissements d’enseignement non formel conformément à la loi sur les écoles privées et d’autres établissements d’enseignement privés similaires.

10. Les ressortissants non thaïlandais qui ont besoin de soins médicaux en Thaïlande et leurs accompagnants. Cependant, cela n’inclut pas le traitement médical pour Covid-19.

11. Ressortissants non thaïlandais qui ont été autorisés à entrer dans le Royaume dans le cadre d’arrangements spéciaux entre des agences gouvernementales thaïlandaises et d’autres pays, ou des personnes ou groupes de personnes qui ont obtenu l’autorisation du Premier Ministre après avoir été soumis à l’examen après l’examen et examen par le Comité spécial chargé d’examiner l’assouplissement de l’application des mesures visant à prévenir et à réprimer la propagation du coronavirus des maladies transmissibles 2019 (Covid-19), et se conformera aux mesures de prévention des maladies déterminées par le Comité spécial. Source: TAT

 

Depuis le 1er avril, le temps de quarantaine a été réduit

 

Sauf si vous arrivez d’un pays où les souches mutées de Covid sont actuellement un problème. «votre quarantaine sera réduite à 7 jours si vous êtes complètement vaccinées contre le COVID-19 avec un vaccin, approuvé et enregistré auprès du MoPH ou approuvé par l’OMS, au moins 14 jours avant la date du voyage. Cependant, ils doivent provenir de pays sans souche mutée du virus SAR-CoV-2 (Cela comprend de nombreux pays du continent africain).

1. Le gouvernement thaïlandais autorisera une quarantaine de seulement 7 jours pour les voyageurs vaccinés mais uniquement pour les personnes vaccinées dans les trois mois suivant le voyage.

2. Dans tous les cas, vous devrez avoir pré-réservé et payé votre quarantaine dans un établissement ASQ enregistré avant de partir pour la Thaïlande.

3. Après juillet, il y a quelques zones pilotant un plan « Sandbox », y compris Phuket et Koh Samui, qui ne devraient plus nécessiter de mise en quarantaine pour les étrangers porteurs d’une preuve de vaccin (bien que les zones devront répondre à certains critères concernant la vaccination des populations locales avant que le «bac à sable» ne soit autorisé).

4. À l’heure actuelle, il est toujours nécessaire de souscrire une assurance spéciale contre le Covid-19 d’une valeur d’au moins 100 000 USD. L’ambassade royale de Thaïlande peut vous fournir une liste des compagnies d’assurance offrant ce type d’assurance pour le moment, ou Action-Visa, par exemple.

5. Toute personne voyageant en Thaïlande à ce moment doit demander un certificat d’entrée (COE), y compris les Thaïlandais. Vous pouvez demander le certificat en ligne. Les voyageurs devront télécharger des documents, y compris une copie de votre passeport, une copie de votre visa si nécessaire et une copie de votre police d’assurance. Une fois pré-approuvés, vous pouvez acheter vos vols, puis télécharger une copie des billets d’avion et de la confirmation de réservation ASQ auprès de l’hôtel. Une fois votre demande approuvée, vous pouvez télécharger votre certificat d’entrée. Là encore, votre agence de visa peut s’en charger.

6. Le Certificat Fit To Fly (certificat d’aptitude à voler) délivré par un médecin a été annulé après le 1er avril, mais vous devriez vérifier auprès de votre ambassade s’il existe encore une exigence pour votre pays.

7. Vous aurez également besoin d’un résultat négatif au test Covid-19.

Avant de vous diriger vers l’aéroport, vérifiez bien que vous possédez tout les documents nécessaires : Votre passeport, le certificat d’entrée (COE), police d’assurance Covid, votre assurance voyage normale (conseillée mais non obligatoire), une réservation ASQ confirmée et une réservation de vol retour, sauf si vous avez l’intention de demander un visa différent à votre arrivée en Thaïlande.

Une fois arrivé(e) en Thaïlande, vous subirez un autre test Covid-19 avant d’être emmené directement à votre hôtel ASQ pour une mise en quarantaine obligatoire (parfois ce test se déroule dans l’établissement ASQ). Vous serez testé(e) deux fois pendant votre période de quarantaine. Vous pourrez ensuite voyager librement en Thaïlande à la fin de votre période de quarantaine.

Pour davantage de précisions, consultez régulièrement le site de l’Ambassade en cliquant sur le lien suivant >>>  Ambassade Royale de Thaïlande à Paris

 

Rouvrir la Thaïlande à partir de juillet 2021 ?

 

Si tout se passe bien, le gouvernement thaïlandais teste un programme pilote dans lequel il permettra aux voyageurs d’arriver sans quarantaine à partir de juillet 2021. A terme, l’intention est de faire rouvrir la Thaïlande en grande partie d’ici octobre 2021. Toutefois, de nombreuses conditions sont en jeu et les conditions et les dates prévues actuellement peuvent encore changer, une troisième vague pesant lourdement sur le royaume.

