On ne peux pas visiter Kanchanaburi, sans découvrir la ville du pont de la rivière kwai, et son passé historique. Sous l'occupation japonaise

Découvrez Kanchanaburi, la ville du pont de la rivière kwai

Kanchanaburi et le pont de la rivière kwai

 

pont de la rivière kwai

 

Kanchanaburi, c’est la ville du pont de la rivière kwai. Bien que le pont de la rivière kwai ait bien existé, il n’est pas inutile de rappeler que le tournage du film a eu lieu à Kitulgala, sur l’île de Ceylan, l’actuel Sri Lanka… Bien que tiré d’une histoire vraie, le film ne révèle aucune image, aucun paysage de Thaïlande… et pour cause. Oui, il y a bien eu un pont sur la rivière Kwai. Il y a bien eu des prisonniers de guerre alliés pour le construire et il y a bien eu des milliers de morts pour y parvenir… sauf que ce ne sont pas ses prisonniers qui ont saboté leur ouvrage mais l’aviation américaine, mise au courant de cette construction stratégique “par la résistance thaïe”. Le film n’est qu’une affabulation tirée du roman de Pierre Boulle, qui s’inspire de ce fait divers de la seconde guerre mondiale pour y créer son histoire.

Histoire

 

On ne peux pas visiter Kanchanaburi, sans découvrir la ville du pont de la rivière kwai, et son passé historique. Sous l’occupation japonaise, la main-d’œuvre, constituée de 100 000 travailleurs asiatiques et de 30 000 prisonniers de guerre occidentaux, a connu des pertes importantes en raison des mauvais traitements, des maladies tropicales et des bombardements américains et britanniques, notamment sur le pont en construction où environ 16 000 personnes trouvent la mort. C’est pour cette raison que la ligne est appelée « voie ferrée de la mort ».

 

pont de la rivière kwai

 

Le tristement célèbre pont de la rivière kwai, métallique, fut bombardé et les deux travées centrales furent détruites en juin 1945. À titre de dommages de guerre, les Japonais les restaurent à la fin du conflit. Les nouvelles travées portent d’ailleurs une plaque attestant de cette réparation.

 

On ne peux pas visiter Kanchanaburi, sans découvrir la ville du pont de la rivière kwai, et son passé historique. Sous l'occupation japonaise

 

Il y a 2 musées à Kanchanaburi l’un près du cimetière militaire, qui retrace exclusivement l’histoire de la construction et des prisonniers (très prenant). Le second, proche du pont, est un musée privé très vaste, qui parle du pont, de la guerre, mais aussi de la Thaïlande et de ses rois. Les 2 sont très intéressants. Il y a aussi des photos poignantes à la sortie des superbes grottes du Wat Tham Phan Khu , près du cimetière militaire de Chengkai.

 

Kanchanaburi, est aussi connu pour les attractions avec les éléphants

 

Un français, François Collier, a créé le Ganeschapark, Le sanctuaire recueille tant bien que mal, des éléphantes en provenance des camps d’éléphants pour touristes. Il les soignent, les bichonnes avec amour, loin des nacelles et de certaines maltraitances. N’hésitez pas à leur rendre visite. Le Ganeschapark a fait l’objet de reportages par l’émission télévisée 30 millions d’amis et par Ushuaia TV.

GaneschaPark

Le pont de la rivière kwai, et sa « voie ferrée de la mort » se trouve en Thaïlande, à Kanchanaburi, à environ 3 heures de route de Bangkok. La ville est située  à 129 kilomètres au nord-ouest de Bangkok.

 

N’hésitez-pas à partager (liens de partage en fin d’article).

🔒100% Zéro Spam : Vous aussi, abonnez-vous à notre newsletter (Thailande/News)

Comment s’y rendre

 

Vous pouvez vous y rendre en bus au départ de Bangkok, mais nous vous encourageons plutôt à vous y rendre en train. Emprunter le chemin de fer de la mort et traverser le pont de la rivière kwai est beaucoup plus pittoresque et vous laissera un souvenir inégalable, en comparaison avec la voiture ou le bus. Excellentes photographies souvenir garanties :

 

– 2 trains partent de la gare de thonburi à Bangok, à 7h45 et à 13h35. Coût du billet : 100 bahts/ personnes (je vous laisse convertir en bahts). Aucune réservation. En achetant votre billet 1/2 heure à l’avance, vous n’aurez pas de mal à trouver une place dans le train.

– Un bus part toutes les 20 mn de toutes les 20 minutes (gare routière Sai Tai Mai).

– Des minivans partent de Mo Chit toutes les 20 minutes (ou de la gare Sai Tai Mai).

– Pour approximativement 1200 bahts, vous pouvez également vous y rendre en taxi.

( Comptez 2 à 3 h de trajet en fonction du moyen de transport choisi).

D’autres sanctuaires à ne pas manquer >>> RENCONTRER DES ÉLÉPHANTS BIEN TRAITES

 

© www.objectifthailande.com