 

Des quarantaines plus courtes

 

Le samedi 3 avril, le premier vol de 130 voyageurs éligibles à la période de quarantaine plus courte de sept jours (à partir de 14 jours) est arrivé à l’aéroport international de Phuket, via un vol direct Thaï Airways au départ de Francfort, en Allemagne. Treize Allemands et trois Thaïlandais sont descendus de l’avion à Phuket, tandis que le reste des voyageurs s’est envolé pour l’aéroport de Suvarnabhumi à Bangkok et est entré dans le processus de quarantaine de l’État. Selon l’Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT), des quarantaines plus courtes pour 11 groupes de personnes actuellement autorisées à entrer en Thaïlande ont été approuvées par le Centre for Covid-19 Situation Administration (CCSA) le soir du 31 mars, et les détails ont été publiés dans un Royal Gazette. Une quarantaine de sept jours a également été approuvée pour les voyageurs en provenance de pays non à haut risque, définis comme ceux exempts de variants ou de mutations de Covid-19, qui ont été entièrement inoculés avec des vaccins approuvés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ou par le Food et Drug Administration (FDA), ou autorisé par le ministère thaïlandais de la Santé publique, au moins 14 jours avant le départ.

Une période de quarantaine de 10 jours a été instaurée pour les voyageurs qui ne portent pas de certificat de vaccination mais sont originaires de pays indemnes de mutations Covid-19, tandis que tous les voyageurs de 11 pays avec des mutations et variantes du virus SAR-CoV-2 comme annoncé par le ministère de la santé publique doit encore subir la période de quarantaine de 14 jours. La Thaïlande a approuvé sept vaccins, dont Sinovac, AstraZeneca, Johnson & Johnson, Pfizer et Moderna. La durée réelle du séjour du voyageur à l’hôtel de quarantaine dépend de son heure d’atterrissage à Bangkok, ceux qui arrivent après 18h00, heure locale, étant soumis à huit, 10 et 15 nuits, respectivement. Un site Web de soutien appelé Entry Thailand, qui aide les voyageurs à évaluer à quelle période de quarantaine ils sont éligibles et qui peut être utilisé pour parcourir les séjours de quarantaine disponibles dans toute la Thaïlande, a été créé par le gouvernement thaïlandais. Les hôtels de quarantaine se sont empressés de publier des packages de quarantaine plus courts à la suite de l’approbation, y compris Movenpick BDMS, le premier hôtel de quarantaine d’État alternative (ASQ) de Thaïlande, qui a déjà déployé de nouveaux packages de quarantaine de sept et dix jours. Vaccinations en cours En juillet, Phuket devrait être la première province à renoncer à l’exigence de quarantaine pour les visiteurs étrangers vaccinés. L’un des critères de la réouverture prévue est l’inoculation d’un minimum de 70% de la population de l’île, soit 460 000 individus, pour créer une immunité collective.

Phumkit Raktaengam, président de l’Association touristique de Phuket, estime que 920 000 à 930 000 doses seraient nécessaires pour atteindre cet objectif. La province a l’intention de vacciner jusqu’à 100 000 personnes d’ici la fin avril. Des doses accrues ont été attribuées à Phuket, contre 16 000 doses, pour le plan de réouverture du 1er juillet. Déjà, la province a lancé sa campagne de vaccination. Au 4 avril, quelque 20 000 employés de l’hôtel avaient été vaccinés grâce à des vaccinations de masse dans cinq centres différents à travers l’île. La relance ciblera les touristes de 28 pays, avec 150 000 touristes attendus entre juillet et septembre, pour un revenu estimé à 30 milliards de bahts (955 millions de dollars).

Des réouverture par étapes

 

Le TAT a également annoncé que le Centre pour l’administration de la situation économique (CESA), présidé par le Premier ministre général Prayut Chan-o-cha, a approuvé sa feuille de route en trois étapes pour rouvrir six grandes provinces touristiques aux touristes étrangers vaccinés. La première étape, d’avril à juin, comprend le droit aux touristes étrangers vaccinés de subir des quarantaines plus courtes. Au cours de la deuxième étape, de juillet à septembre, le programme Phuket Sandbox fera de Phuket la première province à renoncer aux exigences de quarantaine pour les touristes étrangers vaccinés. Ils seront limités aux activités de voyage dans des zones désignées à Phuket pendant sept jours, avant d’être autorisés à voyager ailleurs en Thaïlande. Au cours de la troisième étape, d’octobre à décembre, cinq autres grandes destinations touristiques – Krabi, Phang Nga, Surat Thani (Koh Samui), Chonburi (Pattaya) et Chiang Mai – se joindront à Phuket pour lever les exigences de quarantaine pour les touristes étrangers vaccinés. Le gouvernement thaïlandais a également fait allusion à la possibilité de mettre en œuvre une quatrième étape à partir du 1er janvier 2022, selon laquelle tout touriste étranger qui a été vacciné contre Covid-19 et détient un passeport vaccinal pourra entrer en Thaïlande sans avoir à faire de quarantaine.

Info de dernière minute: La CCSA thaïlandaise vient en effet d’approuver officiellement la fermeture des lieux de divertissement dans 41 provinces du pays, à compter de demain (9 Avril 2021).

Bangkok : Le Centre for Covid-19 Situation Administration (CCSA) a approuvé la décision du ministère de la Santé publique de fermer tous les lieux de divertissement, pubs, bars, karaoké et salons de massages dans 41 provinces pendant au moins 14 jours, comme l’a présenté le porte-parole du CCSA lors du briefing quotidien ce matin,  8 avril.

Selon la proposition de santé publique, l’ordre de fermeture a été envisagé en fonction de deux facteurs principaux; 

1.) 20 provinces avec des patients infectés qui auraient été impliqués dans des lieux de divertissement dans la région de Thonglor,

2.) 21 provinces à haut risque avec de nombreux lieux de divertissement.

L’annonce a été faite sur les comptes de médias sociaux du CCSA cet après-midi et, selon le Dr Taweesin Visanuyothin, attend seulement que le premier ministre signe l’ordre demain matin, ce qui, selon lui, est presque certain de se produire, déclarant qu’il n’y aurait pas. Demi-tour »dans la décision . Les questions posées sur la question de savoir s’il faudrait interdire la vente d’alcool dans les restaurants des provinces touchées n’ont pas reçu de réponse.

Les 41 provinces sont Bangkok, Pathum Thani, Nonthaburi, Nakhon Pathom, Samut Prakan, Samut Songkram, Samut Sakhon, Ayutthaya, Saraburi, Lopburi, Nakhon Nayok, Chonburi, Rayong, Chanthaburi, Prachin Buri, Chachoengsao, Saeo, Suphan Buri, Kancaburi, Kancaburi. , Ratchaburi, Prachuap Khiri Khan, Phetchaburi, Ranong, Chumphon, Nakhon Sri Thammarat, Phuket, Surat Thani, Songkhla, Yala, Narathiwat, Nakhon Ratchasima, Khon Kaen, Chaiyaphom, Udon Thani, Buriram, Loei Mai, Lampang, Tak, Chiang Rai et Phetchabun.

Je vous invite à consulter les articles suivants sur notre site :

Phuket pourrait rouvrir aux tourisme en juillet 2021

Voyager sans visa en Thaïlande

Visa touristique pour la Thaïlande

Visa STV pour la Thaïlande

TRANSFÉRER DE L’ARGENT VERS LA THAÏLANDE A MOINDRE FRAIS ET EN TOUTE SÉCURITÉ … ET AU MEILLEUR TAUX DE CHANGE

(Réserver votre hôtel de quatorzaine en évitant les frais liés à votre carte bancaire habituelle, régler votre visa Élite, transférer de l’argent mensuellement pour vivre en Thaïlande (expatriation), etc.)
Je vous le recommande: Utiliser Wise pour envoyer de l’argent vers la Thaïlande avec les frais les plus compétitifs et le taux de change le plus élevé.
Par exemple : Si vous vous expatriez, je vous recommande de conserver un compte dans votre pays d’origine pour percevoir votre pension de retraite, et d’utiliser Wise pour vos transferts mensuel au meilleur taux et à moindre frais. TransferWise permet d’obtenir également une MasterCard gratuite (Très utile aussi pour payer en bahts en Thaïlande sans frais de change et sans commission).
La majorité des expatriés utilisent déjà Wise !
Wise permet de maîtriser les taux de change et de gagner du pouvoir d’achat. Avec TransferWise c’est vous qui choisissez le meilleur jour et le meilleur taux pour faire un transfert sur (ou vers) votre compte thaï. Vous éviterez ainsi les frais de transfert important de votre banque française.
En résumé:
1.Vous faites un virement en euros de votre banque française sur votre compte Wise (pas de frais de votre banque pour les transfert entre pays européen),
2.Ensuite vous convertissez vos euros en bahts sur Wise (sur votre balance en bahts) au moment le plus favorable, pour ensuite les transférer à moindre frais sur votre compte thaï, ou pour régler votre hôtel par virement bancaire (ou avec votre MasterCard gratuite, sans frais de conversion et sans frais de banque).
Voici un lien de parrainage pour en savoir plus et utiliser Wise, comme la majorité des expatriés: En cliquant sur ce lien vous soutenez le site non commercial
Ne partez pas si vite ! Rejoignez notre communauté, abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire. C’est simple, et, surtout 📷100% Zéro Spam.

Source

 

Tout droits réservés www.objectifthailande.com

More 103 posts in Blog category
Recommended for you
Certificat d’existence, règle des visas pour expatriés en Thaïlande
Certificat d’existence, règle des visas pour expatriés en Thaïlande

5 / 5 ( 9 votes ) Contrôle de l’existence des retraités français expatriés en Thaïlande     En France,…